Love is in the air guitare

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Par amour, Paul décide de devenir champion du monde d’air-guitare ! Une « quête » originale concernant une discipline aussi fun qu’absurde, révélatrice de notre époque et bien plus riche qu’elle n’y parait…


Mirages Musique

Paul exulte : il est inscrit sur la liste des reçus au baccalauréat, mention passable. Youpi, le soir même, c’est la grosse teuf, durant laquelle il picole (un peu) et ambitionne de conclure avec sa voisine, la trop canon Julie. Mais Julie méprise cordialement ce gros looser : elle lui préfère Keith, qui lui est sur scène avec son groupe, au poste de guitariste. Paul décide de s’en ficher et profite de la musique : il rejoint la piste et danse comme un couillon, en mimant un solo de guitare. Puis il rejoint le comptoir du bar, où il est abordé par un vieux barbu en chemise à fleurs. Ernest, c’est son nom, a repéré que Paul vient de se prendre un vent. Il le console gentiment en lui disant que sur la piste, il a du style et du rythme. Il lui propose même d’intégrer une formation accélérée ! Paul hésite… Son grand frère lui fait alors miroiter une atroce carrière de comptable (et il se mange un énième râteau de Julie). Il finit donc par accepter et se rend chez Ernest, en province. Il découvre une gigantesque propriété, remplie de gens un peu barrés : ils miment leurs activités. Paul comprend à ce moment que la formation d’Ernest ne concerne pas la guitare, mais l’« air-guitare » : le fait de mimer d’être un guitariste, avec l’air super inspiré. Déçu et décontenancé, il finit par se laisser convaincre lorsqu’il apprend qu’il existe un championnat du monde très sérieux, à Oulu, en Finlande. C’est décidé : pour conquérir le cœur de Julie, il fera tout pour être le champion de la Air family…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Love is in the air guitare
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

24/01/2012 | dut
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà un sujet de BD pour le moins original, de même que le ton sur lequel l'histoire est racontée. L'Air Guitar, c'est un sujet difficile à prendre au sérieux dans la vie comme dans une bande dessinée, d'autant plus quand on sait que cet exercice se focalise avant tout sur la musique et le mouvement, difficile à faire ressortir en images fixes. Et pourtant, c'est presque un hommage qui lui est rendu dans cet ouvrage, un hommage dont il est difficile de fixer la limite entre respect et sarcasme. Le ton est en effet ouvertement absurde dans cette galerie de personnages, ces collections de guitares invisibles sur lesquelles ils s'extasient ou encore cet "airness" érigé au rang de philosophie de vie voire de métaphysique. C'est étonnant, assez amusant aussi, mais... quand même un peu vide à mon goût. Dire que cela brasse de l'air serait un peu facile. Mais le fait est que l'intrigue en elle-même est franchement prévisible. Et qu'étirer le récit sur un aussi gros pavé alors que les surprises n'y sont pas bien nombreuses, j'ai trouvé ça un peu longuet. Alors cela permet de faire vivre plus longtemps cette ambiance particulière entre loufoque et tribut à un art sportif qui dispose véritablement de ses sincères passionnés, cela permet aussi d'aligner quelques moments comiques supplémentaires, mais j'étais lassé à la longue et j'en venais à tourner les pages un peu trop vite. C'est une lecture que j'ai trouvée originale dans le ton et dans l'idée, plutôt drôle aussi, mais sa sauce a été trop allongée et je ne ressors pas vraiment convaincu.

10/06/2012 (modifier)
Par dut
Note: 3/5

Vous connaissez pas l'Air Guitar ? vous savez ce sont des gens qui font semblant de jouer de la guitare. Ça peut paraître complètement débile, mais ça existe bel et bien :) Cette BD nous emmène dans le monde de l'Air Guitar, c'est un monde complètement loufoque, un allez simple dans les années 70, le peace and love, Woodstock et Jimi Hendrix ! Coté ambiance, c'est plutôt réussit ! L'ambiance de cette BD est sympa, c'est assez fun et plutôt décalé ! Le dessin plutôt simple est efficace, ça reste bien dans l'esprit de la BD. Après cette BD ne me laissera pas un souvenir impérissable ! Certes elle a un capital sympathie important, mais pas de quoi devenir une BD culte ! C'est gentil, fun mais ça s’arrête la ! A noter qu'on en a pour son argent, une Air Guitar est offerte pour l'achat de cette BD ! :) Plus sérieusement, c'est une belle édition, le nombre de pages est conséquent !

24/01/2012 (modifier)