Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Tex Willer

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

L'histoire d'un "coureur de l'Ouest" qui paraît toujours depuis... 1948 !


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Auteurs Italiens

Tout jeune, ce gamin de l’Ouest vit dans l’état du Texas dans la ferme construite et gérée par ses parents. Un jour, c’est le drame : sa famille est massacrée lors d’une attaque de bandits. Maintenant seul, Tex va s’engager chez les Rangers du Texas. Son but ?… venger les siens et combattre malfrats, bandits et outlaws de tout acabit. Tex grandit et se retrouvera en Arizona en tant qu’agent de l’état d’une réserve Navajos. Apprécié, il deviendra l’ami des indiens qui le surnommeront Aigle de la Nuit. Il fera la rencontre de Lilith qui lui donnera un fils : Kit. Mais le malheur le poursuit : Lilith, elle aussi, sera assassinée. Devenu un homme il se liera d’amitié avec Kit Carson et ils effectueront ensemble des missions périlleuses. Ils seront rejoints par Tiger Jack, un indien qui fera équipe avec eux. Le trio ainsi formé n’aura de cesse de traquer les ennemis de la justice et de la paix…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
LUG
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1974
Statut histoire Histoires courtes 4 tomes parus
Couverture de la série Tex Willer
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/10/2011 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

C'est le plus célèbre western classique italien d'après-guerre; traduite en 12 langues, la bande fut donc largement répandue. Elle est créée par Giovanni Bonelli qui, très tôt se lance dans tous les genres de récits pour jeunes. Mais c'est le western qui inspire le plus ce prolifique créateur qui, dans ses histoires, sait faire cohabiter la chronique et la légende, les personnages réels et fictifs, tout en utilisant à la perfection les rouages qui retiennent la sympathie du lecteur. Quand apparaît Tex en 1948 dans des fascicules, la typologie du western est encore schématique, elle s'appuie sur les sérials de série B américaine, et quelques traits suffisent à rendre clairs les rôles de chaque protagoniste. Il y a d'un côté les bons, de l'autre les méchants, pas de demi-mesures, Tex étant un légaliste, un pourfendeur d'injustice toujours du côtés des faibles. C'est aussi un conciliateur entre les Indiens et les Blancs mauvais. Depuis plus d'un demi-siècle, Tex a mené d'innombrables combats, fusillades et chevauchées, aidé par des amis fidèles (Kit Carson ,Tiger Jack), mais il se différencie des autres westerners par sa vie privée, puisque pour la première fois, Bonelli donnait à un homme de loi une épouse, un fils et des responsabilités, d'où le succès populaire inégalé de cette bande aux dessins de qualité, exécutés par Aurelio Galeppini, dit Galep, puis continués par Guglielmo Lettieri, Giovanni Ticci, Virgilio Muzzi et Ferdinando Fusco entre autres.... La réussite de "Tex Willer" va inciter une foule d'éditeurs italiens dès le début des années 50 à exploiter le filon du western populaire, précédant ainsi d'une quinzaine d'années les producteurs de westerns spaghetti. Ce raz-de-marée de petits formats utilise toutes les variations possibles, il y aura d'honnêtes spécimen, quelques perles, mais aussi du tout venant, des bandes de grande consommation qui n'atteindront pas un niveau élevé. En France, Tex paraît dès 1951 dans son fascicule, mais c'est surtout dans le pocket Rodeo que je lirai ses aventures à partir de 1974 (éditeur Lug), ainsi que dans Kiwi et Yuma; ce n'était pas mes pockets préférés, mais c'est sûrement ces publications qui ont imprimé le goût du western à de nombreux fans. Une véritable légende de la BD populaire qui a eu droit à une belle édition cartonnée et soignée chez l'éditeur Clair de Lune en 2010.

11/07/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

C’est en 1948, en Italie, que Tex fait ses premiers pas. Il sera très vite apprécié du lectorat. Bien que cette série western soit de facture classique, ses aventures auront une belle notoriété grâce à l’appui, au fil des années, d’équipes de dessinateurs talentueux. Bonelli écrira des scénarios jusqu’en… 1985 (depuis 1948 !) et passera ensuite la plume à Claudio Nizzi. Dès 1988 d’ailleurs, des « invités » de marque travailleront sur la série : Victor de la Fuente, Buzzelli,… Ah oui : Tex Willer existe toujours en Italie !… Et en France ?… il paraît dans Texas Boy, un périodique de la Sagédition, dès 1948 également. Tex « déménagera » vers l’éditeur LUG en 1951. On le retrouve ainsi dans « Rodéo »… Beaucoup de formats de poche, c’est vrai, mais aussi 4 vrais albums, format normal, couverture souple, chacun de quelque 160 pages. Quatre petites briques, quoi. Edités en 1975 chez LUG. Ils reprennent de nombreux épisodes qui ont fait la joie de pas mal de lecteurs. Le dessin ?… ou plutôt : les graphismes ?… Il y a du Jesus Blasco, du Letteri, du Ticci, du Villa, du Civitelli et quelques autres « pattes » italiennes. Du très bon travail réaliste où les histoires en noir et blanc permettent d’apprécier le travail des dessinateurs. Les styles, d’ailleurs, sont très proches et offrent une vision parfois fort sombre de cet Ouest encore mythique. Quatre gros albums. Près de 650 pages de bon vieux western. Miam !..

07/10/2011 (modifier)