Cowboys & Envahisseurs (Cowboys & Aliens)

Note: 1/5
(1/5 pour 5 avis)

La bd qui a inspiré le film. Tout est dans le titre.


BDs adaptées en film Emmanuel Proust Éditions

La bd qui a inspiré le film. Dans l'ouest américain, cowboys et apaches se livrent une guerre sans merci depuis toujours... Mais lorsque l'humanité est menacée par des êtres venus d'ailleurs, ils vont devoir unir leurs forces pour lutter contre ce nouvel ennemi !

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Cowboys & Envahisseurs
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

24/08/2011 | Miranda
Modifier


Par Jetjet
Note: 1/5
L'avatar du posteur Jetjet

Mais qu’il est intéressant parfois de retomber bêtement dans le fil de l’actualité sur quelques titres pas encore avisés et pourtant et malheureusement lus comme c’est le cas avec ce fantastique comics au nom complètement inspiré et provocateur qu’est « Cowboys & Envahisseurs ». Ca a au moins le mérite infini de ne guère tromper sur la marchandise : il y est bien question d’une invasion alien dans un far west de l’époque avec des rednecks complètement ahuris et démunis face à un tel évènement ! Le problème c’est qu’outre le fait qu’on ne s’attache à aucun personnage et que les dialogues sont soit très mal élaborés soit très mal traduits soit un peu des deux premières options, ben la sauce ne prend pas du tout…. Le pire étant les dessins complètement immondes de ce comics et sans aucun cachet… Décors quasi inexistants ou bâclés (un comble pour une bd fantastique certes mais western avant tout) et les visages sont complètement loupés…. Et je ne vous ai pas parlé de la colorisation informatique en mode rouleau compresseur sans aucune finesse…. On peut aussi applaudir des deux mains feu l’éditeur Emmanuel Proust qui ne devait guère y croire non plus en profitant de la sortie du film pour reproduire l’affiche en guise de couverture affublée d’un gros rond bleu cyan « La bd qui a inspiré le film » et qui n’est pas un sticker et qu’on ne peut donc pas retirer. C’est d’autant plus surprenant que les éditions E.P étaient réputés pour le soin de leurs couvertures… en voici donc le vilain petit canard. Passez votre tour même à tout petit prix !

10/06/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

En temps normal, je crois avoir déjà maintes fois fait part dans d'autres avis de mon rejet systématique des adaptations dessinées de films, notamment sur Jurassic Park, Indy et le Crâne de cristal, le Batman de Burton...etc. Or, là il s'agit du contraire : c'est la Bd qui a inspiré un film ? C'est bien ça ou je m'y perd... enfin si c'est le cas, je me demande comment un studio sérieux a pu prendre le risque de miser des dollars sur une Bd aussi pauvre. Car ici, on touche le fond de l'indigence en matière de scénario, progression, personnages, action etc.. Je crois en fait que Hollywood a été attirée uniquement par le pitch du film qui à la base se révèle un mélange plutôt original de western et de SF, et non par la Bd en elle-même, j'ose l'espérer en tout cas. Alors la prod décide d'engager 2 grosses stars aux noms porteurs, Craig et Ford, de malaxer le tout avec un peu d'images CGI, de beaux décors de désert, et quelques Indiens, et ça vous donne un mix qui amuse par son humour bon enfant et le jeu un peu jubilatoire des acteurs. C'est d'ailleurs l'impression que j'ai eue en revoyant le film à la télé à la fin du mois dernier. Heureusement qu'on m'a mis cette Bd dans les mains, je ne courais pas après, bon j'avais peut-être un peu de temps à perdre, j'en sais rien, mais seul le dessin qui a l'aspect formaté d'un comics moderne, m'a semblé potable, le reste ne vaut vraiment pas grand chose..

10/06/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Il est vrai qu'à la sortie du film au cinéma, j'avais trouvé plutôt kitsch de mêler les cow-boys à des envahisseurs venus de l'espace, ce qui m'avait dissuadé d'y aller. Cependant, quand le film est passé à la TV, je l'ai trouvé assez divertissant. Or, voici la bd qui aurait inspiré le film mais avec l'affiche du film en couverture. Une lecture attentive nous montrera que c'est assez trompeur en fait. Les dialogues sont d'un mauvais goût du genre "si tu es un homme, viens te battre". Oui mais en fait, c'est un alien ! Bref, j'ai rarement vu aussi médiocre. Pourtant, l'introduction parvenait à nous maintenir en haleine. La suite sera un gros ratage. Fort heureusement, le film prendra une autre dimension tout en reprenant certaines idées. La morale se voulait que l'homme blanc a conquis l'Amérique aux indiens qu'il qualifiait de sauvages. Or, un éventuel extra-terrestre ayant des intentions de conquête pourrait également nous prendre pour des sauvages car nous ne disposons pas du même niveau technologique. Tout est affaire de perception.

22/04/2014 (modifier)

Qu'est-ce que c'est que ça ? MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CA ?? comme dirait Coluche, "ils le vendent, ça ?" Les dessins sont affligeants, l'encrage passe encore et rattrape un peu, mais c'est presque aussi torché que l'Affaire du Siècle de Beinex. Hideux, les couleurs n'aident pas, aucune cohérence, même pas la sympathie du kitsch, on se demande comment les américains ont pu non seulement publier ça, mais le lire, et en faire un film ! L'histoire se veut drôle et parodique, mais c'est seulement lourd et tombe à plat bien souvent. Bien que la narration soit fluide au départ, vu le manque de sérieux du dessin et l'histoire qui part dans tout les sens, ça devient vite indigeste. L'idée de base des E.T au far-west était sympa, mais c'est insuffisant, d'ailleurs le film a fait un fameux four aussi il me semble. Il y a quand même mieux à publier, de plus la politique commerciale de la couverture du film est honteuse, et c'est bien décevant

11/12/2011 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5

Le seul mot qui me vient instantanément à la bouche après lecture de cette B.D. est : pathétique, tant on s’enfonce profondément dans le gouffre du néant. Ce qu’il manque à cette histoire pour la rendre au minimum intéressante c’est l’humour. Le scénario est tellement débile qu’on s’attend à s’esclaffer de rire au moins une fois par planche, parce que le récit est réellement stupide. Je n’ai souri (jaune) qu’une seule fois, car ce n’est même pas fait exprès, c’est juste un concours de circonstances dans la traduction, sur cette phrase : « ça s’en va… et ça revient ». De plus, tout est prévisible et les personnages ont des comportements stéréotypés, incohérents ou à la limite de la bêtise. Par ailleurs, ils se sortent beaucoup trop facilement des situations difficiles, ce qui encore une fois aurait été acceptable si la première qualité du récit avait été l’humour. C'est la B.D. qui a inspiré le film et c'est pourtant Daniel Craig qui se retrouve sur la couverture, si c'est pas un argument commercial ça ! Quant au dessin, il est dans la veine du comics moyen, ça se laisse regarder, par contre certains visages sont réussis d’autres sont ratés. La colorisation informatisée n’est pas trop glacée, heureusement, est assez jolie. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut éditer un truc pareil. Je pense que le film, qui sort aujourd’hui par ailleurs, sera bien meilleur, tout comme Red dont le film est incomparablement supérieur à la B.D.

24/08/2011 (modifier)