Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Midnighter - Machine à tuer

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Garth Ennis, le provoquant auteur de Preacher, revient au comic de super-héros avec cette série consacrée au membre le plus redoutable d’Authority.


Auteurs britanniques Super-héros Univers des super-héros Wildstorm

Midnighter est une machine à tuer, sans pitié et sans remords. Dans cet album, il va être confronté à l’une des grandes questions philosophiques de notre époque : « si vous pouviez remonter le temps, assassineriez-vous Hitler ? ».

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Juillet 2011
Statut histoire One shot (Mini-série) 1 tome paru
Couverture de la série Midnighter - Machine à tuer

25/07/2011 | Ems
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

En fait, ce n'est pas une mini-série, mais des épisodes tirés de la série Midnighter. Cet album regroupe les épisodes écrits par Ennis qui se résument à un arc de 5 numéros ainsi qu'un sixième numéro qui contient une histoire complète. J'ai bien aimé l'arc qui met en avant une idée déjà exploitée dans la fiction : remonter le temps pour tuer Hitler quoique, vu que Midnighter ne veut pas faire de mal aux enfants, il va aller tuer Hitler lorsqu'il est adulte et évidemment cela ne va pas être aussi facile que prévu. Le récit se lit bien et le mélange entre le sérieux et l'humour noir d'Ennis fonctionne bien. Le récit est plaisant à lire et Ennis réussit à mettre un peu d'originalité dans un scénario qui contient des éléments qu'on a tous déjà vus plusieurs fois (par exemple une patrouille du temps qui s'assure que les événements de l'histoire ne soient pas bouleversés). En revanche, l'histoire qui se passe au Japon au temps des samouraïs ne m'a pas du tout intéressé, probablement parce que ce n'est pas un genre qui me plait beaucoup. Le dessin est correct même si je trouve qu'il manque d’âme. Cela reste tout de même un bon album à lire si on aime bien le style d'Ennis.

09/04/2019 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Cette mini-série est un divertissement pour les fans d'Authority dont Midnighter fait partie. L'histoire m'a surpris car la prise de risque était importante. Envoyer Midnighter par contrainte dans le passé pour exécuter Hitler donne l'impression que la suite va basculer dans une uchronie. Grâce à une idée bien sentie, Ennis ne jouera pas la carte de la facilité et axera son récit sur d'autres interrogations. Ni sérieuse malgré les thèmes abordées, ni décalée en raison du personnage principal et du style classique d'Ennis, cette histoire se tient parfaitement et retombe sur ses pattes. Le dessin est moyen, dans le style classique des comics avec un encrage appuyé et une colorisation informatique simple. Les pages ne retiennent pas l'oeil mais ne le dérangent pas non plus. J'ai trouvé cette mini-série plaisante, elle n'aura pas réellement d'impact sur l'univers d'Authority et peut se lire indépendamment.

25/07/2011 (modifier)