Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Kzara ou Les nuits barbares

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans le désert de Kzar, le roi Zorkhan et son écuyer Yong sont les seuls rescapés d’un combat contre l’armée des Molochs. Ils trouvent refuge dans la cité fortifiée de Kzar défendue par les Amazonas, peuple exclusivement féminin sur lequel règne la reine Kzara.


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre

Le désert de Kzar et sa cité fortifiée défendue par les Amazonas, peuple exclusivement féminin sur lequel règne Kzara. Ici, les hommes sont interdits depuis toujours et à tout jamais. Pourtant, c'est là que seront capturés et soumis le seigneur Zorkhan et son écuyer Yong pendant trois jours et trois nuits d'orgie ... ... le temps d'assurer à ce peuple perdu, avant leur exécution, une descendance d'où seront éliminés les mâles. Ainsi le veut la terrible loi des Amazonas ! Mais d'autres prédateurs barbares rôdent dans le désert ...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Avril 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Kzara ou Les nuits barbares
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/06/2011 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai été attiré par ce titre seulement par curiosité. En effet, c'est la première fois que l'un de mes auteurs préférés s'adonne à de la bd un peu fortement érotique avec une couverture très suggestive. Il faut dire qu'il ne faisait pas dans la dentelle dans ses précédentes oeuvres. Voilà qu'il a franchi le pas pour un résultat réellement original. On se situe dans un univers proche de Conan le Barbare. La mise en scène est parfaite. C'est plutôt bien dessiné avec un beau noir et blanc. On ne s'ennuie pas une seconde avec tout ce dynamisme du trait et de l'action. Cela reste du Mitton. Les femmes sont superbes par exemple. Je ne conseille pas l'achat car je ne suis pas adepte de ce genre de bd. Je reconnais simplement un bon travail où l'auteur a voulu dépasser les frontières de la bd populaire où il était abonné. C'est plutôt une démarche courageuse. Les mauvaises langues que j'ai entendues à l'occasion d'un festival de bd disent déjà que cela va faire vendre et enfin rapporter des tunes à son auteur. En résumé, certes du sexe torride mais beaucoup d'humour également. Que demander de plus ?

04/06/2011 (modifier)