Je suis ton père !

Note: 3.27/5
(3.27/5 pour 11 avis)

Un papa, c'est sacré. Un papa qui aime Star Wars, c'est encore mieux. Mais un papa, parfois, c'est resté un grand enfant...


Maternité / paternité

Un papa, c'est sacré. Un papa qui aime Star Wars, c'est encore mieux. Mais un papa, parfois, c'est resté un grand enfant... Bob raconte ici mille et une anecdotes de la relation entre un père et son enfant. De crise de larmes en fou rires, il nous montre les moments précieux qui font le rapport père-enfant si spécial. Avec humour et finesse, il n'hésite pas à montrer que les pères n'ont pas toujours raison, et que les fils ont parfois honte de leur papa... Texte : Editeur.

Scénariste
Bob
Dessinateur
Bob
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Juin 2011
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Je suis ton père !
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

03/06/2011 | Alix
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Ahahahahahahah... mais pourquoi ça m'a fait rire ce truc ? Comment ça, je suis un père quadra un peu geek sur les bords ? Ok, ça doit être pour ça alors... Il faut dire que ça sent le vécu, même si Bob en a sans doute rajouté dans certaines situations. En tous les cas c'est bien marrant dans l'ensemble, même si un ou deux gags m'ont laissé de marbre. Côté dessin, je ne suis pas très fan de celui de Bob, pour son côté un peu cracra à la Vuillemin. A côté de ça il a le mérite d'être assez lisible, et de comprendre aisément la moindre situation. Sympathique.

30/04/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Dans l'ensemble, j'ai plutôt aimé cette comédie urbaine sur les relations père-fils. Il faut dire que c'est assez moderne dans l'approche. En effet, je me suis reconnu dans les attitudes d'un père face à la société moderne. Mes enfants sont également nés avec une console de jeu à la main. Et Star Wars est ma saga préférée. Par contre, le visage du père fait plutôt assez peur. On dirait un ours des cavernes. Oui, la comparaison s'arrête là. Curieusement, on ne voit pas la maman dans cette bd. On peut en conclure que c'est une famille monoparentale. Ou est-ce que la mère est décédée ? On n'en saura rien. Par ailleurs, les gags autour de Star Wars sont plutôt lourds à digérer alors que cela devait être le point d'orgue. Au final, nous avons tout de même une compilation de petites scènes de vie actuelle assez drôle. Sympathique mais sans le plus qui fait les grandes bd.

28/06/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Les deux albums parus sont plutôt une bonne pioche dans la pléthore récente de publications issues de blogs. Avec un dessin à mi-chemin de Vuillemin (pour les contours et les tons un peu cradingues) et du Boulet de Notes je trouve, ces albums se laissent lire facilement – et relativement rapidement, malgré le relatif grand nombre de pages. Les deux albums nous narrent le quotidien d’un père célibataire et de son fils. C’est le plus souvent bien vu. Pas de franches rigolades, certes, mais c’est quand même amusant, et on sent du vécu bien digéré. A découvrir.

20/06/2015 (modifier)
Par Matka
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Pour moi, tout y est ! J'aime franchement ce genre graphique "à l'arrache", on sort justement des illustrations trop léchées !!! J'suis pas papa, mais maman ... et j'ai vraiment apprécié. Chercher à s'identifier aux héros et à chaque lecture pour les apprécier me semble délicat. Comment faire, alors, à la lecture d'un bon "Marvel", quand on est comme moi, une p'tite bonne femme d'1m50 ? Non, sans blague, j'ai passé un très bon moment à la lecture de cette BD drôle, fraiche et revigorante. Une bonne idée cadeau ... Bravo au Sieur Bob !

22/10/2011 (modifier)

J'ai littéralement dévoré cet album dont j'avais découvert l'auteur dans l'Echo des savanes. Je voulais le lire chez moi, mais je n'ai pas pu m'empêcher de le parcourir dans le bus. Et j'ai plusieurs fois éclaté de rire, ce qui m'a valu de me faire dévisager par les autres passagers. Des histoires marrantes, on sent le vécu. Je me suis reconnu plusieurs fois dans ce papa quelques fois un peu débordé. Je trouve le trait très sympa, mais je le trouve beaucoup plus propre que celui de Vuillemin. Je recommande cet album !

12/09/2011 (modifier)

Sur un ton humoristique, bob va nous raconter la dure condition du père seul face à son tyran d’enfant. Entre la volonté de bien faire et la paresse du quotidien, entre le sentiment de responsabilité et les événements chaotiques qui foutent tout en l’air, l’auteur nous fait rire par du comique de situation sous forme de strip. Je ne dois pas être la cible de cet humour, ma fille est trop jeune, je ne suis pas divorcé, bref tout ce qui arrive à cet homme m’est étranger ce qui ne facilite pas la personnalisation du thème. De plus graphiquement ce style « à l’arrache » ne me convient pas. Alors il faut reconnaitre un certain talent pour une colorisation faisant ressortir les personnages et les humeurs de façon claire malgré l’apparent gribouillage, mais j’avoue avoir du mal. Je ne suis pas sensible au thème ni au graphisme, cet album est donc pour moi largement oubliable. Maintenant, dans quelques années, avec plus d’expérience cela me parlera peut-être plus. Voila pourquoi je ne mets pas la note minimale, ce n’est pas mauvais, cela ne m’a seulement pas du tout touché…

12/09/2011 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Je rejoins globalement les avis précédents. Je n’ai pas non plus accroché tout de suite, il m’a fallu quelques pages avant de vraiment apprécier les gags, peut-être aussi que les tous premiers ne sont pas les meilleurs, et aussi à cause d'un dessin trop dépouillé. Niveau humour cela dépendra surtout du vécu de chacun qui rendra telle ou telle situation plus ou moins drôle. Globalement j’ai souri presque tout le long, très peu finalement m’ont laissée sans réaction, mais très peu aussi m’ont fait vraiment rire. Ce père et son fils se révèlent vite attachants et leurs négociations permanentes sont un vrai plaisir. Le dessin à la Vuillemin s’accorde bien aux gags, bien que quelques décors supplémentaires n'auraient pas été de trop, surtout à l'entame de la lecture qui paraît un peu vide. En somme une lecture agréable et bon moment de détente.

10/09/2011 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Héhéhé, j'ai ri et je me suis même bien marré sur certaines de ces pages. Alors oui, certains gags sont moins bons, mais dans l'ensemble j'ai vraiment passé un bon moment. Déjà, j'ai apprécié ce petit format qui met en valeur les planches et les gags développés, et puis ensuite, on se prend d'empathie pour ce père complètement geek. Du père ou du fils, qui est le plus infantile, on se le demande ^^ Le trait gras et grossier de Bob est un peu déroutant au début, mais l'humour proposé prend le pas sur la forme et finit par s'imposer naturellement. Un album très contemporain à l'humour réussi. Un bon 3.5/5 !

20/07/2011 (modifier)
Par Wanda
Note: 5/5

Excellente bd ! Beaucoup de tendresse, d'autodérison, où chacun peut se reconnaitre (parents ou pas parents). Le dessin de l'auteur , crade et maladroit, se mêle parfaitement aux scénari qui mettent en scène les contradictions de ce père. Certaines histoires m'ont fait rire aux larmes...et je n'ai pas d'enfants ! Bravo.

17/06/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 3.5/5 Même si j'étais très concerné par le sujet de cette bande dessinée, étant père de 2 enfants de 4 et 8 ans et étant franchement geek, j'ai mis un peu de temps à l'apprécier pour de bon. Le dessin, malgré son style qui n'est pas trop ma tasse de thé, est plutôt bien foutu mais les visages des deux protagonistes ne me parlaient pas vraiment. Pas plus que les comportements du héros car il m'apparait indéniable que l'éducation avec deux parents, d'autant plus quand le plus grand des deux enfants est une fille, est différent par bien des points de celle du père célibataire d'un petit mâle. Alors j'y retrouvais d'indéniables échos de la réalité de ma vie avec mes enfants mais aussi quelques passages dont je me sentais un peu éloigné, voire que je trouvais rendus un peu artificiels. Mais au fil des pages, j'ai de plus en plus accroché et de plus en plus rigolé. Cela a surtout été le cas dès que l'aspect geek du père prenait le devant puisque cela me parlait cette fois doublement. Du coup, autant certaines pages me laissaient un peu froid, autant j'ai vraiment éclaté de rire sur d'autres. Il y a là du vécu mais aussi, j'ai l'impression, une bonne part d'imagination pour offrir des gags vraiment percutants tant sur la paternité que sur le fait qu'un adulte restera toujours un grand enfant. En tout cas, moi j'ai bien ri.

15/06/2011 (modifier)