Journal d'un album

Note: 3.83/5
(3.83/5 pour 6 avis)

"Nous sommes dessinateurs, nous faisons des bandes dessinées" disent-ils, déguisés en extra-terrestres. Entrez avec Dupuy et Berbérian dans les affres de la création.


Autobiographie Ciboulette L'Association One-shots, le best-of Profession : bédéiste

Dupuy et Berbérian, les auteurs d'Henriette et de Monsieur Jean nous racontent, sur un mode auto-biographique, la création du troisième tome de Monsieur Jean. Au jour le jour, ils nous font partager leurs joies et leurs doutes, leurs angoisses et leur petit train-train quotidien. On y apprends un peu plus sur leur manière de travailler, sur leurs complexes et leurs inhibitions. Tout cela dans un style très imagé et plein de fantaisie.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1994
Statut histoire One shot (parallèle à "Monsieur jean") 1 tome paru
Couverture de la série Journal d'un album
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

19/06/2002 | ArzaK
Modifier


Par Yaglourt
Note: 3/5

Dans ce petit bouquin on en apprend un peu plus sur les auteurs, sur leurs méthodes de travail en commun... mais finalement je n'ai pas découvert grand chose sur le métier d'auteur de BD. On suit aussi leur petites misères existentielles, rappelant celles de leur personnage Monsieur Jean (et pas beaucoup plus intéressantes). Un petit bouquin sympathique, sans plus.

23/07/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Je connais très peu Dupuy et Berberian. Avec cette BD, on apprend à les connaitre. Ce journal est plaisant à lire. Ils nous livrent leurs difficultés rencontrées lors de la création du tome 3 de Monsieur Jean. Ils abordent la partie professionnelle tout en y incorporant des anecdotes personnelles et privées mais influant sur leur travail. Cette BD leur a servi d'exutoire car la gestation de l'album aura été difficile. La retranscription de cette aventure humaine offre une vision de ce qu'il se passe avant que l'album nous arrive dans les mains. L'humour est au rendez vous même pour décrire les périodes les plus difficiles. L'alternance des auteurs au scénario et au dessin ne gène nullement la lecture. Au contraire cette dualité démontre sa complémentarité.

14/03/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Au début, j'avais de la difficulté à rentrer dans l'histoire et je me disais 'Oh non ! Je vais m'emmerder pendant toutes ces pages." Puis, j'ai ri une fois quand Dupuy est dans un genre de festival et j'ai totalement embarqué quand Berberian fait sa première histoire et se rabaisse par rapport à son co-auteur. Ça m'a fait rire aux larmes ! Par la suite, j'ai apprécié les autres récits car les auteurs ont du talent pour ne pas endormir le lecteur et raconter des anecdotes savoureuses. Toutefois, je ne pense pas que tout le monde puisse aimer ce genre d'album. Je pense qu'il faut aimer le style des auteurs.

24/08/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD m’a permis de découvrir un peu mieux le couple d’auteurs Dupuy & Berberian. Mine de rien, c’est vrai que je n’avais aucune idée de quelle manière ils travaillaient ensemble et comment ils se partagent le même dessin de leurs albums. Ce « journal d’un album » se présente sous la forme d’un vrai journal de bord un peu mis en forme dans lequel chacun des deux auteurs dit alternativement ce qui lui passe par la tête. Ca peut être des anecdotes familiales comme des états d’âmes ou quelques réflexions sur la BD, leur création et plus précisément sur la parution du troisième tome de Monsieur Jean. Sans être passionnant ni novateur, j’ai trouvé ces récits intéressants et bien racontés. Différents points m’ont plus intéressé que d’autres, notamment de comparer les dessins de Dupuy et de Berbérian qui ici dessinent séparément, et de voir que jusqu’au dernier moment cette BD a failli paraître chez les Humanoïdes Associés plutôt qu’à l’Association, et que finalement cela ne tient qu’à peu de choses. Pour le reste, j’ai simplement été heureux d’en apprendre un peu plus sur ces auteurs. Je m’en sens un peu proches désormais alors qu’ils m’indifféraient un peu jusqu’à présent. A lire pour le plaisir et pour un léger intérêt, mais n’en attendez pas de grandes révélations ni une grande originalité de récit.

12/07/2007 (modifier)
Par Thorn
Note: 4/5

Aimant beaucoup Monsieur Jean, je me suis arrêtée sur ce récit... et ça valait le coup ! Les deux auteurs racontent, chacun à leur tour, comment ils ont vécus la réalisation du quatrième album de la série. Enfin, ça c'est la théorie, parce que comme dans tout journal, ils dérivent pour se mettre à parler de leur passé, de leurs démons, ou de petites anecdotes. C'est très intimiste, surtout pour la partie de Berbérian où l'on se sent parfois gêné de rentrer à ce point dans sa vie privée. Mais c'est surtout un récit très agréable à lire, proche finalement de leur série de fiction, puisque ça reste des impressions contemporaines sur la vie de tous les jours. Par rapport à Approximativement (le même exercice réalisé par Trondheim), c'est moins construit, plus intime. Même en se disant qu'ils ont peut-être tout reconstruit pour écrire cet album, on a envie de croire qu'ils ont vraiment joué le jeu et nous ont livrés directement leurs impressions. On peut aussi penser à L'Artiste de la Famille (Larcenet), mais ici, c'est une vraie BD, avec des personnages, beaucoup d'humour, etc.

10/09/2003 (modifier)
Par ArzaK
Note: 5/5

Un album rare, à ma connaissance, aucun dessinateur de bd n'a décrit de cette manière ses difficultés. Ces deux-là nous font encore rire et réfléchir. Ils frappent toujours aussi juste. On s'aperçoit avec ravissement à quel point chacun d'eux EST Monsieur Jean, même s'ils ne veulent pas se l'avouer. Si vous aimez la série Monsieur Jean, cet album en est un complément indispensable. Si vous ne la connaissez pas, il vaut mieux que vous vous interessiez d'abord à la série, histoire de comprendre de quoi ils parlent.

19/06/2002 (modifier)