Le Crépuscule de Tellure

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Un vieux pacte lie depuis de nombreuses années le duché de Richt et l'ordre des Capuches Grises. Le pacte brisé, tous semblent condamnés. Olkacite, un vieux mage autrefois redouté est chargé de rétablir le lien unissant les hommes à la tellure, des énergies qui parcourent le monde et les choses dans de grands courants, invisibles pour les profanes, et qui imprègne la terre de son empreinte, source des arts obscurs...


Un vieux pacte lie depuis de nombreuses années le duché de Richt et l'ordre des Capuches Grises. Le pacte brisé, tous semblent condamnés. Olkacite, un vieux mage autrefois redouté est chargé de rétablir le lien unissant les hommes à la tellure, des énergies qui parcourent le monde et les choses dans de grands courants, invisibles pour les profanes, et qui imprègne la terre de son empreinte, source des arts obscurs... Accompagné de Fagard, ancien traqueur repenti, la tâche semble néanmoins bien rude. D'autant que leur périple semble devoir commencer à Saliriandre, capitale du Conseil des Royaumes, une cité ou il ne sont pas vraiment les bienvenus ; et les deux hommes sont bien loin de ce qu'ils furent jadis... Il leur faudra l'apport de la jeunesse pour tenter de sauver la face mystique du monde et faire vivre les anciennes légendes dans la société des hommes d'aujourd'hui. Ensemble, pourront-ils éviter le Crépuscule de tellure ?

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Mars 2011
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Le Crépuscule de Tellure
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/03/2011 | Miranda
Modifier


Par Miranda
Note: 2/5

Voici une lecture qui m’a laissée totalement indifférente. L’histoire peine à se mettre en place, presque toute la première partie est superflue et aurait pu tenir en quelques planches, tout ça pour se retrouver dans la seconde partie dans une course poursuite qui est tout aussi insipide que le début de l’histoire. Les personnages ne sont pas attachants et manquent d’humour, ils se prennent au sérieux mais pourtant le ton n’y est pas, il y a comme une pointe de naïveté derrière tout ça. En fait c’est plat, juste plat et pas accrocheur, sans pour autant être mauvais, car ça se laisse lire, mais toujours dans cet espoir d‘attendre quelque chose qui n‘arrive pas. Le dessin est pareil, il n’a pas de défauts particuliers, mais manque de personnalité. Les décors, quand il y en a, sont très jolis, mais c‘est plutôt le vide qui règne de ce côté-là. Les couleurs informatisées sont un peu trop artificielles. On sent bien le travail des auteurs mais malheureusement il ne m’a pas touché du tout.

25/03/2011 (modifier)