Valentin (la pastèque)

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Valentin est un chat qui causera beaucoup de problème à un couple.


Auteurs Canadiens Chiens & Chats

Une petite ville, une rue paisible ; des enfants qui jouent au hockey, un chien qui essaie d’attraper la balle. De la fenêtre de sa cuisine, Stéphanie, 34 ans, vêtue d’un pantalon de jogging et d’un tee-shirt, observe les enfants qui jouent tout en finissant de préparer un copieux déjeuner. La mine rêveuse, elle sourit tristement: son chum, allergique aux chats, l’a mise au défi... Stéphanie choisira le chat. Texte : L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Valentin (la pastèque)
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

28/02/2011 | Gaston
Modifier


Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Mouais. Le pitch de départ n'est pas mal, utiliser un chat comme pivot dans une histoire de couple(s) qui est en pleine crise, c'est assez original. Le récit n'est pas désagréable, même si on sent les auteurs un peu perdus parfois dans leur récit. On peut se dire que la façon dont Fabien met Fanny au pied du mur ("c'est le chat ou c'est moi"), mais dans le cas d'une allergie, c'est vrai que c'est une question de santé. Et la santé, c'est important, Médème. Le dessin est sympathique, mais sans plus, dans cette veine "nouvelle BD" que l'on voit partout depuis des années maintenant. Bref une lecture sans grand intérêt.

09/09/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je m'attendais à quelque chose de mieux de la première bande dessinée de Yves Pelletier, un humoriste qui a fait partie du défunt groupe Rock et Belles Oreilles et qui me fait bien rire. D'ailleurs, 'Valentin' ne contient pas de gag et cela m'a un peu déçu. J'aurais bien aimé voir comment l'humour de Pelletier aurait fonctionné dans une bande dessinée. Le scénario n'est pas très mémorable et ressemble à n'importe quel roman graphique quelconque comme on en retrouve des centaines dans le monde de la bd. Ça se laisse lire, mais j'ai lu l'ouvrage avec aucune passion. Le seul personnage charismatique c'est le chat. En revanche, la narration est bien faite pour un débutant et Pelletier semble avoir apporté plus d'attention à son album que bien d'autres célébrités qui ont touché à la bd et j'ai bien apprécié. Le dessin de Girard est toujours aussi bon et fluide. J'espère qu'il va aller loin dans la vie.

28/02/2011 (modifier)