Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yasmina

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Une histoire d'amour impossible dans le djebel...


Des Ronds dans L’O Format à l’italienne Love Stories Maghreb

Jeune Bédouine, Yasmina se laisse séduire par un officier français sans se soucier des coutumes de son pays. Plus tard, alors que son amant est muté dans une autre caserne, la jeune femme est mariée de force par sa famille. Cultures et traditions se confrontent dans un combat inégal. (texte : Des Ronds dans l'O)

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Janvier 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Yasmina
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/02/2011 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Quel chouette album ! S'inspirant d'une nouvelle d'Isabelle Eberhardt, écrivain féministe qui se déguisait en homme pour partager la vie des bédouins du sud algérien au tournant des XIXème et XXème siècles, Damien May déploie enfin son talent graphique sur cette histoire d'amour impossible. Le texte d'origine semble en lui-même magnifique, tout en finesse, explorant des sentiments contrastés mais terriblement vrais. Des élans adolescents, l'offensive massive de la raison, la passion, la colère, la tristesse, il y a beaucoup dans ces quelques pages. Utilisant toujours l'encre de Chine mais avec des outils différents, Damien May exalte cette histoire en épurant certaines scènes (comme quand les deux jeunes gens font l'amour), en renforçant l'atmosphère sombre d'autres (la première nuit de Yasmina avec son mari), utilisant la répétition des cases pour marquer le temps qui passe, l'aspect mutique de telle scène, variant les plans et les cadrages pour insister sur une expression ou une attitude. Et cette fin, d'une tristesse infinie... C'est vraiment à la limite du sublime, j'ai senti que le jeune dessinateur avait fait un bond depuis Tueuse, pourtant sorti un an auparavant. il s'éloigne un peu du style d'Edmond Baudoin, pour trouver son propre trait, son caractère graphique propre. Il va falloir suivre de près Damien May.

20/02/2011 (modifier)