Les Combattants

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 4 avis)

Le lieutenant Beaujour, secondé par le soldat mécanicien Marcel Guérin, a pour ordre de retrouver et mettre à l'abri l'éminent professeur Staelens et sa famille.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale [Seconde Guerre mondiale] Europe de l'Ouest

Mai 1940. L'Allemagne lance une grande offensive contre la Belgique, la Hollande et la France. Dès les premières heures de l'agression, des milliers d'hommes et de femmes se jettent sur les routes pour fuir les combats et les raids meurtriers À contresens de cette marée humaine qui ne cesse d'enfler, le lieutenant Beaujour est missionné pour retrouver le Professeur Staelens, un éminent physicien... Texte éditeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Février 2011
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Les Combattants
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

12/02/2011 | pol
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Une bonne série sur la Seconde guerre mondiale, qui préfère s'intéresser à des personnages et à l'aspect humaniste plutôt qu'aux incessants combats montrés dans d'autres Bd sur le sujet, surtout que les récits n'abordent pas des exploits militaires connus, mais bien plutôt des événements fictifs anonymes et ordinaires très plausibles, dans un fond historique crédible, et en utilisant des données basées sur des réalités (l'eau lourde). Ces combattants sont des combattants de l'ombre qui tentent de survivre au sein d'un conflit en servant leur pays à leur façon. Cette sombre période de l'exode en 1940 qui jette des milliers de personnes sur les routes, sert de révélateur, on découvre la lâcheté, l'incompétence, la haine et la furie aveugles, mais aussi la générosité et l'entraide face à un ennemi qui progresse vite dans notre pays. La série semble adopter la formule du récit complet par album tout en offrant une continuité, on y retrouve des personnages attachants (le lieutenant Beaujour et le jeune Marcel) au coeur de missions rythmées et à suspense, émaillées d'incidents ou de contretemps fâcheux, le tout servi par un dessin de style néo Ligne Claire plaisant qui rend cette Bd agréable à lire. Il y a juste un doute sur la place des Terreaux à Lyon, je n'ai pas l'impression que la fontaine était située en face de l'Hôtel de Ville, mais sur le côté ; mais peut-être a-t-elle été déplacée après la guerre, je ne sais pas... mais je chipote, on a là une idée intéressante, et je lirai volontiers d'autres albums s'il y en a.

08/02/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Les combattants ne portent que le titre. En effet, j’ai plutôt assisté à une fuite devant l’ennemi qu’à des soldats qui résistent à l’image d’un Gandalf qui crie au monstre le Balrog « vous ne passerez pas ». La France de mai 1940 a été plutôt une vraie passoire : la meilleure armée du monde défaite en quelques jours. Non, je me suis interrogé sur un pareil titre qui ne reflète guère la situation. L’histoire est assez classique dans le traitement. Il s’agit de protéger la famille d’un éminent vieux professeur d’origine juive capable de fabriquer une arme atomique. S’il tombait entre les mains des nazis, cela changerait le cours de la guerre. Le récit ne révèlera pas de grande surprise. On aurait aimé s’attacher aux personnages mais il n’y a aucune psychologie dans la mise. J’ai l’impression que ce sont les faits qui priment au détriment de tout le reste. On assiste bien entendu à de scènes de débâcle qui sont archi-connues pour terminer à Dunkerque. Bref, on a l’impression que ce scénario a été crée pour s’imbriquer dans la grande Histoire. Ceci dit, cela reste intéressant mais sans originalité. Je n’ai pas vu que le tome était numéroté. Y aura-t-il réellement une suite ? En tout cas, l’histoire pourrait s’arrêter là. Je ne vois pas l’intérêt de continuer…

23/03/2011 (modifier)
Par jurin
Note: 2/5

Bof, je ne suis pas trop amusé avec la lecture de cette BD. Un dessin et un scénario qui me fait penser aux BD des années 60, dessin type ligne claire qui alterne le bon et le moins bon et un scénario très (trop) classique et sans surprise. Je ne vais pas condamner d’emblée cette série mais il faut bien reconnaître qu’elle n’apporte pas grand-chose.

22/03/2011 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Derrière un dessin assez simple, dans un style plutôt ligne clair, le premier tome de cette série se situe pourtant en pleine seconde guerre mondiale. Nous sommes au front et les bombardements sont le quotidien des gens de la région qui ont tendance à fuir vers le sud. A contresens des fuyards un soldat se dirige droit vers l'ennemi. Il est mendaté pour retrouver un imminent scientifique et le ramener en lieu sûr. Autant le dire cette mission est bien périlleuse. Ce premier tome est d'une fluidité parfaite, la narration est maitrisée. Pas de temps morts, sans pour autant tomber dans l'excès de scènes d'actions et de batailles qui n'en finissent plus. Non cette histoire est vraiment bien équilibrée dans sa construction. De l'aventures, de la tension, des moments d'attente caché à attendre le passage de l'ennemi, et évidement le lot de complications qui rend l'issue de la mission incertaine. Un album bien plaisant, il faudra lire la suite.

12/02/2011 (modifier)