Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Football - Dans l'ombre des étoiles

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Trois destins de jeunes joueurs qui jouent sincèrement, entièrement, de toutes leurs tripes sur le terrain. Mais qui sont souvent pris dans les filets complexes de l’intérêt financier ou sportif, des ambitions de coachs, des nécessités familiales, ou de leur propre immaturité.


Auteurs Argentins Football Quadrants Sport

Trois destins de jeunes joueurs qui jouent sincèrement, entièrement, de toutes leurs tripes sur le terrain. Mais qui sont souvent pris dans les filets complexes de l’intérêt financier ou sportif, des ambitions de coachs, des nécessités familiales, ou de leur propre immaturité. Cette série, qui s’appuie sur l’expérience unique de Stéphane Pauwels, dévoile la face cachée du sport le plus populaire de la Planète. Des joueurs adulés, des symboles, les dieux du stade ! Mais aussi de très jeunes gens qu’on trimballe d’un club à l’autre, d’un pays à l’autre, et souvent pas si loin de la précarité. Trois joueurs, trois histoires se croisent au gré des matchs de football : l’un est « de chez nous », l’autre est européen, le troisième a traversé un océan. Tous ont du talent et sont passionnés par leur métier, mais aucun d’eux ne peut prétendre au statut de star. Trois histoires inspirées de confidences de vestiaires et d’échos de “vrais” joueurs…

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Janvier 2011
Statut histoire Série abandonnée (3 tomes prévus à l'origine) 1 tome paru
Couverture de la série Football - Dans l'ombre des étoiles
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/02/2011 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

La première chose qui a attiré mon attention sur la série est l’avis ci-dessous. Ro y parlait d’une série réaliste dédiée au football, et qui s’attardait sur le parcours de trois jeunes sportifs au profil bien typé. De prime abord, ancien joueur et entraineur, je me sentais attiré par ce concept. Le deuxième point qui m’a décidé est le nom d’un des scénaristes. Stéphane Pauwels est loin d’être un inconnu dans le monde du football business. Responsable de la communication, directeur sportif, recruteur, en France comme en Belgique, le personnage, réputé pour ne pas avoir sa langue en poche quitte à tomber dans la provoc’, connait le milieu et s'est toujours intéressé aux jeunes talents. C’est une importante garantie de crédibilité à mes yeux. On ne passe pas par des clubs comme Metz, Monaco, Lille, l’équipe nationale d’Algérie ou l’Excelsior de Mouscron (du temps de sa splendeur) sans avoir un minimum de talent. Le troisième point qui a motivé mon achat est que la série était annoncée en trois tomes. Cela me laissait espérer qu’elle irait à son terme... J'avais oublié qui était l'éditeur... La dernière chose qui aurait pu motiver mon achat est cette hideuse couverture ! Drôle d’idée que cette option ! En tous les cas, sans les deux points susmentionnés, jamais, je n’aurais ouvert l’album. Résultat de ma lecture : pas mal. J’ai eu droit à un scénario assez convenu, qui prend pour point de départ un « accident » qui en rappelle un autre survenu en Belgique. Les personnages sont bien choisis et regroupent en un minimum de rôles un maximum de stéréotypes (mention spéciale au père, qui veut absolument faire de son fils une star, au risque de le dégoûter à jamais du sport. Des comme ça, j’en ai croisés). Le fait de passer d’un joueur à un autre relance constamment la mécanique et la lecture y gagne en dynamisme et en suspense (un suspense tout relatif, mais j’avais quand même envie de savoir ce qui allait arriver). Seul gros point faible : le dessin. Le style d’Ignacio Noé ne me plait pas du tout. Je le trouve trop brut, peu travaillé. Ses nez gardent, pour tous les personnages, deux lignes qui sont autant de restes de la construction du dessin. C’est… moche, il n’y a pas d’autre mots (enfin c’est un avis personnel, hein. Y en a p’têt qui aiment). Heureusement, le style est dynamique et ce scénario est suffisamment prenant pour que je passe outre ce défaut. Pas mal du tout, en somme. Malheureusement, ce tome 1 ne connaîtra jamais de suite. Par conséquent, l'achat est à éviter. Cet album ne fait en effet qu'introduire les personnages et l'intrigue. A lui seul, il est insuffisant.

10/03/2011 (MAJ le 13/11/2018) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Football... Voilà un titre qui n'avait vraiment rien pour m'attirer car je ne suis vraiment pas fan de ce sport que je ne regarde pas en dehors des grands évènements internationaux, et encore... C'est donc avec circonspection que j'ai entamé cette lecture, sans savoir à quoi m'attendre. Et finalement, je ne l'ai pas trouvée si mal du tout. Il s'agit de retracer le parcours de 3 joueurs d'horizons très différents, tous amenés à évoluer dans de grands clubs européens. L'un est gardien de but, originaire de "chez nous", France ou Belgique suivant votre origine. Il subit au quotidien la pression de son père qui le coache et veut absolument faire de lui un pro. Le second est un solide défenseur, originaire des Balkans où il est aide-mécanicien dans un pays qui se relève encore de la guerre qui lui a pris son père. Autant dire qu'une carrière à l'occident est pour lui une belle porte de sortie. Quant au troisième, il est attaquant et originaire d'Argentine où son talent va lui permettre d'évoluer en équipe nationale pour lui aussi côtoyer les stades européens. L'histoire de ces trois jeunes est très bien racontée et on s'y laisse prendre, qu'on aime le foot ou pas. Elle permet en outre de découvrir les situations souvent très différentes de nombreux sportifs avant qu'ils connaissent la gloire ou sombrent dans l'oubli. Et au passage, on en apprend un peu sur les rouages du business sportif qu'est le football professionnel. Le dessin d'Ignacio est également très appréciable, du beau boulot même si sa tendance à accentuer le bout du nez de ses personnages m'a un peu décontenancé. Donc, que vous soyez amateur ou pas de football, cette série se révèle intéressante et bien menée, plaisante à lire tout en étant instructive.

07/02/2011 (modifier)