Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Hood : les failles du pouvoir

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Il en a fait du chemin le personnage de Brian K. Vaughan ! En prenant la tête de la super-mafia et en s'associant à la terrible Cabale de Norman Osborn, Parker Robbins s'est fait un nom parmi les plus célèbres vilains de l'univers Marvel. Mais comme tout le monde, il a un talon d'Achille : sa famille. Ses ennemis sauront-ils en profiter ? C'est le sujet de cette mini-série imaginée par Jeff Parker (Agents of Atlas) et Kyle Hotz (Batman / Dracula). Une étape essentielle pour ce personnage atypique.


Des méchants super ! Marvel

Il en a fait du chemin le personnage de Brian K. Vaughan ! En prenant la tête de la super-mafia et en s'associant à la terrible Cabale de Norman Osborn, Parker Robbins s'est fait un nom parmi les plus célèbres vilains de l'univers Marvel. Mais comme tout le monde, il a un talon d'Achille : sa famille. Ses ennemis sauront-ils en profiter ? C'est le sujet de cette mini-série imaginée par Jeff Parker (Agents of Atlas) et Kyle Hotz (Batman / Dracula). Une étape essentielle pour ce personnage atypique.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Hood : les failles du pouvoir
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/01/2011 | Ems
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Le personnage de Parker Robbins/Hood est vraiment intéressant, il n'y a pas de manichéisme car ce leader de méchants a un côté humain qu'il gère grâce à une double vie. Il préserve en effet sa famille en lui omettant bien sûr de leur dévoiler son véritable travail. Dans cette mini-série, Hood continue à découvrir ses pouvoirs et lutte contre le pouvoir grandissant du démon Dormammu à l'origine de ses nouvelles facultés. Il a pris le pouvoir sur les super-méchants et s'est allié à la Cabale. Ce rôle de leader attise des convoitises, on retrouve sous le personnage de Croc-Blanc l'ancienne femme du policier Bondy souhaitant le tuer pour se venger. Un personnage en armure, Force, met également des battons dans les roues de l'équipe de Hood. On ne s'ennuie pas, le bateau de Hood prend l'eau de toute part alors qu'il se cherche et se bride par rapport à Dormammu. L'heure des choix apparait inévitable, comme protéger sa famille avec un poste aussi envié ? Plaisante et rythmée, cette mini-série m'a plu tout autant que Hood : Pierres de sang qui narrait les origines de ce personnage ayant choisi le " côté obscur ". J'aurai d'ailleurs plaisir à retrouver cet anti-héros pour son côté attachant et sa personnalité ni blanche ou noire, comment évoluera t-il ? Une petite note sur le dessin, il est classique pour ce genre de production, Hotz s'attache à fournir à ses personnages de vraies " gueules " reconnaissables. A découvrir, le changement de scénariste permet d'avoir une nouvelle approche complémentaire à celle de Hood : Pierres de sang.

09/01/2011 (modifier)