L'exilé du Kalevala

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Pour créer le héros de son roman graphique, Ville Ranta s’est inspiré d’une personnalité historique finlandaise, Elias Lönnrot (1802-1886) qui fut médecin de campagne, poète, et auteur du recueil des poèmes chantés qui constituent Le Kalevala, l’épopée nationale finlandaise. Le héros du présent ouvrage porte son nom, mais cette histoire est presque entièrement imaginée. (texte éditeur)


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Cà et Là Les Auteurs Nordiques Pays scandinaves

Médecin de campagne coincé à Kajaani, une petite ville reculée de la Finlande du 19e siècle, Elias Lönnrot a l’impression d’être enfermé dans une prison. Sa famille démunie le harcèle et l’ivrognerie des notables locaux lui est devenue insupportable. Il est endetté, stressé, et de plus, impliqué dans une vague liaison avec une paysanne mariée. Leur relation dévoilée au grand jour, il panique et envisage de s’enfuir en Russie.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Juin 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'exilé du Kalevala
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

22/12/2010 | Yannis
Modifier


Par JAMES RED
Note: 3/5

Ce roman graphique nous permet un dépaysement assez singulier dans la Finlande du XIXème siècle. Ville Ranta extrapole sur la vie du poète et médecin de campagne Elias Lönnrot (1802-1886), l’auteur du chant national finlandais le Kalevala. Ville Ranta n’est pas un inconnu en France et s’était déjà fait remarquer lors de sa collaboration avec Trondheim sur l'album Célébritiz. Il enseigne également la bande dessinée en Finlande. L’exilé du Kalevala est un roman graphique qui traite une nouvelle fois de la quête existentielle et du sens que l’on donne à sa vie en en devenant acteur. L’humour est très présent également principalement grâce à la description de la famille de Lönnrot qui constitue un poids bien encombrant pour le jeune médecin. Celui-ci fuit la pesanteur de son milieu en écrivant des vers. Le livre se lit vite, même si les 288 pages peuvent effrayer. Bien servi par un dessin dynamique, où les cadres des cases sont souvent effacés, l’œuvre de Ranta est à découvrir. Le noir et blanc est bien utilisé, l’auteur jouant beaucoup sur le noir pour bien mettre en valeur les décors.

07/01/2011 (modifier)
Par Yannis
Note: 3/5
L'avatar du posteur Yannis

De petit format mais contenant beaucoup de pages (280), c'est plus le sujet qui m'a attiré. Ici, l'auteur imagine la vie du poète finlandais Elias Lönnrot qui a compilé au 19eme siècle les poèmes de tradition orale par écrit. Ici point de justesse historique, l'auteur romance la vie du poète entre son travail de médecin, ses pérégrinations et ses occupations (s'occuper des ses parents, de son frère, la ferme, les femmes et l'alcool...). L'ouvrage se lit bien mais connait quelques longueurs. Au niveau graphique, on apprécie le détail et le coup de crayon sur certaines planches avant d'être un peu déçu par la suivante qui n'est qu'esquissé. Un avis mitigé donc pour une lecture agréable mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

22/12/2010 (modifier)