Le Vol de la cigogne

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Peut-on lâcher son ami à cause d'un membre de sa famille ?


Adolescence Albums jeunesse : 10 à 13 ans Amnesty International Animalier

Une bande de jeunes adolescents d’aujourd’hui coule des jours heureux. Tout bascule le jour où le père de Wilson, Monsieur Renobert, se fait arrêter par la police. Les jeunes, Irène sa meilleure amie en tête, mènent alors l’enquête afin de comprendre pourquoi le père de Wil a été incarcéré… On passe sans cesse de la réalité au rêve, les personnages prenant alors l’apparence d’animaux : une cigogne pour Monsieur Renobert, des chiens pour les policiers, des crocodiles pour les geôliers, un oisillon pour Wil… L’arrivée de cet événement dans la bande fait l’effet d’une bombe, et va faire bouger les lignes. Faut-il soutenir ou pas Wil ? Faut-il le garder dans la bande ou l’exclure ? Chacun va devoir prendre position, se dévoiler et montrer aux autres son vrai visage. (texte : Sarbacane)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Mai 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Vol de la cigogne
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

15/09/2010 | Spooky
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Vol de la Cigogne est un ouvrage réalisé pour Amnesty International et destiné aux adolescents pour leur permettre de réfléchir sur la réalité de l'incarcération, non pas véritablement pour la personne emprisonnée mais surtout pour ceux qui restent en liberté, les proches et les moins proches. Il ne s'agit pas ici de parler d'incarcération arbitraire ou de mauvais traitement, le sujet aborde la prison par décision de justice, une peine de prison motivée par une véritable raison sans aller jusqu'au meurtre ceci dit. En effet, ceux qui connaissent le prisonnier doivent-ils s'inquiéter pour lui ou au contraire se réjouir de voir un malhonnête jeté en prison ? Faut-il voir en lui le mal qu'il a fait, tenter de comprendre et l'excuser ou avant tout plaindre ses proches même s'ils ont pu profiter de ses méfaits durant un temps ? Et comment va réagir sa propre famille, son propre fils ? Je craignais une oeuvre bien pensante et pénible mais j'ai trouvé que la réflexion était amenée de manière assez juste en posant de bonnes questions et en donnant des réponses sans aucun manichéisme. C'est intéressant, même si hormis pour les personnes directement impactées par un tel événement, je ne sais pas si le sujet sera très passionnant pour tout le monde.

20/08/2013 (modifier)
Par Superjé
Note: 3/5

C'est une bonne initiative de la part d'Amnesty International d'aider (?) à la réalisation de BDs. Celle-ci n'est pas mauvais mais je la conseille à un public relativement jeune. En effet, le scénario qui brasse quelques questions sociales (la prison, les délits, le détournement de fond...), et qui mélange quelques passages oniriques est pas mal mais vraiment peu dense... Il y a pourtant quelques temps morts, mais la BD se lit trop vite pour développer une histoire prenante. Le dessin lui est bon, mais si il manque un peu de maturité, il est bien réalisé, mignon et les animaux croqués séduiront le jeune public (il me fait énormément penser à celui de Michael Sterckeman, en plus informatisé niveau colorisation). J'aime aussi énormément les couleurs utilisés, douces et subtiles, c'est très agréable à l'œil. Malheureusement, une fois passé l'adolescence, cet album aura un intérêt moindre pour vous...

22/01/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Un petit album passé un peu inaperçu, mais qui ne manque pas d'intérêt, à l'instar de Terre d'accueil. Ici les jeunes gens sont confrontés à un dilemme : le père de l'un d'entre eux a été arrêté pour avoir détourné de l'argent. Mais on n'en sait pas beaucoup plus et les ados préfèrent se détourner de leur ami. Mais chacun, au travers de ses rêves, ne peut s'empêcher de spéculer sur les raisons, le niveau de culpabilité du père... Si le thème est intéressant, le traitement est tout de même relativement plat. Les enfants se posent deux-trois questions, discutent un peu, et hop, c'est fini. Dommage, car il y aurait eu matière à creuser le sujet, à l'instar de la série Tendre banlieue par exemple... La scène finale est sympathique, mais le reste de l'album est assez naïf, même pour un public adolescent... Le dessin lui est bien sympathique, avec ces enfants animalisés, ce dessin assez clair et cette mise en scène claire et lisible. Bref, une petite déception, même si l'album se laisse agréablement lire.

15/09/2010 (modifier)