Ultimate Galactus

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Assistez au combat acharné des héros Ultimate face au Dévoreur de mondes.


Auteurs britanniques Marvel Super-héros Ultimate Marvel Univers des super-héros Marvel Warren Ellis

A la fois fasciné et terrorisé par Gah Lak Tus, le puissant empire interstellaire kree a infiltré la Terre afin d'assister de près à la destruction imminente de la planète. Mais l'espion kree Mahr Vehl est tombé amoureux de son monde d'adoption, et est bien décidé à sauver l'humanité. Avec l'aide des Ultimates et des jeunes surhumains les Fantastiques, Mahr Vehl se retourne contre son propre peuple afin de protéger la planète qui l'a accueilli. Découvrez dans ce tome le récit complet Ultimate Galactus : La Trilogie de Warren Ellis, Trevor Hairsine. Tom Raney et Steve McNiven, regroupant les mini-séries Cauchemar, Secret et Extinction. Les couvertures originales de chacune des parutions apparaissent en annexe.

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mai 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ultimate Galactus
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/06/2010 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Même si j'avais été un peu déçu par la lecture du récit original de Stan Lee et Jack Kirby mettant en scène pour la première fois les Fantastic Four confrontés à Galactus, je trouve assez fascinante l'idée de base de l'arrivée du Dévoreur de Mondes sur Terre. Et voilà qu'avec Ultimate Galactus, on me proposait de découvrir l'adaptation de ce récit dans l'univers Ultimate, avec cette fois l'implication des Ultimate Fantastic Four mais également des Ultimate X-Men et des Ultimates eux-mêmes. Une remise à jour complète de cet épisode clé de l'univers Marvel pour le lectorat du 21e siècle, voilà qui avait de quoi attiser mon envie et ma curiosité. Cette intégrale regroupe plusieurs mini-séries d'un unique scénariste, Warren Ellis. Le graphisme et le ton de ces sous-séries diffèrent mais l'ensemble est cohérent. J'ai été charmé d'entrée par le réalisme et la noirceur du premier chapitre, Ultimate Nightmare, où comment la Vision, adapté ici en robot annonciateur de l'arrivée de Galactus, fut retrouvée au fond d'un complexe souterrain soviétique abandonné et peuplé de dangereuses aberrations scientifiques. J'ai été intrigué par le second chapitre, Ultimate Secret, où l'on découvre l'espion Kree Mahr Vehl qui rejoint les rangs de la Terre contre son ancien peuple. Le récit est ici un peu plus grand spectacle mais je l'ai trouvé divertissant, notamment la première rencontre entre une partie des Ultimates et les Fantastic Four qui amène quelques dialogues humoristiques. Ceci dit, j'ai toujours du mal à me faire à la vision Ultimate d'un Reed Richards adolescent et un peu immature. J'ai par contre été moins charmé par le dernier chapitre, Ultimate Extinction. En effet, c'est là que l'on apprend pour de bon la forme que prend le fameux Gah Lak Tus, la version Ultimate du dévoreur de mondes. Et même si elle est plus réaliste que l'original, je la trouve nettement moins classe. A la limite, on a l'impression d'un banal danger planétaire comme les super-héros Marvel en croisent presque tous les jours. Le Surfeur d'Argent est lui aussi réadapté et ne devient plus qu'un outil multiple sans âme ni histoire, presque inutile. Cette vision de Galactus et de son hérault a refroidi mon intérêt pour cette série, même si j'ai continué à trouver l'intrigue divertissante. La fin un peu abrupte, presque trop facile, m'a également désappointé. Mon avis est donc mitigé. J'ai bien apprécié la première moitié de cette intégrale tandis que la seconde moitié m'a déçu par certains points. Le mythe de Galactus m'a paru assez écorné. Dans l'ensemble, j'ai quand même bien été accroché et j'ai parcouru cette trilogie d'une traite, du début à la fin, comme un bon divertissement, mais je n'en conseille l'achat qu'aux fans de Marvel et des Ultimates.

25/06/2010 (modifier)