Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Block 109 - Etoile Rouge

Note: 2.25/5
(2.25/5 pour 12 avis)

Des combattants français combattent auprès des soviétiques contre l'armée Nazie


Aviation Block 109 Les Uchronies Russie Spin-off

Hitler est assassiné le 22 mars 1941 Des aviateurs français combattent auprès des soviétiques contre les pilotes allemand. Le 8 mai 1945, l'allemagne lance le feu nucléaire sur le monde libre. Le capitaine Marcel Albert prend le commandement de l'escadrille Normandie pour le meilleur et le pire.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Juin 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Block 109 - Etoile Rouge
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

17/06/2010 | herve
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Quatrième spin-off de la série Block 109 que je lis, celui-ci se déroule en Russie et met en scène des aviateurs volontaires français venus combattre les nazis aux côtés des Russes. L'histoire se base sur celle du véritable escadron Normandie-Niemen ayant servi à partir de 1942 et l'adapte au contexte uchronique de la série. On suit donc les péripéties de cette poignée de pilotes français, dans leurs casernes ou au combat, face à des avions russes plus avancés technologiquement mais heureusement le plus souvent pilotés par des aviateurs peu expérimentés. Duels aériens, retrouvailles au bar des pilotes, franche camaraderie, un récit assez classique en somme, sans surprise. Et dans les faits, je n'ai pas été passionné. Cela se laisse lire mais cela ne vaut que parce que cela ajoute une nouvelle facette au monde imaginé pour Block 109 et encore sans vraiment lui apporter grand chose.

03/10/2016 (modifier)

Album anecdotique car si block 109 raconte une uchronie sympathique malgré un dessin en recherche, étoile rouge n'apporte rien à cet univers malheureusement et aurait pu être aussi bien raconté dans d'autre contexte. Dommage

21/06/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Première déclinaison après Block 109, voila une Etoile rouge qui ne brille pas de mille feux. Lu en 20mn et encore, la moitié des pages ne sont que des illustrations donc dépourvues de texte. Par la suite les auteurs se sont repris, et c'est tout à leur honneur, mais la lecture de cet opus n'est vraiment pas indispensable et n'apporte pas grand chose de plus à in univers par ailleurs riche. Nous pouvons donc avec ce tome passer notre chemin.

02/11/2014 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Cet album fut le premier à décliner l'univers de Block 109. Je ne sais pas si c'était alors un plan calculé, mais il me semble bien léger au regard des promesses initiales. Car comme l'ont souligné plusieurs de mes camarades, l'ennui pointe vite son nez dans ce tome. d'autant plus vite qu'on le lit en moins de 10 minutes. En cause, le scénario, qui en plus d'être très léger, est également convenu et sans ressort. On voit venir la fin trois pages à l'avance, ce qui est un comble pour une uchronie... Côté dessin, je ne sais pas ce qu'il s'est passé, car le trait de Ronan Toulhoat est nettement en-deça de ce qu'il a fait dans le tome initial. Hormis les zincs, qui pour le coup sont vraiment réussis et permettent d'avoir de belles planches lors des séquences de combat aérien, le dessinateur semble s'être désintéressé de ses personnages, restés au rang de simples esquisses aux physiques changeants. Bref, le plus mauvais album de la série, sans conteste, bien que je n'aie pas encore lu "opération soleil de plomb".

19/08/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, je vais être lapidaire. Le seul petit intérêt de cet album réside dans la première page et l'assassinat d'Hitler. Cela fait un peu court ! D'autant plus que l'idée est éventée depuis le premier Block 109, qui lui au moins - même s'il ne m'avait pas plus emballé que cela, apportait une certaine suite originale à cette uchronie. Malheureusement ici, passée cette première page, on retombe dans un récit sans surprise, décalque de l'histoire de Normandie Niemen. Et là je n'accroche pas du tout. Cela se lit vite, hélas heureusement, car l'ennui commençait déjà à pointer.

02/11/2012 (modifier)
Par Yannis
Note: 3/5
L'avatar du posteur Yannis

Deuxième histoire dans l'univers de Block 109 et l'enthousiasme redescend un peu. Pourtant côté dessin cela s'améliore et on sent que Toulhoat est en train de monter en puissance. Après c'est le côté plus réaliste de l'album qui m'a moins plu car le scénario est pas mal et on lit l'album avec plaisir. Petite déception qui n'enlève rien au talent des deux auteurs. J'en conseille l'achat pour les fans de la série.

01/10/2012 (modifier)
Par fab11
Note: 2/5

J'avais adoré Block 109 par contre j'ai tout juste apprécié Block 109-Etoile rouge, bon d'accord je ne suis pas le mieux placé pour faire l'éloge de cette bd car je ne suis pas fan d'aviation militaire, mais bon je pensais que le fait que ce one-shot soit une uchronie allait me permettre d'apprécier un peu plus ce récit, mais finalement non!!! Les auteurs de Block 109 se sont lancés dans une série de one-shots leur permettant de développer leur monde uchronique. Avec "Etoile Rouge" ils nous racontent l'histoire de l'escadrille Normandie Niemen sur le front de l'Est (on aborde donc le conflit dans le camp opposé au premier titre c'est à dire du côté soviétique et non du côté allemand). Effectivement mis à part un ou deux clins d'oeils à Block 109 ce récit se cantonne à raconter la vie des pilotes de cette escadrille, de leurs angoisses, de leurs rapports les uns avec les autres etc... Je ne veux pas paraître rabat joie mais je trouve ce récit banal et loin d'être aussi captivant que que le premier one-shot de l'univers Block 109. En ce qui concerne le dessin on retrouve le même style que dans le premier titre de cet univers mais par contre les couleurs sont plus vives que dans l'autre. Ce genre de dessin ne peut sans doute pas plaire à tout le monde mais certaines planches sont tout simplement superbes. Malgré de nombreuses critiques de cet album je conseille quand même l'achat, en particulier pour les collectionneurs, du tirage limité de Canal BD qui beaucoup plus beau que la version classique.

27/06/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a des bds que j'ai envie d'aimer en lisant simplement les remerciements et autres hommages que rendent les auteurs avant le commencement de leur histoire. Cependant, cela ne suffit pas. Mon oeil se veut objectif. Je n'ai ressenti aucune émotion car les personnages composant cette escadrille sont plutôt indifférents. On n'arrive pas à les reconnaître dans cet enchevêtrement d'actions aériennes. Certes, il y a cette uchronie qui allèche tout de suite le lecteur comme pour l'apater : Hitler serait mort en 1941 dans un attentat et la seconde guerre mondiale aurait pris une autre tournure avec la possession et l'utilisation de l'arme atomique par l'armée nazie. Les auteurs vont d'ailleurs vite abondonner leur réalité historique modifiée pour se concentrer sur un pure récit d'aviation qui manque d'originalité. Bref, franchement décevant ...

09/04/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Difficile de ne pas comparer cet opus à Block 109 car ils sont issus du même univers uchronique. Le premier m'avait plu pour son originalité et sa fraicheur, ce dernier m'a déçu pour des raisons inverses. J'ai eu du mal avec le dessin : on ne peut pas parler d'encrages car les traits sont au stade de l'esquisse. C'est un choix assumé mais il apparait erroné avec la mise en couleur informatique ultra travaillée. Il n'y a pas de continuité dans le traitement graphique, le travail de l'un met en évidence l'insuffisance de l'autre. Le scénario est rythmé et agréable mais il ne m'a pas passionné. Ce genre de récit n'a que peu de valeurs dans une uchronie forcément fiction. Dans un rendu historique réaliste, cette histoire aurait eu plus de valeur à mes yeux. Ce n'est pas déplaisant mais ce n'est pas ce que j'attendais. Note finale : 2.5/5

25/09/2010 (modifier)
Par WiSiPo
Note: 4/5

La première erreur à ne pas commettre serait de comparer "Etoile Rouge" à Block 109. Le postulat de base est le même : la mort d'Hitler. Dans Block 109, tout est basé sur les conséquences historiques supposées. Dans Etoile Rouge, la mort d'Hitler est surtout prétexte a quelques libertés historiques. Etoile rouge raconte la guerre à travers les yeux de ceux qui la font. C'est une vraie histoire d'hommes. Les caractères des personnages ne sont pas très développés, un peu frustrant, mais normal, à la guerre il y a des morts, des déchirures... Le scénario d'Etoile Rouge est juste, bien écrit, bien posé. Le dessin est superbe. Un album à lire et à relire.

16/07/2010 (modifier)