Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Chambres Noires

Note: 3.77/5
(3.77/5 pour 13 avis)

Quel lien établir entre cette disparition et l’intrus surnaturel sur les photos ? La famille Pénouquet mène l’enquête !


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Fantômes Jumeaux, jumelles Les meilleures séries terminées en 2012 Les Meilleures Trilogies Paris Photographie Vents d'Ouest

Paris, 1877. Dans le studio de « photographie fluidique » de la famille Pénouquet, des bourgeois s’entretiennent avec leurs parents défunts puis posent en leur compagnie. Ce n’est bien sûr qu’un trucage : Louise et Tristan, les jumeaux adoptifs de la maison, se griment en spectres pour tromper les clients. Mais un jour, le visage d’un vrai fantôme apparaît sur les clichés… Au même moment, les jumeaux sont enlevés par une obscure confrérie royaliste, la Salamandre. Quel lien établir entre cette disparition et l’intrus surnaturel sur les photos ? La famille Pénouquet mène l’enquête !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Juin 2010
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Chambres Noires
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

16/06/2010 | Miranda
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Moi qui partait assez pessimiste quant à cette lecture (va savoir pourquoi...) je me retrouve au final plus que conquis par le premier tome de cette série ! Le graphisme, qui me rappelle beaucoup celui de Kerascoët (surtout Miss Pas Touche), allie et alterne de façon déconcertante un trait fin et gras, donnant son charme et sa particularité au coup de crayon de Dumont. Le découpage est très bon et certaines planches sont tout simplement magnifiques ! Tout cela monte d'ailleurs très doucement en qualité et en intrigue, et la petite histoire de photographe du début s'enfonce vers un mystère plus profond, sur un ton assez noir. Tout cela devient de plus en plus envoutant et donne plus qu'envie de plonger dans la suite de cette série très bien entamée. A suivre donc de très près ! *** tomes 2 & 3 *** Après un premier tome que j'avais lu voilà fort longtemps, c'est avec la lecture de l'intégrale que je me suis replongé avec délice dans la lecture de la suite de cette série originale. Que ce soit par son graphisme singulier mais surtout par son scénario qui prend de plus en plus d'ampleur au fil des pages, on est rapidement conquis par cette excellente série. La brochette de personnages tous plus extravagants et les machinations qu'ils traversent sont un régal pour le lecteur. Alternant entre un humour pince sans rire et des scènes très crues et noires, on retrouve bien là toutes les ambiances de la fin XIXe et ses fameux feuilletons rocambolesques qui ont marqués l'époque. Une très bonne série dont je conseille vivement la lecture !

06/01/2012 (MAJ le 08/06/2020) (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Une excellente trilogie que je découvre en intégrale. Quelle inventivité dans le scénario qui nous plonge dans une famille que ne renierait pas Mr Malaussène. Surfant sur la mode du spiritisme en utilisant une découverte récente, à savoir la photographie, cette famille arnaque gentiment ses clients en insérant dans les clichés les images supposées de leurs chers disparus. Sur cette base assez simple les auteurs nous entrainent petit à petit vers une machination de grande envergure qui n'a d'autre but que de renverser le pouvoir en place. Fonctionnant à la manière des feuilletons du XIX ème siècle, l'intrigue nous entraine dans des lieux improbables, peuplés de personnages qui sont un régal pour le lecteur: un savant fou, des sbires aux mines patibulaires, la pierre philosophale et forcément un méchant d'envergure qui ne veut rien moins que prendre le pouvoir. Alternant entre humour assez fin et des temps plus tragiques, le scénario nous balade harmonieusement en une longue poursuite à travers des lieux pittoresques. Sans doute est-ce dû au dessin mais sans le côté morbide, j'ai beaucoup pensé à la famille Adam's, en suivant les péripéties des uns et des autres. Dessin d'ailleurs très efficace qui donne un ton un peu désuet à la série. J'ai longtemps hésité à mettre une étoile supplémentaire, quoiqu'il en soit cette trilogie nous propose un fantastique intelligent qui pourrait rallier les lecteurs habituellement tièdes à ce genre. Achat conseillé.

08/05/2020 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je me reconnais dans l'avis de Ro. J'ai trouvé que cette série était sympathique à lire. Il y a des bonnes idées, des rebondissements surprenants, une galerie de personnages intéressants et j'aime bien le style de dessin qui en plus sait comment créer une ambiance fantastique façon 19 ème siècle. C'est donc une série qui selon moi possède plusieurs qualités, mais il y a quelques petits défauts qui font en sorte que je trouve que cette série ne vaut 'que' 3 étoiles. Je trouvais que l'histoire partait un peu dans tous les sens et si les explications du tome 3 donnent une cohérence à tout ça, le fait que le scénario m'a paru décousu a fait en sorte que je n'ai pas apprécié l'histoire autant que d'autres posteurs et puis aussi le rythme me semble un peu trop rapide comme lors du dénouement de ce récit. Au final, une bonne série, mais que je ne citerais pas parmi les immanquables qu'on doit lire une fois dans sa vie de bédéphile.

07/04/2018 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai bien aimé l'ambiance et l'originalité de cette série. Le décor est celui d'une France de la fin 19e siècle un peu fantasmée, plus orienté sur sa face sombre, maison close, policiers corrompus, freaks, mais aussi ésotérisme avec toute une communauté familiale (dont une grande partie adoptée) qui gagne sa vie grâce au spiritisme et à des photos truquées. Cette petite famille, notamment, est bien sympathique et sort du lot, avec des membres très variés qui s'associent finalement plutôt bien ensemble. Le ton est entre légèreté et morbide, avec des morts parfois violentes et de vrais méchants, mais en même temps un certain humour, des personnages attachants et de l'optimisme. Là où je n'ai pas totalement accroché, c'est sur le côté un peu fouillis de la narration mais aussi du graphisme. Il y a beaucoup de personnages qui portent tous en sous-intrigues, certes au final orientées dans la même direction mais j'ai ressenti un légère sensation de méli-mélo et de rythme décousu. Et le dessin est du même acabit à mes yeux. Pas désagréable du tout et doté d'une plutôt bonne personnalité, je l'ai quand même trouvé un peu confus, pas toujours très clair. En bref, c'est une lecture plaisante et assez dépaysante, mais je ne suis pas tombé totalement sous son charme.

07/08/2015 (modifier)
Par DamBDfan
Note: 4/5
L'avatar du posteur DamBDfan

Une bien bonne surprise que voici. J'avoue que je ne m'attendais pas à une histoire aussi originale et délirante. Le dernier tome par exemple, est à se tordre de rire (spécialement lors de la lecture du journal intime du chirurgien Ménard) avec des retournements de situations parfois drôles, parfois dramatiques. L'ambiance est spéciale, tout en spiritisme, fantasmagorie, avec fantômes et compagnie et on ne peut s'empêcher de penser à l'univers de Tim Burton. L'intrigue, tout comme les dessins sont décalés avec des proportions de corps assez bizarres (grosse tête, long bras, grands yeux...) qui font le charme de la série. A découvrir.

03/07/2014 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5

Très bonne série ! J’ai lu les 3 tomes et je dois reconnaître que c’est du joli boulot. L’ambiance est excellente, mélangeant ésotérisme, surnaturel et positivisme dans le Paris de la deuxième moitié du 19 ème siècle. Le ton navigue constamment entre drame et humour. J’ai adoré les personnages principaux, à savoir les membres de la famille Pénouquet. Réussie et attachante, cette joyeuse smalah atypique, sorte de famille Adams recomposée, participe pleinement à l’intérêt de la saga. Les dessins sont agréables et modernes et rappellent fortement ceux de Karascoët, ce qui est plutôt un gage de qualité. Lecture vraiment conseillée.

17/09/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Que voilà un savant mélange des genres ! La première chose qui marque dans ce récit, c’est son style graphique. Expressif en diable, résolument moderne dans le trait mais pourvu d’une colorisation qui le rend désuet, ce style dote la série d’un ton, d’une âme. Directement, je me suis dit que Tim Burton ne devait pas être bien loin (pour une raison que je n’arrive pas à m’expliquer, les enfants de la séries me faisaient penser aux délurés gamins de « l’étrange Noël de Mr Jack »). Ce style est expressif, très dynamique, beau et décalé : une franche réussite. Puis vient l’histoire. Et là, on peut dire que son auteur, Olivier Bleys, ne s’est pas contenté du minimum syndical. Ce scénario fourmille de joyeuses trouvailles, entre les introductions en deux pages littéraires, les professions familiales farfelues, l’enquête policière et la surprenante apparition de la pierre philosophale. Quelle richesse, quel délice. On sent là derrière un réel travail d’écrivain capable de créer un univers, de développer des personnages, de doser ses effets… et de garder tout du long une ligne directrice. Constamment, l’équilibre est trouvé entre l’humour et le drame. Le premier l’emporte mais les auteurs parviennent à nous faire ressentir que le deuxième se tient tapi dans l’ombre. Une de mes meilleures lectures de cette année, ni plus ni moins.

29/11/2012 (modifier)
Par Miranda
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Miranda

Voici un style graphique dont je raffole, très proche de celui de Karascoët dans Miss Pas Touche, sauf qu’ici Yomgui Dumont pousse le souci du détail nettement plus loin et nous offre des planches de toute beauté. L’équilibre entre les couleurs, les détails, les décors et les expressions des personnages est parfait, tourner les pages est un vrai bonheur. Un autre point commun aux deux séries… leur noirceur. « Chambres Noires » raconte une histoire que l’on pourrait presque qualifier de déjà-vue, sans apporter de véritable originalité au genre, c’est un récurrent récit de fantômes. En guise de préface, l‘histoire commence par une présentation de la maisonnée, de ses habitants et de leurs activités, façon petite chronique assez drôle par ailleurs. Mais c’est surtout dans son traitement qu’elle accroche, Olivier Bleys sait distiller les informations nécessaires au bon moment pour maintenir un excellent suspense. Il y a aussi une grande richesse au niveau des personnages qui sont très nombreux et suffisamment développés pour que l’on s’attache à eux. Une petite touche humoristique vient se glisser de-ci de-là, et elle tombe toujours pile poil quand il faut et surtout quand on ne s’y attend pas. J’ai eu un coup de cœur pour Bertille et ce pauvre Erratum… Suite et fin Celle-ci ne fait que confirmer mes premières impressions, toutes les qualités du premier opus sont présentes, avec en plus un déroulement de l’histoire on ne peut plus prenant, le suspense étant maintenu jusqu'au final. La qualité du graphisme est constante, avec ses innombrables détails et des expressions pleines de vie ; j'aime aussi la manière dont Yomgui Dumont joue sur les contrastes, notamment avec les yeux des personnages. Cette série est surtout un véritable coup de cœur avec un attachement inconditionnel aux personnages, charismatiques, drôles et attendrissants ; par ailleurs les méchants sont vraiment odieux ce qui par opposition les rend intéressants. Autre point important, moi qui n'aime pas des masses les histoires de fantômes, j'ai été enchantée par celle-ci et tout cela vaut bien la note maximale.

16/06/2010 (MAJ le 27/09/2012) (modifier)
Par Superjé
Note: 3/5

Une série qui m'avait tapé dans l'œil, avec ce tome d'introduction pas encore génial mais prometteur. Le dessin de Yomgui Dumont est sympa (je connaissais déjà son style grâce à Raph' et Potétoz, mais dans "Chambres noires" sont trait est plus soigné et plus sérieux), il ressemble un peu au style des Kerascoët (dans leurs BDs les moins réalistes) même si il me paraît plus confus ou plus brouillon (l'encrage me paraît des fois trop fin), mais dans l'ensemble, il se lit bien et reste sympa à suivre grâce aux personnages qui ont une bonne bouille. Le scénario n'est pas raté, puisqu'il est dense (grâce notamment à l'introduction en forme d'article de journal) et nous présente une belle brochette de personnages, dommage que ça ne soit que le début d'une histoire (un triptyque je crois), car je ne suis pas encore bien rentré dans l'histoire et son univers bien particulier (avec des personnages loufoques et hauts-en-couleurs)... J'attends la suite, pour pouvoir lui donner une meilleure note et confirmer l'achat.

20/06/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Jolie petite découverte que voilà... Avec une couverture aussi jolie et intrigante, je ne pouvais que m'intéresser à cette nouvelle série. Et ma lecture ne fut pas décevante : une histoire mystérieuse, à plusieurs niveaux (pourquoi les jumeaux boivent-ils du sang ?), un récit savamment dosé (un peu comme pour le mélange chimique nécessaire au bon tirage de clichés photographiques...) et un dessin original mais indéniablement beau m'incitent à apposer un coup de coeur à Chambres noires. Ma note reste réservée au "pas mal" parce que je suis curieux de voir comment le scénariste va développer son récit, mais pour l'heure, c'est à suivre.

25/01/2011 (modifier)