Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Dernier Cathare

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Un secret qui pourrait bien modifier l’ordre des choses ! Des massacres au nom du Christ ! Un jeune troubadour comme spectateur ! Bienvenue au XIIIe siècle...


987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens Adaptations de romans en BD Cathares Les meilleures séries terminées en 2016 Toulouse et sa région

Au XIIIe siècle, Dans la région de Toulouse, Escartille, un jeune troubadour, va se retrouver bien malgré lui témoin d’un massacre que le pape aurait aimé garder secret. Un terrible inquisiteur va alors se lancer à ses trousses... Pendant ce temps, la guerre est aux portes de l'Occitanie et le comte de Toulouse devra prouver sa bravoure. Les atrocités débutent, au nom de Dieu les massacres se font légions. Que deviendra Escartille, bouleversé par les horreurs ?

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mai 2010
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Le Dernier Cathare

28/05/2010 | Cedricval
Modifier


Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Une sacrée découverte que voilà... Je m'attendais à une énième série historico-ésotérique comme il en sort à la pelle chez un certain éditeur toulonnais. Pourtant la -relative- sobriété des couvertures est un indice. En effet très vite on se rend compte que ce récit a été placé sous le sceau de la véracité. Un jeune troubadour (probablement le seul élément romanesque) se retrouve au coeur du destin des Cathares, ces hérétiques que l'Eglise romaine cherche à éradiquer en ces premières années du XIIIème siècle. L'histoire des Cathares a fasciné nombre d'auteurs, et leur fin, dont la corollaire est la recherche d'un trésor, encore plus. Mais rares sont ceux qui ont réussi à en faire un récit sans fioritures. C'est le tour de force qu'a réussi Arnaud Delalande, historien spécialiste de cette période, qui passe avec succès du roman au scénario de bande dessinée. Ici pas de place pour le romantisme, pour le grand spectacle pour le grand spectacle. La croisade contre les Albigeois est sale, sans pitié, et emporte tous ceux qu'elle trouve sur son passage, qu'ils soient Cathares ou Catholiques, adultes guerriers ou enfants. Que leur rôle soit mineur dans l'histoire/Histoire ou qu'ils soient comtes. Mise à part la "chance" dont profite Escartille, tout me semble crédible. J'ai trouvé ça passionnant, même si le second tome est un peu lent. Dans le troisième, où l'on fait un bond dans le temps, le récit se recentre sur l'intrigue principal, autour d'Escartille de Puivert, et de ce fameux trésor, dont la nature pourrait bien faire vaciller les certitudes... Eric Lambert est peut-être le dessinateur idéal pour cette histoire. Sa sensibilité graphique pour le Haut Moyen-Âge est évidente, et le soin qu'il apporte dans les costumes et les décors (Béziers et Carcassonne sont magnifiques) est admirable. Je serai un peu plus réservé quant à l'anatomie des personnages, pas toujours parfaite, et le visage d'Escartille, qui manque d'expression, mais l'ensemble est vraiment beau, tout simplement. Il serait dommage que cette série continue à passer inaperçue, car elle est vraiment très plaisante à lire et fort intéressante. A priori elle se terminera en 4 tomes, ce qui est une bonne nouvelle pour une série historico-mystique.

19/09/2011 (MAJ le 27/04/2013) (modifier)