Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les forums / Le dopage dans le sport pro

Par Katz Le 15/11/2007 - 02:11 (Modifier)

>>Lui avait écrit: >>>>Maître Méchant avait écrit: >> >>>>Sinon, comment va t'on considérer des individus 'programmés' pour être performant dans un sport ? >> >>Probleme abordé dans la BD Dragons.... mais de facon irréaliste. Ah quoi reconnaît-on le super-geek-de-la-mort-qui-tue (en BD) ? Vous lui posez une question. Et il vous répond : "Saviez-vous que ce problème fut abordé dans la BD Trucchose... Non, vous ne le saviez pas ? Comme c'est étrange..." Faut cesser le dopage au phylactères, hein... Clin d >>Saviez vous que le comité olympique s'est serieusement posé la question de la legalisation du dopage il y a quelques années ? Car soyons serieux, il est impossible de l'empecher. Le dopage est, de facto, légalisé dans certains sports. Suffit de ne pas autoriser les rares contrôles qui peuvent le détecter (plus exactement, qui peuvent détecter une de ses formes), et de faire une masse de contrôles dont on sait pertinemment qu'ils ne choperont personne. Après, on vient, comme le foot, la bouche en coeur, s'exclamer qu'on est le sport qui fait le plus de contrôles. Et que c'est un sport super-propre, parce qu'il n'y quasiment aucun contrôle positif ! Lou ravi. Si.


Par Lui Le 15/11/2007 - 01:22 (Modifier)

>>Maître Méchant avait écrit: >>Sinon, comment va t'on considérer des individus 'programmés' pour être performant dans un sport ? Probleme abordé dans la BD Dragons.... mais de facon irréaliste. Saviez vous que le comité olympique s'est serieusement posé la question de la legalisation du dopage il y a quelques années ? Car soyons serieux, il est impossible de l'empecher.


Par Maître Méchant Le 14/11/2007 - 14:17 (Modifier)

Message supprimé sur demande du posteur.


Par Lui Le 13/11/2007 - 16:27 (Modifier)

Je vous conseille la lecture de Dope-Story, une suite de 5 articles qui sont la confession d'un cycliste dopé ordinaire, de son arrivée dans le milieu jusqu'à sa retraite. C'est calme, factuel, pas miserabiliste ni acusateur, encore moins vehement. Et surtout c'est un temoignage tres interressant. http://www.rue89.com/dope-story


Par Ryle Le 13/11/2007 - 16:08 (Modifier)
Ryle

>>Pacman avait écrit: >>tant qu'il y aura des gens pour regarder le sport à la télé, il y aura des doits tv, des spots avec vos sportifs favoris, des produits dérivés, ... >>on est tous un peu responsables dans cette affaire. >>les sportifs sont un peu comme les gladiateurs des jeux de Rome: des sacrifiés consentants. >>Le sport reste beau, et très dur pour les sportifs de haut niveau. Malgré tout, je leur tire mon chapeau... Je suis assez d'accord avec ton annalogie entre le sport et les jeux du cirque Sourire En revanche, je regarde aussi des films à la tv, et je n'ai pas l'impression que les acteurs se sentent obligés de se droguer pour mieux jouer.. pas plus que les animateurs pour mieux présenter, les journalistes pour informer ou les publicistes pour mieux vendre.. Si je regarde du sport à la tv (bon pas souvent, ok, mais ça m'arrive), c'est pas pour voir des matchs à la olive et tom ou le ballon traverse le terrain emportant les joueurs adverses au fond des filets avant de le transperser et s'encastrer dans le mur, ou des gens qui sautent à 12 mètres de haut pendant 15 minutes pour un smash. Pour satisfaire le public, ce sont les règles qui évoluent : les buts s'agrandissent, certaines fautes sont tolérées au profit du spectacle, etc. Ici c'est uniquement un individu qui souhaite (ou accepte de) se valoriser et qui est prêt à tout et n'importe quoi pour y parvenir, pour être augmenté, adulé, envié, etc. Bref, pour lui, et certainement pas juste pour nous plaire à nous Sourire Heureusement, le curling est encore à l'abri de ces pratiques déplorables Clin d


Par Hespéride Le 13/11/2007 - 13:18 (Modifier)

je regarde le sport à la télé et je ne me sens absolument pas responsable de cette situation. Je n'ai jamais demandé à ce que les mecs courent plus vite ou sautent plus haut, ce qui m'intéresse c'est le beau geste technique (voir le beau geste sportif). Voir des muscles hypertrophiés ne m'a jamais semblé particulièrement agréable d'ailleurs non plus. Et même pour les mateurs de records... C'est pas de la faute du public si certains lui prètent des envies qu'il n'aurait peut-être jamais manifestées de lui-même. On n'est pas responsable de ce sur quoi on n'a pas prise.


Par Pacman Le 13/11/2007 - 11:22 (Modifier)

tant qu'il y aura des gens pour regarder le sport à la télé, il y aura des doits tv, des spots avec vos sportifs favoris, des produits dérivés, ... on est tous un peu responsables dans cette affaire. les sportifs sont un peu comme les gladiateurs des jeux de Rome: des sacrifiés consentants. Le sport reste beau, et très dur pour les sportifs de haut niveau. Malgré tout, je leur tire mon chapeau...


Par Hespéride Le 09/11/2007 - 22:12 (Modifier)

>>Katz avait écrit: >>>>Jojo la touf' avait écrit: >>>> >>>>Vous croyez qu'un jour tout cela va péter ? Et que ce sera la fin du sport ? >> >>Certains cyniques te répondraient que le sport est déjà mort depuis belle lurette. >> >>Non, la seule question est : est-ce que cela va être la fin du spectacle ? Puisque, finalement, tous les enjeux économiques du "sport" ne sont dus qu'au spectacle que génère la compétition "sportive". Et quand les sports ne sont pas assez spectaculaires... Ya pas que le spectacle, ya la passion du record. Le cyclisme, entre autres, serait tout aussi impressionant à regarder s'ils allaient moins vite. La compétition et les beaux gestes techniques sont plus "impressionnants" pour le public qu'un dixième de seconde indécelable à l'oeil nu.


Par Katz Le 09/11/2007 - 21:24 (Modifier)

>>Jojo la touf' avait écrit: >> >>Vous croyez qu'un jour tout cela va péter ? Et que ce sera la fin du sport ? Certains cyniques te répondraient que le sport est déjà mort depuis belle lurette. Non, la seule question est : est-ce que cela va être la fin du spectacle ? Puisque, finalement, tous les enjeux économiques du "sport" ne sont dus qu'au spectacle que génère la compétition "sportive". Et quand les sports ne sont pas assez spectaculaires...


Par Ro Le 09/11/2007 - 19:44 (Modifier)
Ro

>>Jojo la touf' avait écrit: >>>>Ro avait écrit: >>>>>>Jojo la touf' avait écrit: >>>>>>Mais vous ne pensez tout de même pas que TOUS les sportifs pro sont dopés quand même, c'est quand même une minorité qui se dope, nan ? >>>> >>>>Moi je crois qu'à un certain niveau, Si, TOUS les sportifs sont dopés. Ce n'est pas toujours un dopage illégal, ce sont parfois juste des soins, traitements, vitamines, médicaments autorisés (jusqu'au jour où ils sont considérés comme illégaux). Mais quand de très grosses sommes d'argent et de gloire sont en jeu, quand la pression et la concurrence sont très fortes, aucun sportif et entraineur ne peut échapper à tenter tout ce qui est possible pour être dans le peloton de tête. Et quand ils voient que s'ils ne le font pas, ils auront devant eux "ceux que tout le monde sait qu'ils sont dopés mais dont personne ne peut rien prouver et personne n'ose parler", ils n'auront plus le choix et devront faire pareil pour rester à niveau. >> >> >>Vous croyez qu'un jour tout cela va péter ? Et que ce sera la fin du sport ? Bah, ce sera comme partout ailleurs : un ou deux gros scandales (du style du Tour de France et du cyclisme en général), quelques boucs émissaires, des réformes, et finalement ça se tassera et repartira doucement comme avant.


Par Jojo la touf' Le 09/11/2007 - 19:35 (Modifier)

>>Ro avait écrit: >>>>Jojo la touf' avait écrit: >>>>Mais vous ne pensez tout de même pas que TOUS les sportifs pro sont dopés quand même, c'est quand même une minorité qui se dope, nan ? >> >>Moi je crois qu'à un certain niveau, Si, TOUS les sportifs sont dopés. Ce n'est pas toujours un dopage illégal, ce sont parfois juste des soins, traitements, vitamines, médicaments autorisés (jusqu'au jour où ils sont considérés comme illégaux). Mais quand de très grosses sommes d'argent et de gloire sont en jeu, quand la pression et la concurrence sont très fortes, aucun sportif et entraineur ne peut échapper à tenter tout ce qui est possible pour être dans le peloton de tête. Et quand ils voient que s'ils ne le font pas, ils auront devant eux "ceux que tout le monde sait qu'ils sont dopés mais dont personne ne peut rien prouver et personne n'ose parler", ils n'auront plus le choix et devront faire pareil pour rester à niveau. Vous croyez qu'un jour tout cela va péter ? Et que ce sera la fin du sport ?


Par Ro Le 09/11/2007 - 19:19 (Modifier)
Ro

>>Jojo la touf' avait écrit: >>Mais vous ne pensez tout de même pas que TOUS les sportifs pro sont dopés quand même, c'est quand même une minorité qui se dope, nan ? Moi je crois qu'à un certain niveau, Si, TOUS les sportifs sont dopés. Ce n'est pas toujours un dopage illégal, ce sont parfois juste des soins, traitements, vitamines, médicaments autorisés (jusqu'au jour où ils sont considérés comme illégaux). Mais quand de très grosses sommes d'argent et de gloire sont en jeu, quand la pression et la concurrence sont très fortes, aucun sportif et entraineur ne peut échapper à tenter tout ce qui est possible pour être dans le peloton de tête. Et quand ils voient que s'ils ne le font pas, ils auront devant eux "ceux que tout le monde sait qu'ils sont dopés mais dont personne ne peut rien prouver et personne n'ose parler", ils n'auront plus le choix et devront faire pareil pour rester à niveau.


Par Jojo la touf' Le 09/11/2007 - 19:00 (Modifier)

Mais vous ne pensez tout de même pas que TOUS les sportifs pro sont dopés quand même, c'est quand même une minorité qui se dope, nan ?


Par Katz Le 09/11/2007 - 01:44 (Modifier)

>>Hespéride avait écrit: >>>>Hespéride avait écrit: >>>>Moi effectivement >> >>J'ai écris "moi" au lieu de "mais"... qu'est-ce que ça révèle sur mon ego ? :SPleureGêné Poser la question, c'est déjà... En tout cas, cela relève ta prise de conscience de ce problème qui, en effet, dépasse largement le sport : tu te dopes à l'ego ? Clin d


Par Hespéride Le 09/11/2007 - 00:00 (Modifier)

>>Hespéride avait écrit: >>Moi effectivement J'ai écris "moi" au lieu de "mais"... qu'est-ce que ça révèle sur mon ego ? :SPleureGêné