L'An 2000

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

L'An 2000, ce sera comment ?


Des Ronds dans L’O

Arnaud était un enfant rêveur dans les années 70. Aujourd'hui adulte, il se souvient de la façon dont il imaginait l'an 2000. De Star Trek à Goldorak, de La guerre des étoiles à Starsky et Hutch, les héros des séries et les personnages de BD revivent le temps d'un album. (texte : des Ronds dans l'O)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mai 2010
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série L'An 2000
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

29/04/2010 | Spooky
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Sur une idée toute simple de mettre en images la façon dont il imaginait l'avenir et l'An 2000 quand il était enfant, l'auteur part en digressions dans une réflexion sur le temps qui passe, sur les gens qui changent et sur comment son propre état d'esprit a évolué entre sa jeunesse et sa maturité d'adulte. Et c'est ainsi qu'une lecture qu'au début je trouvais simplement amusante s'est transformée pour moi en un récit touchant qui a su me parler. J'ai trouvé ça beau, plein d'émotion, plutôt bien dessiné et agréable à lire. Ce fut une bonne lecture qui m'a laissé une agréable sensation tout en ayant dispensé quelques idées et constatations intelligentes.

24/05/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

L’An 2000… Une date symbolique qui a fait rêver nombre d’enfants, dont l’imaginaire était nourri par des lectures parfois fantastiques... L’An 2000 que l’on s’est mis à redouter, à l'ère numérique, à cause du fameux bug, qui n’a pas vraiment eu lieu... L’An 2000, dont Arnaud Quéré nous livre sa vision. Comme beaucoup d’enfants de sa génération, il s’imaginait dans des voitures volantes, se déplaçant au sein de cités très hautes ou au sein de l’espace... Mais plutôt que de s’appesantir sur le sujet, aussi vaste qu’un peu suranné à présent, l’auteur en profite pour livrer quelques réflexions sur le temps qui passe, sur la différence de perception de ce temps qui passe entre les adultes et les enfants... Oh, rien de révolutionnaire, mais il le fait avec sensibilité, dans forfanterie, proposant par la même occasion une vue d’ensemble de sa propre vie, de ses rêves de gamin à ses illusions perdues d’adulte, enfin de presque adulte, tel qu’il se définit lui-même... Au carrefour de récit d'enfance, de l'introspection et du pur imaginaire d'un auteur sympathique, voici une évocation toute en nuances du temps qui passe, qui pose un regard attendri sur l’enfance et ne se projette pas inutilement vers le futur. A noter tout de même la présence en fin d’album des réflexions illustrées d’une demi-douzaine d’enfants sur leur futur. Une vision idéaliste parfois, pessimiste aussi.

29/04/2010 (modifier)