Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ni plus ni moins

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 2 avis)

BD minimaliste.


Albums jeunesse : 3 à 6 ans BD minimaliste Requins marteaux

Un marcheur somnambule trébuche sur un caillou anodin et c'est alors le début d'une étonnante réaction en chaîne qui va tenir en haleine le lecteur tout le long des 48 pages de cette bande dessinée de l'auteur belge José Parrondo. Cette sarabande graphique menée sur un rythme d'enfer met aux prises une invraisemblable tripotée de personnages plus ou moins «protéiformes». Une colonie de fourmis frondeuses, un promeneur en haut de forme, un couple de poissons belliqueux, etc... se télescopent pèle-mêle et réinventent même à l'occasion quelques-unes des plus belles inventions de l'homme : la roue, le levier... rien que ça... en tout simplicité... ni plus ni moins !!! (texte : les Requins marteaux)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ni plus ni moins
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

26/04/2010 | Spooky
Modifier


Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

"Ni plus ni moins" ? Je dirais surtout moins... Jose Parrando dans un style ultra minimaliste tant dans le dessin, le décor que les quelques mots qui parsèment cet album, part dans un délire pas toujours très clair... A partir d'un petit bonhomme à priori narcoleptique, on se retrouve embarqué dans une suite d'aventures ni vraiment passionnantes ni drôles pour revenir à notre point de départ... Déjà que ce style de dessin ultra simplifié n'est pas franchement ma tasse de thé, si le récit ne suit pas, n'est pas drôle ou ne nous embarque pas quelque part, j'avoue je lâche. Et à mon avis, le jeune lectorat, tout aussi bon public qu'il peut être aura aussi du mal à s'y retrouver. Surtout que ce récit qui pourrait sembler être un récit sans texte et du coup s'adresser à un très jeune public, se voit ponctué de mots censés faciliter la narration ou éclaircir certaines scènes... Sauf qu'avec par exemple un "Home sweet home" en bulle, je ne suis pas sûr qu'on y parvienne vraiment... Bref, ennuyeux et pas si simple dans la narration à mon goût...

11/10/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Dans son style minimaliste si caractéristique, Parrondo nous propose un voyage au fil de l’eau, liquide, solide et gazeuse. C’est une histoire qui tourne en rond, dans plusieurs sens du terme, mais contrairement à d’autres exercices de même nature (par Trondheim par exemple), je trouve ça un peu vain. Je me suis un peu ennuyé au fil de la lecture, et même si c’est destiné aux plus jeunes, je ne suis pas convaincu de son succès auprès d’eux… Bof.

26/04/2010 (modifier)