Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Ric Brio

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

De la Croisière Noire à Berlin en passant par le Bois de Boulogne, rien ne semble arrêter Ric Brio. Comme tous les gens un peu curieux, Ric n'a pas son pareil pour soulever des lièvres à la sauce Kafka. Mais comme il est plutôt du genre gourmet, il en redemande souvent deux fois. Trois histoires à savourer. (Quatrième de couverture)


Format à l’italienne

De la Croisière Noire à Berlin en passant par le Bois de Boulogne, rien ne semble arrêter Ric Brio. Comme tous les gens un peu curieux, Ric n'a pas son pareil pour soulever des lièvres à la sauce Kafka. Mais comme il est plutôt du genre gourmet, il en redemande souvent deux fois. Trois histoires à savourer. (Quatrième de couverture)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1986
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Ric Brio © Futuropolis 1986

21/02/2010 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Trois histoires dans ce recueil au format resserré, c’est dire qu’il va être difficile de construire un scénario trop tortueux. Pourtant, Bergouze réussit quand même à les rendre agréables, lisibles – même si, clairement, il ne faut pas en attendre trop. Un récit d’aventure d’abord, puis un petit polar mâtiné de fantastique (sans doute l’histoire que je trouve la plus faible), et enfin un dernier récit inclassable, dans une ambiance fin de guerre froide. Du pas mal quelque peu frustrant car pas assez développé, mais une lecture détente sympathique. Le dessin d’Armand joue bien du Noir et Blanc et est lui aussi d’une bonne tenue. Un album à emprunter à l’occasion. Note réelle 2,5/5.

28/02/2021 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Ric Brio c'est trois récits complètement différents sur le fond. Les deux premiers sont parus dans Métal Aventures en 1985. Le premier récit nous entraine en Afrique 60 ans après la Croisière Noire et ses véhicules Citroën à chenilles. Le second nous renvoie en France au Bois de......... Boulogne à la poursuite d'un fantôme. Le dernier s'achève à Berlin et a une dimension beaucoup plus politique que les deux premiers. Le dessin est d'un très bon niveau mais les jeux d'ombrage le gâche parfois dans le premier récit. Au final, on a une bonne petite BD sans prétention qui arrive à offrir un bon moment de lecture.

21/02/2010 (modifier)