Embalming - Une autre histoire de Frankenstein

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Une nuit profonde, une tempête de neige, des coups de tonnerre... Les parents de Fury sont massacrés par un homme couvert de cicatrices. Mais quand, cinq ans plus tard, le jeune garçon retrouve enfin le tueur, il comprend avec horreur que ce n’est plus réellement un humain... Le voilà alors entraîné dans une aventure sombre et brutale à travers l’Europe du 19e siècle !


Frankenstein Shonen Shueisha

Une nuit profonde, une tempête de neige, des coups de tonnerre... Les parents de Fury sont massacrés par un homme couvert de cicatrices. Mais quand, cinq ans plus tard, le jeune garçon retrouve enfin le tueur, il comprend avec horreur que ce n’est plus réellement un humain... Le voilà alors entraîné dans une aventure sombre et brutale à travers l’Europe du 19e siècle !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Février 2010
Statut histoire Série terminée 10 tomes parus
Couverture de la série Embalming - Une autre histoire de Frankenstein
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/02/2010 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Le début du premier tome de ce manga paraissait assez encourageant. En effet, le dessin n'est pas original mais il est plutôt bon et soigné. La narration manque parfois un peu de clarté mais la lecture est suffisamment fluide pour être appréciée. Et l'idée de départ était assez intéressante. Dans ce monde qui est une version un peu steampunk de l'Europe Victorienne, des personnes plus ou moins mal intentionnées créent leurs propres créatures de Frankenstein sur la base des travaux de Victor Frankenstein. Ces créatures sont parfois monstrueuses parfois très similaires aux humains jusque dans les pensées. Il faut alors imaginer deux jeunes hommes bien décidés à pourchasser ces monstres et leurs créateurs pour venger la mort de leurs parents quand, lors d'un affrontement contre l'un de ces morts-vivants, l'un des deux se fait tuer puis ressusciter sous la forme d'un Frankenstein avec, semble-t-il en tout cas, exactement la même personnalité qu'auparavant. Voilà qui avait de quoi entraîner une possible réflexion sur la mort, la conscience, l'immortalité et la vengeance. Mais au lieu de ça, le récit perd rapidement toute crédibilité et tourne à la baston un peu débile. Les clichés s'accumulent, tout devient prévisible et parfois même grotesque. Ce qu'on imaginait être une bonne base de réflexion devient une bouffonnerie à base de testostérone et de violence, additionnée de grandiloquence dramatique bidon. J'aurais bien imaginé le récit se terminer en eau de boudin à la fin de ce premier tome. Mais l'auteur est parti sur une suite qui n'a vraiment rien pour attirer ma curiosité pour le moment...

13/02/2010 (modifier)