Chewing Gun

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 14 avis)

BD sympathique, à la saveur nostalgique et "groovy" d'un bon vieux Starsky et Hutsch. Un polar bien balancé sur un rythme entraînant.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide

Isaac O'Toole n'est pas le flic parfait. Il vient d'être réintégré, mais après ce qui s'est passé, tout le monde ne le porte pas dans son coeur. Sa dégaine très "coool" et sa Ford Mustang n'entrent pas vraiment dans les cadres académiques de la profession. Mais à ses yeux peu lui importe.. Il a ses méthodes. Et il tient à élucider cette affaire de meurtre. Mais que l'on vienne l'accuser à tort, que l'on s'en prenne à ses amis, (dealers ou prostituées valent bien certains flics, pense-t-il ...), c'en est trop. Et cette ombre qui plane derrière lui.. Ange gardien ou démon?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2002
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Chewing Gun
Les notes (14)
Cliquez pour lire les avis

20/05/2002 | audrey
Modifier


Par kalish
Note: 1/5

On pouvait effectivement s’attendre à du Jackie Brown ou du Shaft en bd. Mais on ne retrouve absolument pas cet esprit. A part se balancer des insultes à la tronche, la plupart du temps pour rien, les personnages ne s’élèvent pas plus que ça. L’histoire n’a rien de passionnante et finit beaucoup trop facilement. Elle file très vite sous nos yeux pour un ennui, certes bref (2 tomes : 20 min), mais intense. Le dessin n’est pas trop mal et donne un poil de charisme au personnage même si le style 70’s paraît finalement ridicule puisque l’intrigue ne suit pas. Une série parfaitement inutile.

12/01/2009 (modifier)

Tarantino? Pas vu le rapport, à la limite on peut voir un certain lien avec des films comme Coffee et encore... Ce polar au maquillage 70's n'est pas bien palpitant, l'hommage aux vieux policiers des 70 est loupé. Certes le look disco est ici mis en avant mais c'est trop, c'est un peu enjoliver une certaine époque qui n'en mérite pas tant. Donc ce produit qui veut en mettre plein la vue avec ses effets de style "funky" échoue lamentablement car si le reflet d'une époque est ici fort peu crédible, cela aurait sans doute pu être rattrapé par un scénario musclé et une violence picturale plus gonflée. Parce que tant qu'à faire dans la mauvaise caricature, autant plonger dans la démesure. Non ici on a une histoire plutôt bancale, fort peu crédible et les rares scènes d'action sont un peu trop molles du point de vue de la mise en scène. Les dessins de l'album sont réussis, au moins un bon point. Mais c'est bien trop peu pour se procurer cette série inaboutie.

04/05/2005 (modifier)
Par LVK
Note: 1/5

J'aime bien les vieilles séries TV des années 70-80. C'est avant tout pour ça que j'ai acheté cet album, j'en attendais beaucoup. Mais alors là ça ne pas plu de tout. Les premières pages ne m'ont pas accroché. J'ai eu du mal à finir mon album et je le regrette car la fin ne m'a pas plu non plus. Le scénario est trop faible, le dessin peu riche, il n'y a pas de décor. Je le déconseille entièrement.

11/04/2005 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Chewing Gun, dont le titre laisse espérer quelque chose de léger et qui se révèle en fait noir et sanglant, surfe sur la vague "seventies" à laquelle on doit les moins bons Tarantino, le retour de Pam Grier, de Shaft ou de Starsky et Hutch, pour se donner des airs cools et ne pas avoir à créer quoi que ce soit de neuf. Le proverbe idiot dit que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes ; Chewing Gun, c'est surtout une vieille soupe réchauffée dans un pot rétro en toc. La BD a certes le look "polar 70's" (vêtements, coupes de cheveux, décoration des appartements, voitures) qui est redevenu tendance depuis quelques années, mais aucune saveur particulière, son scénario se révélant rapidement banal, poussif et plein de lieux communs. Les années 70 ne sont ici qu'un décor de pacotille destiné à faire groovy et à titiller la fibre nostalgique de lecteurs qui n'ont pourtant, pour la plupart, presque pas connu cette fameuse décennie qu'on nous vend aujourd'hui comme tellement fun et sympa. Faute de parvenir à installer une véritable ambiance, la sauce ne prend pas du tout : une poursuite en bagnole, un flic avec des rouflaquettes, un canapé en imitation panthère ou une Volkswagen "Coccinelle" ne suffisent pas à établir la "funky attitude" de cette sous-tarantinade médiocre. Ca se lit vite, ça s'oublie aussi sec sans avoir aucune envie de découvrir la suite de cette histoire, la conclusion du premier tome ayant déjà des airs de cul-de-sac scénaristique. Reste un dessin pas désagréable qui sauve Chewing Gun de la note minimale.

10/07/2004 (modifier)

Bon c'est clairement prometteur. Mais ça casse pas des briques non plus et les années Groove c'est pas vraiment mon truc. Quand aux velléités Tarantiniennes je sais pas où on est allé chercher ça..... Je lirais le deuxième mais pour moi ça reste encore moyen.

30/04/2004 (modifier)
Par Pacman
Note: 4/5

Moi, j'aime Starsky et Hutch. Ici, clairement, y a de ça, et un peu de Funky Cops, le dessin animé, qui comme cette série, tire l'essenciel de son intérêt de son décor "Disco". Les dessins sont vraiment réussis et je ne peux pas m'empêcher de penser à un scénario léger de la série télévisée, surtout aux pattes d'éph de nos deux détectives. Les nostalgiques y trouveront leur compte.

10/02/2004 (modifier)
Par Arni
Note: 3/5

Une BD qui se laisse lire, au rythme très soutenu, mais qui souffre d'un manque au niveau du scénario. L'histoire se tient mais les paroles et le vocabulaire manquent parfois d'intensité... En fait, le dialogue est inférieur à la qualité de la mise en scène... C'est dommage car l'ambiance est bonne et l'action bien présente. Malgré ces quelques reproches, l'aventure est intéressante...

30/09/2003 (modifier)
Par Tony Ross
Note: 3/5

On m'avait dit que cette Bd rappelait pas mal le style de Tarantino. Et en effet, y a plusieurs éléments qui s'y raproche. C'est assez lugubre et les textes sont franchement prenants (ça vaut pas Blacksad, mais quand-même). Mais je crois que c'est l'histoire en elle-même qui me dérange. C'est pas terrible, terrible. On a affaire à la descente aux enfers d'un flic un peu trop amoureux de la gachette et à une démoniaque machination qui, justement fera tout pour que ce dernier flic se retrouve au trou. Ce flic devra ce sortir de ce mauvais pas avec l'aide d'un gros securitas et d'un curieux type à l'impérméable noir. Et tout ceci, vous vous en doutez, va bien sûr se terminer en bain de sang assez gore. Donc, plutôt sympa a priori. Mais il manque ma foi une touche d'originalité. Dommage. En revanche, les dessins sont fabuleux. Autant les personnages assez "fun" que les différentes prises de New York (p.26, superbe!),... Donc, une jolie histoire de flic vite lue, avec les ripoux, les victimes, les cascous, les manipulés,... Mais que du déjà vu. Tant pis.

11/08/2003 (modifier)
Par hipopom
Note: 2/5

On termine la lecture assez satisfait mais ça casse pas des briques. Le dessin est inégal, parfois assez rythmé et parfois affligeant tellement c'est statique. On ressent bien ces années groovie. Le scénario est loin d'être original mais il passe bien. Une petite lecture pour l'été.

30/07/2003 (modifier)

L'histoire m'a bien pris au départ, et les dessins sont beaux. Le rythme est bon et les deux héros bien pensés. Certaines réflexion m'ont fait rire ("Vous qui vous prenez pour un de ces blacks funky, la prochaine fois que vous aurez un problème, allez donc voir un marabout"). Le titre est très bien trouvé. A lire.

18/07/2003 (modifier)