Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Guy L'éclair (Flash Gordon) (Flash Gordon)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Flash Gordon fut créé dans les années 30 par Alex Raymond. Ce dernier abandonna la série en 1939. Arthur Briggs prit la relève avant que Flash Gordon soit de nouveau repris et complètement dénaturé par Paul Norris jusqu'en mai 1948, puis par Mc Raboy. Ce fut enfin en 1951 qu'on demanda à Dan Barry de reprendre la série. Ce dernier lui donnera un coup de fouet et un coup de jeune qui l'amènera à faire évoluer Flash Gordon jusqu'en 1990 (avec l'aide de Bob Fujitani au dessin à partir de 1972).


Journal de Mickey King Features Syndicate Les BDs à papa

Flash Gordon fut créé dans les années 30 par Alex Raymond. Ce dernier abandonna la série en 1939. Arthur Briggs prit la relève avant que Flash Gordon soit de nouveau repris et complètement dénaturé par Paul Norris jusqu'en mai 1948, puis par Mc Raboy. Ce fut enfin en 1951 qu'on demanda à Dan Barry de reprendre la série. Ce dernier lui donnera un coup de fouet et un coup de jeune qui l'amènera à faire évoluer Flash Gordon jusqu'en 1990 (avec l'aide de Bob Fujitani au dessin à partir de 1972). Dans le cadre des aventures de Flash Gordon (Guy L'éclair dans sa parution française) de Dan Barry, le dictateur Ming a été vaincu. En vrai astronaute du futur, il réside désormais à mi-temps sur la Terre et sur Mongo et vit ses aventures sur de nombreuses planètes mystérieuses. Les principaux acteurs de cette saga de science-fiction sont : Camille Arden (l'éternelle fiancée de Guy l'Eclair), le Prince Barin (souverain de Mongo), Guy L'Eclair et le docteur Zarkov (scientifique et ami). Ces héros affronteront les pires dangers aux quatre coins de l'univers et croiseront sur leur chemin de nouveaux amis : Egon (voyageur temporel), les Pionniers de l'Espace (quatre ados en mal de sensation forte), Zara (fille de Zarkov)...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 1964
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Guy L'éclair (Flash Gordon)
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/12/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai découvert que tout récemment que le fameux Guy L'éclair, alias Flash Gordon, dont je lisais les aventures dans le Journal de Mickey n'était pas véritablement le personnage original. Ce dernier est en effet une création d'Alex Raymond, apparue dans les années 30, tandis que celui du journal de Mickey était la reprise de la série par Dan Barry à partir des années 50. Mon sentiment sur l'ensemble de cette série est très partagé. En effet, je trouve le dessin d'Alex Raymond formidable d'esthétisme et toutes les idées du personnage de Flash Gordon et de son univers proviennent de cet auteur. Néanmoins, la narration et le style scénaristique de la série d'Alex Raymond a trop mal vieilli et je trouve sa lecture trop décousue et pénible. A l'inverse, Dan Barry a su, à partir de 1951, donner un vrai coup de jeune à la série. L'univers de l'ancien Flash Gordon a été alors complètement revisité. Oubliées les guerres de races sur la chimérique planète Mongo. Le dictateur Ming a été vaincu et Guy L'éclair est désormais un astronaute du futur évoluant dans de formidables vaisseaux spatiaux entre Mongo, la Terre et toutes les mystérieuses planètes où l'aventure le poussera. Le dessin de Dan Barry n'a pas la classe de celui d'Alex Raymond. Il n'en reste pas moins d'excellente qualité dans le style classique des comics du Silver Age. Et surtout sa narration graphique n'a pas vieilli et reste agréablement lisible pour un lecteur moderne. Les scénarios en eux-mêmes par contre paraissent bien désuets de nos jours. C'est de l'aventure SF à l'ancienne qui ne cherche pas à se rendre crédible et parait souvent assez naïve. La série est divertissante, notamment pour un jeune lectorat, mais n'a pas l'imagination débordante des débuts de Flash Gordon. En outre, la série est assez dénaturée par rapport aux récits d'Alex Raymond et, de nouveau, la "classe" n'y est plus. Cela se laisse lire comme un comics de SF et d'aventure au charme rétro mais ce n'est pas de la grande BD.

05/12/2009 (modifier)