A vos z'amours

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

L’amour… Il nous attire « un peu », nous questionne « beaucoup », nous fait vibrer « passionnément », nous tourmente « à la folie » et nous achève avec un « pas du tout ».


Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin

L’amour… Il nous attire « un peu », nous questionne « beaucoup », nous fait vibrer « passionnément », nous tourmente « à la folie » et nous achève avec un « pas du tout ». L’amour se décline ici sous forme d’abécédaire. 26 lettres, autant de fables amoureuses cocasses, parfois féroces écrites par Karine Elghozi et mises en images par Pierre Uong. Le premier volume s’effeuille d’ « Amour toujours en petits Matins blêmes ». Kassy, championne toute catégorie en bourde et lapsus se dépêtre tant bien que mal de ses aventures amoureuses sous les commentaires lucides et souvent vachards d’une jolie créature sans nom. Parce que l’amour, ce n’est jamais comme on l’avait imaginé. C’est bien pire…

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Novembre 2009
Statut histoire Série terminée (composée de plusieurs histoires courtes) 2 tomes parus
Couverture de la série A vos z'amours
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

13/11/2009 | Spooky
Modifier


L'avatar du posteur Little Miss Giggles

Un petit diptyque bien sympathique. Sous forme d'abécédaire, Karine Elghosi nous emmène en compagnie de Kassie (et de sa conscience personnifiée) dans une quête de l'homme idéal. De A comme ''Amour toujours'' à Z comme "Zéro pointé", la plupart des chapitres m'ont fait rire ou sourire et j'avoue avoir passé un bon moment. Même si l'histoire n'est pas d'une grande originalité (les albums sur le sujet ne sont pas rares), cette BD a un petit quelque chose en plus (difficile de définir quoi) qui fait que je n'hésite pas une seconde à la conseiller à l'achat. Le dessin est soigné et efficace et le changement de dessinateur entre les deux tomes n'est vraiment pas dérangeant. A découvrir !

06/05/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

La femme dans la trentaine est devenue un sujet bateau dans les médias. Et la bande dessinée ne fait pas exception dans ce domaine. Pour pouvoir accrocher le lecteur, il faut donc faire montre de talent et d’originalité. Challenge à moitié réussi pour ce diptyque. Il dispose en effet d’une structure originale mais aussi d’un ton déjà entendu quoique pas déplaisant. En clair, sans casser trois pattes à un canard, ça se laisse lire avec un certain plaisir. Certains chapitres sont même très réussis et rares furent ceux qui ne m’ont pas fait sourire. Au niveau du dessin, rien d’exceptionnel mais un travail plus que correct. Pierre Uong a pour lui une ligne claire très conventionnelle qui devrait plaire au plus grand nombre tandis qu’Etienne M. a un style plus instinctif et plus expressif qui gagne en originalité ce qu’il perd en académisme (et, personnellement, ce n’est pas pour me déplaire). Les deux nous livrent un travail soigné dans un noir et blanc épuré qui convient bien au genre. Sympathique, en somme. Un peu noyé dans les productions du même type mais digne d’intérêt. Disons que si vous voulez vous différencier de vos ami(e)s en possédant une série de ce genre mais qu’elles ne connaissent pas, tout en gardant à l’œil une qualité d’ensemble plus qu’appréciable, un achat me semble recommandé (et ne vous laissez pas effrayer par le prix d’achat, les récits sont riches en terme de page).

21/02/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Sympa cet abécédaire. Ni vulgaire, ni cucul, il propose, en 26 lettres, une imagerie et des anecdotes (autobiographiques ? certainement un peu) sur la vie amoureuse, sur les tourments, les hésitations, les bêtises... Le héros, Cassandre alias Kassy, est une illustratrice bien dans son temps, mais qui recherche l'âme soeur et se retrouve souvent le bec dans l'eau. Elle subit les remarques assassines d'une créature sans nom, sans doute sa bonne conscience. C'est marrant la plupart du temps, c'est frais et sans prétention. En plus Pierre Uong avec son noir et blanc aux carrefours du manga et du franco-belge propose une lecture sans chichis, très accessible et claire. Sympa.

13/11/2009 (modifier)