Spider-Man (Cycle MacKie/Romita Jr.)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les trois tomes regroupent des histoires parues à la fin des années 90.


Marvel Spider-Man Super-héros Univers des super-héros Marvel

Tout va mal dans la cie de Peter Parker. Il doit, en autre affronter un mystérieux nouvel ennemi, Morbius et plusieurs autres. De plus, des gens anti-mutants sème la terreur à l'université.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1999
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Spider-Man (Cycle MacKie/Romita Jr.)
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

09/11/2009 | Gaston
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture du premier tome : "L'étreinte du vampire". Le dessin est très classique et dans la veine des comics de super-héros des années 90. L'intérêt pour moi est surtout localisé au niveau du scénario. Je découvre Spider-Man et son univers, dans ce tome on rencontre des adversaires très intéressants notamment Morbius. Ce personnage est assez complexe et ambigu. C'est la deuxième fois que je le rencontre et qu'il m'interpelle. On le quitte en mauvaise posture dans le final, j'ai en plus envie d'en savoir plus sur Shoc, Crown et l'Hydra. Il ne me reste plus qu'à rechercher les 2 autres tomes en occasion, ma curiosité est titillée et en redemande, signe d'intérêt. En attendant, ce tome introductif est très efficace et plaisant à lire. A suivre.

27/11/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5/5 Les trois tomes sont vraiment du comics moyen. Je me demande pourquoi ils ont droit à une parution en album. Ce n'est pas ennuyant, mais je n'ai ressenti aucun vrai plaisir pendant ma lecture. On est loin de la qualité d'un Stan Lee ou d'un Gerry Conway ! Les meilleurs moments sont ceux avec les vieux personnages qui sont toujours aussi captivants. En revanche, je n'ai aimé aucun des nouveaux personnages. Je les trouve ennuyants et sans intérêt. La palme revient aux cousins et à l'oncle de Gwen Stracy. Ils n'apportent rien de captivant dans les récits et ça me donne l'impression que le scénariste manquait d'idée pour rendre la vie intime de Peter Parker intéressante.

09/11/2009 (modifier)