Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Nico Says

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Le trait de Kahori Onozucca, farouche et sans concession, ne cède en rien aux sirènes de la facilité. Ces corps étirés tendent vers un idéal d'immatérialité, et s'abusent en cherchant dans le sexe obligé et la soumission une maturité de l'âme. En tirant à l’extrême sur les ficelles de la décence, Kahori Onozucca donne un nouveau souffle au manga érotique.


Akata / Delcourt Hentai Josei ou Redikomi Shodensha

Jeunes filles perdues, corps rompus, Nico Says est un cri perçant qui résonne à travers le calme paysage du manga féminin. Sans complaisance mais avec beaucoup d'empathie, Kahori Onozucca nous fait vivre les tourments de cette période flottante du début de l'âge adulte, qui pousse les jeunes filles à se perdre tout au fond d'elles-même en se bradant au plus offrant, comme un passage obligé vers l'acceptation de soi.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Novembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Nico Says
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

29/10/2009 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Alors qu’elle n’avait que 12 ans, Nico a été violée par Shigéta, l’ancien mari de sa mère. Pour adoucir cette cicatrice, Nico a toujours eu besoin d’un homme à aimer. Et c’est sur son frère, Tsukihito, qu’elle a jeté son dévolu... Voilà le genre d'histoire de rapports incestueux très glauques auquel on va avoir droit. Il y aura 5 nouvelles de ce genre sensées nous parler des rapports femme-homme. L'homme sera tour à tour tendre ou menaçant. La femme sera fragile, nympho ou à la recherche de l'amour telle une Cendrillon des temps modernes pesant 80 kilos. Le trait est immonde et peu précis, presque brouillon. L'enchaînement entre les cases ne se passe pas de manière très cohérente. C'est l'un des plus mauvais manga que j'ai pu lire. Bref, sur la forme, c'est zéro pointé et encore je mâche mes mots ! L'auteur se définissant elle-même farouche et sans concession voulait nous faire pénétrer dans l'intimité de la femme en quête d'identité. C'est plutôt un pari raté ! Nico Says se veut être un doux manga érotique : c'est une vraie claque sous le soleil couchant ! :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:( :(:(:( :?) :(:(:(

29/10/2009 (modifier)