Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Elric

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Classique de la littérature de genre, cette série, prévue en deux opus, est déjà optionnée pour une adaptation cinématographique. Les origines de l’un des plus grands héros d’heroic fantasy enfin révélées par Moorcock, le créateur de la série.


Adaptations de romans en BD Dark Fantasy DC Comics

Elric est l'héritier du trône de l'empire Melnibonéen, dix fois millénaire. Cet empire domine les Jeunes Royaumes du haut de son extrême puissance, accordée par les Dieux, empruntée aux Dragons que les Melnibonéens chevauchent à l'occasion. Oui mais voilà : Elric est albinos et si faible que seule la magie le maintient debout. Son cousin Yrkoon trame de noirs complots pour le supplanter sur le trône de Rubis. De plus, Elric a fort à faire avec son initiation de sorcier qui, s'il y survit, fera de lui le successeur incontestable de son père Sadric.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Juin 2005
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Elric © Soleil 2005

11/10/2009 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un univers extrêmement baroque et épique comme il en existe tant en héroïc fantasy. Cependant, ce n'est pas n'importe lequel puisqu'il est tiré d'une adaptation célèbre à l'origine même de la fantasy ! Il est question d'un immense empire qui se partage entre deux prétendants. C'est le propre fils de l'empereur qui doit accomplir des quêtes pour prouver sa bravoure au risque de perdre son héritage au profit d'un cousin cupide. Ainsi commence une ennième quête onirique... On retrouve un zest du Seigneur des anneaux mais également de Donjons et Dragons. Bref, les amateurs du genre aimeront. Les autres s'ennuyeront ferme. Le premier volume se concentre sur deux épreuves à savoir la terre et l'eau. Le second volume qui se fait déjà bien attendre enchaînera sur l'air et le feu. L'originalité manque un peu. Cependant, force est de reconnaître que c'est plutôt bien construit donc efficace. Même le dessin dynamique de Simonson n'est pas mal. Je précise qu'Elric est d'abord l'un des plus mythiques et étranges héros de la littérature médiévale-fantastique. C'est un guerrier maudit, un albinos aux yeux rouge sang. Tout à tour, pillard, sorcier, tueur cynique, prince maudit, Elric parcourt le monde avec sa terrible épée magique Stormbringer au poing. Cet univers a été imaginé par Michael Moorcock qui nous livre en espèce la jeunesse d'Elric avant qu'il n'accède au trône de Melniborne. Je n'ai pas lu le roman ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier cette bd en ignorant presque tout. Le fait de mêler le comics avec l'héroïc fantasy donne un résultat assez surprenant que d'autres pourront trouver indigeste. A noter que cette série a été finalement abandonnée. Cependant, Glénat a repris le concept pour le plus grand bonheur des fans. Le héros reprend des formes et de la couleur. Cela a l'air de mieux fonctionner en terme de succès.

11/10/2009 (MAJ le 06/10/2014) (modifier)

Fan de Moorcock et d'Elric en particulier, j'ai masteurisé le jeu pendant quelques années, je trouve la BD plutôt réussie. Du point de vue du dessin, celui ci colle assez bien au monde tel que décrit dans la littérature et se trouve être dans la lignée d'un Ledroit. L'univers obscur de Melnibonée est bien retranscrit et les représentations des personnages sont appropriées à ce que Moorcock a dépeint dans ses livres. Du point de vue du scénario on retrouve la manipulation et les ambitions de chacun, chaque personnage est encrée dans l'histoire tels qu'ils sont pensés par Mickael. Ce premier opus est une bonne introduction pour les aventures d'Elric. Je trouve que l'adaptation est assez bien réussie malgré un manque d'explications au sujet des dieux, seigneurs élémentaires et du monde en général. Une carte situant Melnibonée dans les jeunes royaumes ainsi qu'une courte histoire du monde en annexes auraient pu être bénéfiques aux lecteurs qui découvrent cet univers. Cette série est prometteuse si ce manque d'explications est pallié au prochain tome. Dans ce cas ma note pourrait passer à 4.

23/05/2013 (modifier)