Une vie à écrire (Hollywood Boulevard)

Note: 3.29/5
(3.29/5 pour 7 avis)

Les aventures d'un aspirant scénariste et d'une future actrice qui débarquent à Hollywood.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Cinéma Les Roux ! Los Angeles Romanciers et Monde littéraire

Texas, années 30. Billy Bob est jeune, naïf, écrivain et fils de paysan. Mais il a de l'ambition. Lui, le red-neck puise dans le peu de fortune familiale pour aller jusqu'en Californie. Un seul but : devenir scénariste à Hollywood. Sur la route, il croise Scarlett, une jeune danseuse de saloon. La vie lui a déjà réservé assez de mauvais coups pour éteindre ses illusions. Billy Bob voit en elle une future star. Elle ne rêve déjà plus et pourtant… De studio en studio, chacun se taille une réputation. Jusqu'à ce qu'un jour on demande à Billy d'écrire le destin tragique de quelques stars dont celui de Scarlett !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Octobre 2009
Statut histoire One shot (en fait 2 tomes regroupés en intégrale) 1 tome paru
Couverture de la série Une vie à écrire (Hollywood Boulevard)
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

04/10/2009 | pol
Modifier


Par BDenis
Note: 4/5

(Avertissement : j'accorde toujours plus d'importance au scénario qu'au dessin) Les acteurs d'Hollywood (ce qui comprend les actrices), ont des vies de stars (je ne me souviens plus s'il est fait allusion à l'époque dans la BD, mais je situerais ça dans les années 40-50, environ). Mais la célèbre compagnie de production National Pictures va encore plus loin : elle scénarise aussi la vie de tous les jours de ses vedettes en dehors des films, à l'insu de celles-ci, histoire de créer de grandes histoires d'amour hollywoodiennes, de grands drames qui vont faire affluer la foule aux films des comédiens concernés. Ces évènements forcés sont créés de toute pièce par des scénaristes rémunérés pour la tâche et contraints au secret professionnel ; un certain temps puisqu'ensuite le boss, Harry Sulpice, leur trouve une solution de repli afin qu'ils ne révèlent rien. On suit plus particulièrement l'ascension de l'un d'eux, l'idéaliste Billy-Bob. Ce one-shot de près de 90 planches a été un ravissement à lire. Je me suis plu à découvrir comment les choses allaient évoluer, les personnages sont intéressants et l'intrigue est loin d'être parfumée à l'eau de rose. Le dessin est emprunt de romantisme, avec des airs disneyens pour adulte. 14 / 20

12/09/2016 (modifier)
Par herve
Note: 3/5
L'avatar du posteur herve

Hasard de mes lectures, peut-être que non, je venais d'achever le récit de Kenneth Anger "Hollywood Babylone", quand j'ai découvert ce one shot remanié "Une vie à écrire" de Liman et Felix Fort bien documenté, ce récit retrace l'ascension d'un scénariste et d'une starlette dans le monde impitoyable du cinéma d'Hollywood des années 30. A travers la recherche d'une nouvelle star pour incarner Cléopâtre, on retrouve l'obsession du génial David O. Selznick pour la recherche, à travers tout le pays, de sa Scarlett O'Hara, future héroïne de son film mythique "Gone with The Wind", mais on trouve aussi dans cet album des procédés plus sordides pour attirer des jeunes filles dans les griffes des producteurs d'Hollywood. D'ailleurs ce récit mêle, tout au long de la lecture, fiction et réalité : entre le procès véridique d'Errol Flynn et la séparation de Clark Gable avec Carole Lombard (faux car il était amoureux fou de sa femme et son accident mortel en avion rendra Clark Gable inconsolable), nous oscillons dans un monde où le mensonge l'emporte souvent sur la réalité. Derrière une superbe couverture, se cache une histoire fort bien dessinée et qui renvoie vers un univers tout de même très intriguant. Une lecture assez agréable.

29/02/2016 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Saluons l'idée originale qui voudrait que la vie des stars, leurs amours, leurs déboires, tout cela ne sont que des leurres, scénarisés par des personnages peu scrupuleux qui ne pensent qu'à la rentabilité de leurs films et se fichent pas mal de leurs vedettes. C'est sur cette idée que le scénario est bâti. Improbable dites vous ? Lorsque l'on lit des biographies d'acteurs ou d'actrice de ce qu'il est convenu d’appeler l'âge d'or d' Hollywood, nous sommes en droit de nous poser quelques questions. Que dire également de ces magazines sensations qui à travers le monde traquent le moindre morceau de sein ou le plus infime biture de tel ou tel pour en faire ses choux gras. Uniquement ses choux gras ou créer un buzz qui attirera l'attention et permettra de surcroit de faire venir du monde au prochain film de la star? Toutes autres allusion fera de moi un affreux jojo adepte de la théorie du complot, pas que je ne franchirais pas. Toujours est il que nous avons là une petite BD sympa, pas extraordinaire mais qui pose quelques judicieuses questions sur la notion de notoriété. Petite mention pour le dessin qui s'inspire, sans bien sur l'égaler, du style caractéristique de Mucha ce qui nous donne l'occasion de voir quelques jolies cases

04/10/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

L'histoire de deux jeunes protagonistes qui débarquent à Hollywood. L'un est un fils de paysan gentil mais naïf qui croit pouvoir faire fortune en écrivant des scénarios de film. L'autre est une belle jeune femme désabusée, arrivée là par hasard et qui pourrait bien réussir comme actrice si elle s'en découvrait vraiment l'envie et le talent. Malgré des trajectoires différentes, ils vont s'attacher l'un à l'autre et être tous deux confrontés aux magouilles d'un producteur sans scrupule. La mise en scène du Hollywood des années 30 est plutôt bien rendue même si elle comporte une part de fiction et même si des films, acteurs et studios imaginaires y côtoient les véritables de l'époque. Les protagonistes sont intéressants et relativement originaux. Le jeune homme y est réaliste dans sa relative naïveté même s'il a les pieds sur terre et le conflit entre sa gentillesse et l'opportunité qui lui est offerte. Et la jeune femme détonne en étant loin d'être la starlette qui rêve d'étoiles, bien au contraire. Le graphisme est pour sa part bien agréable. J'ai apprécié la petite touche stylistique inspirée par Mucha dans certaines cases et dans les illustrations de fin d'album (je parle de l'album "Une vie à écrire"). C'est une histoire intéressante et plaisante à lire. J'ai néanmoins été un peu refroidi par quelques petits défauts narratifs. Il y a d'abord l'aspect légèrement embrouillée dont le scénario fait preuve avec les allers-et-retours des intrigues parallèles des deux personnages à partir de leur arrivée à Hollywood. Il y a enfin et surtout une fin que j'ai trouvée un peu trop rapide, avec quelques facilités. Je n'ai notamment pas du tout été convaincu par le retournement de situation finale venant de la journaliste : son comportement me semble totalement incohérent alors qu'elle doit parfaitement savoir les risques qu'elle prend en faisant son choix et les conséquences qu'il impose. Quel avenir aura-t-elle sans plus de témoins pour appuyer ses menaces ? Bref, autant j'ai apprécié le graphisme, le cadre et les personnages de cette histoire qui sort un peu des sentiers battus, autant j'ai trouvé qu'elle manquait parfois un peu de consistance et la fin m'a un peu déçu. Ça reste quand même une sympathique lecture.

18/06/2014 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

La couverture, d'une grande sensibilité, pourrait laisser croire qu'il s'agit d'un récit où tout sourit aux personnages, où une jeune femme sort de sa bauge pour devenir une star incroyable... Que nenni ! Au contraire Jérôme Félix nous propose un récit en demi-teintes, avec des personnages dont le cheminement est pavé d'embûches, deux personnages dont les destins se croisent et se recroisent, avec des trajectoires inversées ou presque au moment de quitter la première partie. La suite est du même tonneau, les deux personnages vont finalement rester à Hollywood, dont ils vont découvrir les pires travers... Le trait d'Ingrid Liman est une vraie découverte, avec cette élégance indéniable, ce style assez relâché, cette mise en scène assez mature ; on découvre avec le cahier graphique et son blog qu'elle a un univers graphique plutôt dans le style de Claire Wendling (qui semble perdue pour la BD d'ailleurs, snif). Bon par contre je trouve qu'il y a un côté Tom Sawyer (oui, le dessin animé des années 1980) dans les expressions de ses personnages, du moins sur la première partie, le trait évolue franchement de ce côté-là, tandis que le dessin s'affine. Ingrid Liman a du talent, c'est indéniable. Pas une série incontournable, mais une sympathique découverte qui dénonce largement les travers du showbiz. Intéressant et beau.

28/03/2010 (modifier)
Par Polette
Note: 3/5

Billy Bob n'a pas beaucoup de chance dans la vie : paysan sans le sou, sans ami, un peu trop gentil, il est la risée du comté car il louche. Son roman a été publié gratuitement dans le journal du coin mais son nom n'apparait pas à la fin du dernier épisode. C'en est trop : il décide de partir pour Hollywood où son talent sera justement récompensé.... Il croise sur sa route Scarlett, jeune femme très belle, quelque peu dénudée et opportuniste. Leur séjour à Hollywood leur réservera son lot de surprises... J'ai toujours aimé le monde du cinéma, alors cette histoire sur fond de Californie des années 40 m'a tentée. J'ai passé un agréable moment, mais suis quand même restée sur ma faim. Le monde dans lequel évoluent nos 2 héros est mesquin, la gentillesse de Billy-Bob et sa famille les fait passer pour des gens un peu "simples". Le dessin d'Ingrid Liman est agréable, avec de beaux personnages aux traits précis et de belles couleurs. Je regrette un peu que les personnages féminins (Cathy et Scarlett) se ressemblent tant, même si elles sont charmantes ! J'attends donc de lire la suite mais les 2 premières planches du récit (une histoire d'amour de 2 anges au paradis obligés de redescendre sur Terre) ne me laissent pas présager du meilleur. Quelle fin à cette histoire ? Monsieur le scénariste, surprenez-moi !!

23/11/2009 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

Hollywood Boulevard c’est avant tout l’histoire de deux personnages, tous deux très réussis. Nous sommes dans les années 30, Billy est un jeune paysan, il est naïf, rêveur, persuadé d’être doué pour l’écriture. C’est un garçon simple, il est vraiment attachant. Quand il décide de partir pour Hollywood il est convaincu qu’il va devenir un grand scénariste. Scarlett, elle est un peu hautaine, elle ne fait pas attention à lui. Pour elle non plus la vie n’est pas simple. Elle n’avait pas vraiment décidé de partir faire carrière à Hollywood, c’est le hasard qui l'a mise sur la route de Billy. Si tout semble les opposer au départ, l’évolution de leur relation est intéressante. Comment vont-ils vivre chacun cette nouvelle vie, au beau milieu des studios de cinéma, à écumer les castings, essuyer les moqueries ou autres refus des producteurs. Tous ces ingrédients donnent un récit fluide, agréable à suivre. Pas de suspens à se tordre les tripes, non, mais Billy est attachant, et on a envie que ça marche pour lui. Mais la réalité c’est que quand on n’est personne, il y a peu de portes que l’on veut bien vous ouvrir dans ce milieu. La fin de ce premier tome, un peu brutale, donne très envie de lire la suite.

04/10/2009 (modifier)