Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Mon placard

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Jean, un adolescent, ne se souvient plus qui il est, ni ce qu'il fait enfermé dans un placard. Grâce à un petit trou creusé dans une des portes, il découvre peu à peu sa famille et son histoire. Finira-t-il par sortir de son placard ?


Dans un placard mortifère, telle la plus atroce des attractions de foire, est enfermé l'Enfant. Il ne peut pas se voir. Est-il un monstre? Ou une bête, comme ses compagnons d'infortune, les "petits animaux des cloisons"? Sans souvenir de son arrivée dans cet endroit, l'Enfant du placard observe depuis des temps incertains le monde extérieur au travers du petit trou qu'on a percé pour lui dans son meuble. Chaque jour, il reçoit la visite de ses geôliers qui le bercent d'histoires sordides. La vérité est au bout de son calvaire et, comme dans tous les contes, l'issue promet d'être heureuse... ou effroyable. La mine douce et délicate du crayon de Blanquet appuie avec délectation le grotesque de cette fable que l'auteur nous livre avec son habituel sourire en coin. La présente édition reprend, sous une forme entièrement nouvelle, le livre paru en 1997 chez Schokoriegel, ce qui ravira les amateurs qui le cherchaient depuis, et obligera les autres à sortir une nouvelle fois leur porte-monnaie.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Mon placard
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/10/2009 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

On retrouve dans ce petit album quelques thèmes récurrents de l’univers de Stéphane Blanquet, à savoir l’enfermement, et surtout les corps difformes, « reconstruits », souffrant des regards extérieurs. Ici, un enfant enfermé dans un placard apprend petit à petit son histoire, découvre qui sont les personnes qui vivent « de l’autre côté » de la porte. Une découverte qui n’est pas moins glauque que le petit monde plus ou moins imaginaire dans lequel survit cet enfant, au milieu des déchets, des excréments, des insectes, et des rêves étranges. Un humour noir et désespéré sourd de cet opus, avec un fantastique lui aussi très noir. Si la couverture arbore des couleurs plus gaies, les dessins de l’album ne s’habillent que de gris et de marron, plus en osmose avec le texte. A découvrir.

07/10/2015 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Cette BD est fidèle à ce que Blanquet a déjà produit dans la collection Patte de mouche à l'Association. On y retrouve les mêmes grosses têtes pour ses personnages et ce dessin si caractéristique de l'auteur. Ce one shot se lit très vite. Le scénario est un mélange d'humour noir et de fantastique. Il ne prête pas à la rigolade mais cela n'altère pas la lecture qui reste agréable. L'histoire a un petit côté déjanté, il faut juste rentrer dedans sans trop se poser de questions. Je regrette un prix clairement trop élevé pour une lecture si courte. L'achat est à réserver aux fans, pour les autres cette BD offrira une lecture atypique et décalée.

01/10/2009 (modifier)