Planète rouge (Ray Bradbury's Martian Chronicles)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Adaptations de chroniques martiennes de Ray Bradbury


Adaptations de romans en BD EC Comics Mars Romans de science-fiction adaptés en BD

Les années 50. L'Europe est encore sous perfusion, les U.S.A. découvrent le Rock. Et la B.D. Aujourd'hui encore, la production de E.C. Comics fait l'objet d'un véritable culte, une vénération justifiée par le génie des Wood, Davis, Williamson et autres Elder. Mais laissez-nous vous raconter une curieuse histoire. AI Feldstein, rédacteur-en-chef de E.C., tombe un jour sur un recueil de nouvelles écrites par un auteur inconnu. Sournoisement, il adapte une ou deux histoires, change certains personnages et les publie en B.D. dans ses journaux. Peu de temps après, il reçoit une gentille lettre du jeune auteur, lui-même amateur de B.D. Ce dernier est ravi de l'adaptation de ses nouvelles, mais fait remarquer que c'est sûrement par oubli qu'E.C. ne lui a pas versé de royalties. Ce fut le début d'une longue collaboration entre le jeune Ray Bradbury et les plus grands dessinateurs de E.C. La suite, vous la connaissez : tout comme E.C., Bradbury est devenu un mythe. Pour la première fois en France, voici douze de ces histoires, telles que les lecteurs de E.C. ont pu les découvrir. Les monstres de l'espace avaient encore des écailles, les fusées auraient pu être carrossées par Buick, Bradbury avait 30 ans.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1984
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Planète rouge
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/05/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Dans les années 50, EC Comics était le grand éditeur spécialiste des comics d'horreur, de fantastique ou de science-fiction aux USA. A l'époque, l'auteur des Chroniques Martiennes, Ray Bradbury était à peine connu, et le rédacteur en chef d'EC avait décidé de pomper discrètement quelques nouvelles de ce dernier. Par chance ou par malchance, Bradbury lisait et appréciait le magazine en question et il reconnut aussitôt ses scénarios. C'est ainsi, presque par hasard, que Bradbury et EC Comics se sont mis à travailler ensemble à l'adaptation de nombreuses nouvelles en bande dessinée. Albin Michel décida en 1984 d'en regrouper une douzaine et de les publier dans un album en Français. Déjà au moment de cette parution, ces histoires avaient un goût rétro prononcé. Alors de nos jours, elles sont presque devenues des planches d'anthologie. Le graphisme y est de très bonne qualité. Dans un noir et blanc classique d'époque, nous avons droit à des personnages au physique parfait, posant en héros antiques, en tenue spatiale, pistolet lasers à la ceinture, accompagnés de femmes superbes et dociles. Le design est parfaitement désuet mais plein de charme. Et chaque planche est soigné et joliment détaillé. Les histoires, quant à elle, sont variées même si elles reposent sur des thématiques assez récurrentes. Certaines parlent de Mars abandonnée de presque tous ses colons humains suite à une guerre totale sur Terre. D'autres parlent de robots "marionnettes" construits par les hommes à leur exacte image pour les remplacer quand bon leur semble. D'autres encore parlent de voyages spatiaux à bord de fusées que n'auraient pas reniées Tintin. Et les dernières traitent de sujets de SF divers ayant plus ou moins lien avec la planète Mars. L'ensemble parait classique et un peu cliché de nos jours mais les histoires sont bien construites, prenantes et agréables à lire. Seules leurs chutes peuvent décevoir parfois le lecteur moderne qui aura quelques impressions de déjà-vu depuis le temps que ce type d'histoire de science-fiction existe. Sans être exceptionnel ni très marquant, c'est un bel album qui ravira les amateurs de SF "old-school".

14/05/2009 (modifier)