Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

The Outsider (Outsider)

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Adaptation de The outsider d'Howard Philip Lovecraft, ainsi que de 2 récits de Chekhov et de Gorki.


Adaptations de romans en BD Enterbrain H. P. Lovecraft Seinen

Ce recueil est composé de 4 histoires. The Outsider (Je suis d’ailleurs), est l’adaptation en manga d’une histoire d’H.P. Lovecraft, génial romancier, créateur d’une cosmogonie fabuleuse connue sous le nom de Mythe de Cthulhu. La seconde, est une adaptation de La maison à mezzanine d’Aton Tchekhov, et la troisième reprend Vingt-six gars et une fille de Maxime Gorki. Enfin, le dernier récit est une œuvre originale se déroulant dans un japon médiéval, frappé de famine et autres plaies, propices à l’apparition de diverses bakemono appartenants au folklore japonais.

Scénario
Oeuvre originale
Dessin
Traduction
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Janvier 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série The Outsider © Glénat 2009
Les notes
Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

06/04/2009 | Pasukare
Modifier


Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

"The Outsider" regroupe 4 histoires très disparates (dont une dernière divisée en plusieurs chapitres, mais toujours sur le même thème). Comme c'est souvent le cas dans ce genre de recueil de publications, le mélange des genres est assez surprenant, mais pas forcément très heureux. Moi, personnellement, je me suis fermement ennuyée à la lecture des deux histoires inspirées de nouvelles russes, et par dessus le marché je n'ai pas du tout apprécié le style du dessin : trop simple, trop figé, avec des grands yeux vides de toute expression en prime pour les personnages. Je dirais que (bien que n'ayant jamais lu les histoires originales), ça ressemble à de l'adaptation littérale, sans forcément chercher à donner une dimension particulière grâce au dessin. En revanche, la première, adaptée d'une histoire de H P Lovecraft est bien meilleure, que ce soit au niveau du dessin ou de l'intrigue elle-même, avec mention particulière pour l'image où le personnage se croise dans un miroir, du gore en noir et blanc de toute beauté ! La série Ju-Ga qui conclut ce recueil est cette fois issue intégralement de l'imagination de l'auteur. Elle a eu le mérite de redynamiser mon intérêt, avec de nouveau un dessin de qualité (en particulier au niveau des regards) et une intrigue intéressante (ça c'est mon penchant pour les démons japonais). En revanche j'ai trouvé les histoires un peu répétitives : l'engouement suscité par les premiers actes de ce moine qui emprisonne les démons dans ses dessins retombe finalement assez vite.

06/04/2009 (modifier)