Assassins

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Le docteur Marcel Petiot, reconnu coupable d’un nombre impressionnant de meurtres avec préméditation est exécuté en mai 46. Voici son histoire...


La BD au féminin Rodolphe Serial killers

Le Docteur offre un portrait saisissant du fameux docteur Marcel Petiot, reconnu coupable d’un nombre impressionnant de meurtres avec préméditation (on lui en impute vingt-sept, il en revendiquera soixante-trois au cours de son procès !) et exécuté en mai 46. L’homme était pourtant terriblement complexe et contradictoire. Voleur, escroc, assassin, certes il l’était, mais, dans le même temps, il soignait gracieusement les indigents et savait faire preuve, en certaines circonstances, d’un courage héroïque.... texte éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2009
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Assassins
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

18/03/2009 | tolllo
Modifier


Par tolllo
Note: 2/5

Début d’une nouvelle série d’histoires meurtrières en un tome. Avec un titre pareil je m’attendais bêtement à un polar bien fouillé, et comme le polar est mon thème préféré je me faisais une joie de découvrir une nouvelle série sur des assassins, des tueurs en série, des meurtriers, mais… ce premier est très loin de mes espérances… Sans envergure et sans panache… Voilà les premiers mots qui me viennent à l’esprit, sévère mais sincère. Ce premier tome ne fait qu’une énumération sommaire des faits supposés avérés concernant le docteur Petiot. Tel un manuel d’origami, on se contente de décrire les faits et, cela, sans implication, sans suspense, sans retournement de situation. J’ai été, je l’avoue déconcerté par le procédé et n’ai vraiment pas accroché. Il y a pourtant tous les ingrédients réunis : - un protagoniste avec du potentiel si sa psychologie avait été développée. - un cadre historique bien représenté mais pas très bien exploité. - le plus important, le fait que cette histoire ait l’air d’être tirée d’une histoire vraie aurait pu me glacer le sang. Je n’ai rien ressenti d’horrible pendant ma lecture malgré les actes sanglants et finalement barbares du protagoniste principal. je ne sais pas à quelle catégorie de polar il appartient mais s’est un genre que je ne connais ni n’apprécie. Je laisse quand même un trois étoiles, pour lui laisser sa chance dans les tomes qui suivront… (7/20)

18/03/2009 (modifier)