Julien Tartafouille

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Il y a des histoires où la politique se mêle aux anarchistes ; des histoires où il ne faut pas mettre les pieds..


Circus

Tartafouille ?… disons que c’est plutôt quelqu’un qui préfère se reposer que travailler, qui préfère une boisson… euh… corsée à la place d’un verre d’eau. C’est aussi quelqu’un qui préfère se balader dans les zones de non-droit que dans les beaux quartiers… Tartafouille ?… il se mêle un jour d’une histoire qu’il aurait mieux valu éviter ; une histoire où trempe une secte clandestine dont dirigeants et membres sont avides de pouvoir. Et lorsqu’on est confronté à ce genre de personnes, il n’y a qu’une solution : lutter contre elles pour sauver sa peau. Et ça ne va pas être facile, car une affaire qui mêle des anarchistes et de la politique, ça ne peut être qu’explosif !…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1980
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Julien Tartafouille
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

25/02/2009 | L'Ymagier
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai essayé de lire cette série car je trouvais son style graphique assez réussi et intéressant mais je m'y suis finalement trop ennuyé et je me suis arrêté au tome 2. Le dessin est très soigné. Il présente un mélange de réalisme sérieux et d'un soupçon de caricature dans les visages qui me rappelle vaguement le style de Guillaume Sorel. Je trouve les décors, les corps et les costumes très réussis. J'ai plus de mal avec les visages. Non pas qu'il soit mal dessinés quand on les regarde individuellement, mais sur la totalité d'une planche et plus encore d'un album, je les trouve figés, pas naturels, comme s'ils ne collaient pas bien avec leurs corps et qu'ils n'offraient qu'un panel d'angles de vues et d'expressions très limités. Ça m'a donné l'impression de voir les gens trop souvent de face, comme s'ils posaient, et comme si la tête du héros était posée sur un corps qui n'était pas le sien. En outre, la mise en page est très encombrée. Les cases manquent d'air et donne une impression de claustrophobie, de cadres trop serrés, qui est accentuée par une abondance de textes. Si les intrigues tiennent la route, elle ne m'ont pas passionné du tout. Manigances secrètes et courses-poursuites sont le lot de la partie action, mais c'est trop bavard et surtout pas prenant du tout. Je n'ai pas accroché au héros et ce qui lui arrivait m'indifférait totalement. Si bien que j'ai abandonné la lecture.

26/08/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

J'avais complètement oublié cette courte série policière que j'avais lue à partir de 1979 dans le magazine Circus, elle compilait le mystère à des énigmes assez alambiquées mais passionnantes, mêlant policier et une touche de fantastique, un univers baigné souvent par la nuit et qui utilise les attentats anarchistes qui étaient à ce début de 20ème siècle ce que sont aujourd'hui pour nous les attentats terroristes : un vrai fléau pour la société d'alors. Les intrigues bien tournées semblaient crédibles, faudrait que j'en relise si je retrouve mes numéros de Circus. Mais ce que j'admirais surtout dans cette série, c'est le dessin de Lionel Garcia (à ne pas confondre avec d'autres Garcia) qui avait une sacrée gueule ; du noir & blanc à niveaux encrés de différent style, du trait épais, du trait plus fin, des trames, des clair-obscurs, bref toute une variante d'éclairages qui collait parfaitement au ton de la bande, au mystère et aux crimes odieux qu'on y trouvait, et le tout précis et bien dessiné. C'est dommage que cet auteur ait quitté la bande dessinée après 1986 pour se consacrer à la publicité, ça aurait pu devenir une série intéressante, même si Julien Tartafouille n'avait pas tellement de personnalité, l'auteur mettant l'accent sur la qualité du récit ; c'est une bande qui reste très méconnue, un 5ème tome fut annoncé dans Circus ("le 8ème cercle") mais n'a jamais paru en album. A découvrir (si on parvient à trouver les albums de la mythique collection BD Noire de Glénat).

25/12/2016 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Pas mal. Des intrigues bien menées pour une série qui se passe au début des années 1900. Le dessin, d’une certaine façon, m’a ainsi fait (re)vivre des ambiances qui ne sont pas sans rappeler celles d’un Tardi. Tartafouille ?… Un bon mélange dans le genre polar où les diverses énigmes que le personnage principal sera amené à résoudre se « frottent » au fantastique. Le début du siècle précédent, un dessin qui « fleure bon » cette époque, des politiciens, des anarchistes, une secte douteuse, un soupçon de surnaturel… tout ça nous donne un bon mélange concocté par un auteur qui sait ce que raconter une histoire veut dire. Pas trop connue, cette série a pourtant fait l’objet de 4 tomes. Débutée voici bientôt 30 ans, elle porte encore bien son âge et mérite que l’on fasse sa connaissance.

25/02/2009 (modifier)