Shirley

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Diverses histoires mettant en vedette des domestiques.


Enterbrain La BD au féminin : le manga Seinen

Madame Bennett est la patronne d'un petit café où il y fait bon vivre. Avec son travail, elle n'a pas le temps de s'occuper de sa grande maison dans laquelle elle habite seule. Un soir, elle trouve sur le pas de sa porte une petite fillette: Shirley Medison, âgée de 13 ans à peine, qui est venue pour l'annonce. Madame Bennett va très vite s'attacher à sa nouvelle domestique à la fois gentille, douce et habile. Ce manga, reposant et agréable, nous raconte des tranches de vie très British au travers de plusieurs petites histoires courtes. Texte:L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Juin 2007
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Shirley
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

25/01/2009 | Gaston
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'aime bien les mangas de Kaoru Mori qui a produit Emma et surtout le fameux Bride Stories. Il faut savoir qu'avant Emma, il y avait Shirley qui reste totalement dans le même genre de thématique à savoir les rapports entre les domestiques et les maîtres dans l'Angleterre victorienne. Certes, on pourrait voir cela comme des histoires de bonnes femmes mais c'est sans doute plus que cela avec une véritable volonté de s'émanciper de cette société à la dominante patriarcale. J'avoue que j'ai perçu cette oeuvre comme le brouillon d'Emma car c'est un peu décousu au niveau de l'intrigue. Même le graphisme n'était pas encore au top au niveau de la précision du trait. Cependant, il ne faut pas dire que ce dessin était mauvais, loin de là ! Il portait déjà en lui toute les germes de la beauté. On va suivre quand même les aventures très british de la jeune Shirley Medison avec un gros parfum d'insouciance et surtout de bonne humeur.

09/06/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

J'aime beaucoup ce que fait Kaoru Mori depuis la découverte de Bride Stories, et encore plus depuis Emma (Mori). Lorsque je suis tombé par hasard sur ce recueil d'histoires courtes, je n'ai donc pas hésité. Je me demandais s'il s'agissait d'une sorte de spin-off de Emma, mais c'est plutôt une sorte de galop d'essai pour Emma, car tous les ingrédients y sont : des histoires de soubrettes, les décors plus ou moins victoriens, les amourettes, la débutante à laquelle une vieille dame (ou pas vieille, d'ailleurs) donne sa première chance... La psychologie est encore sommaire, mais il y a quelques prémices... Bon, clairement, c'est moins bon qu'Emma, même si le dessin commence à être vraiment intéressant et que l'auteure est en train de le fixer. Quant à l'historiette finale où l'auteure se met en scène, elle est coutumière du fait, comme nombre de ses compatriotes ; et le côté extrêmement humble est une des marques de la société nipponne. Si on ne comprend pas ça, on ne comprend pas grand-chose...

01/03/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

S'il y a une chose dans laquelle Shirley excelle, c'est dans le divertissement. Je ne me suis pas du tout ennuyé pendant la lecture de ce one-shot. Malheureusement, c'est pratiquement la seule qualité que j'ai pu trouver. La majorité des histoires mettent en scène deux personnages : Madame Bennett et Shirley Medison. Leurs aventures se laissent lire, mais il ne s'y passe jamais grand chose. Ça donne un peu l'impression de se lire dans le vide. De plus, elles n'ont pas vraiment de psychologie et on ne saura jamais d'où venait Shirley. Personnellement, vues les nombreuses qualités qu'elle a, je pense qu'elle est la fille de Tintin et que celui-ci l'a lâchement abandonnée. Salaud ! Tu n'as pas honte ?! Ensuite, on a droit à deux récits anecdotiques, mais qui ont au moins le mérite d'avoir des personnages avec une psychologie très claire. Le tome se finit avec une petite histoire mettant en vedette l'auteure qui nous explique comment elle a fait ses histoires et aussi qu'elle les trouve nulles. Euh... t'aime pas tes histoires et tu les publies quand même ? Il n'y a pas quelque chose qui cloche ? Pour finir, je dirais que 'Shirley' n'est pas une lecture désagréable, mais ce n'est pas non plus une série que je recommanderais.

25/01/2009 (modifier)