Le Guide du Moutard

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

2007 : Prix René Goscinny. Les délires de Jul durant neufs mois de grossesse.


Maternité / paternité Prix René Goscinny

Après l’altermondialisme (Il faut tuer José Bové, 70 000 ex.vendus), après le Choc des Civilisations (La Croisade s’amuse, 60 000 ex.), Jul s’attaque maintenant à une question fondamentale : les mystères de l’enfantement. Dans son journal de bord de grossesse, on tremble chez la gynécologue et on rêve à la pharmacie, on vomit aurestaurant et on fait de la politique à la maternité ! Tendre et corrosif, le Guide du Moutard est une boussole dans la jungle du baby-boom, pour les aventuriers de la grossesse. Texte : Editeur.

Scénariste
Jul
Dessinateur
Jul
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Guide du Moutard
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

08/11/2008 | pewi
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je suis franchement surpris de voir que cet album a reçu le « Prix Goscinny », car, malgré quelques idées marrantes, et quelques passages où j’ai souri, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire. Très vite lu, et sans doute presqu’aussi vite oublié je pense. En effet, si tous les parents se retrouveront dans la plupart des anecdotes développées par Jul – que ce soit des moments de stress, de galère ou de joie – je trouve qu’il n’a pas apporté ce quelque chose qui fait dévier le sujet vers du plus noir, du plus corrosif. Car le risque est de rester dans le banal. Et ce d’autant plus que ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’on nous propose ce genre de récit, et qu’il faut donc jouer sur la surprise ou sur un ton décalé pour satisfaire le lecteur quelque peu blasé. Au final, si la lecture n’est pas désagréable – en cela un emprunt peut s’envisager – je ne me vois pas y revenir. Jul a fait mieux ailleurs. Note réelle 2,5/5.

16/06/2019 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Je suis hermétique à ce genre de dessin et à ce style de strips. En visionnant un dans une revue ou sur un blog ça passe mais sur une BD complète je me lasse très vite. Le contenu est assez faible, que ce soit l'approche suivi d'une grossesse, ou la mise en parallèle des 9 mois de grossesse et l'élection présidentielle ayant mis en opposition Sarkozy et Royal. Pris indépendamment, certains gags m'ont fait sourire mais certaines pages semblaient plus faire office de remplissage. Le début de la BD est plus sarcastique puis l'engouement de la future naissance a pris le pas et le sérieux est revenu au galot. Mais le côté passe partout, voire l'universalité des propos, a eu raison de mon intérêt. J'ai fini ce volume sans déplaisir mais sans passion non plus. Le bilan est clairement un bof global, dont une note de 2/5.

20/10/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Je dois dire que j'ai bien rigolé à la lecture de cet album. J'ai eu peur au début d'un excès de références à la politique. J'en ai un peu ras-le-bol des anecdotes permanentes sur Sarko et Ségo, d'autant que Jul fait ici un peu le lien entre les 9 mois de grossesse de sa femme et la campagne présidentielle de l'époque. Heureusement, la politique laisse très vite la place à l'attente de l'enfant et on sent que l'auteur a rapidement vu la priorité à donner à ce dernier et à sa femme, même en termes d'humour. Tous ceux qui ont eu un enfant se retrouveront dans ce récit universel. Les situations sont pleines d'authenticité qu'il s'agisse des grands lieux communs comme des petites péripéties du quotidien. Les gags sont bien amenés et souvent très drôles. Je ne me suis pas ennuyé une seconde et j'ai apprécié ma lecture de bout en bout. Qui plus est, cela m'a rappelé quelques souvenirs des grossesses de ma femme.

30/06/2009 (modifier)
Par pewi
Note: 3/5

C'est le genre de BD dont je ne me souviendrai plus dans quelques jours. En effet le concept une page/une blague permet de ne pas se lasser à la lecture mais empêche de les fixer en mémoire, sauf si on l'achète et que l'on s'y replonge de temps en temps (ce qui n'est pas mon cas). Le contenu ne m'a pas toujours fait rire mais j'adore cette inventivité qui me rappelle les strips des journaux satiriques. Le dessin est juste assez bon pour appuyer le propos de Jul. Je pense que selon où on en est dans notre "métier de parent" (ignare, novice, apprentis, maître...) la BD passe différemment ; ce qui m'incite à en conseiller l'achat.

08/11/2008 (modifier)