Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Korédan, la saga des dragons

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Ecoute-moi, ô Prince. Sache qu'entre l'époque où les cités draconiques furent englouties par les flots et l'avènement des filles du soleil, il y eut une ère dont plus personne n'ose se souvenir aujourd'hui. La magie d'alors était puissante, et rares étaient ceux qui la maîtrisaient. L'histoire, déjà, n'était que mythes, et la discorde régnait entre les peuples. Et partout dans Gaïa, les Dragons se réveillaient pour mener l'ultime combat. Laisse-moi, ô Prince, le privilège de te conter cet âge d'épiques aventures : La Saga de ... Koredan...


Dragons

Ecoute-moi, ô Prince. Sache qu'entre l'époque où les cités draconiques furent englouties par les flots et l'avènement des filles du soleil, il y eut une ère dont plus personne n'ose se souvenir aujourd'hui. La magie d'alors était puissante, et rares étaient ceux qui la maîtrisaient. L'histoire, déjà, n'était que mythes, et la discorde régnait entre les peuples. Et partout dans Gaïa, les Dragons se réveillaient pour mener l'ultime combat. Laisse-moi, ô Prince, le privilège de te conter cet âge d'épiques aventures : La Saga de ... Koredan...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Octobre 2008
Statut histoire Série abandonnée (abandon par l'éditeur) 1 tome paru
Couverture de la série Korédan, la saga des dragons
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

31/10/2008 | Ro
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Le moins qu’on puisse dire est que la couverture attire les regards. Si de dragons il est question, ils ne seront que peu présent dans ce tome d’introduction. Néanmoins, l’histoire ne débute pas trop mal pour une série estampillée fantasy. Le rythme est bon et je trouve l’idée des "couleurs" originale. Par contre, s’il n’a pas de réels défauts, je trouve que le récit ne se démarque pas vraiment de la fantasy de masse. Mais ceci n’est que le début et il faudra sans doute attendre la suite pour que la série prenne réellement corps. Les prémices sont là et c’est pas mal. Si la couverture me plait, je n’accroche pas trop aux planches. Le trait n’est pas en cause, il n’est pas mauvais. Ce n’est pas pour moi, voilà tout. Dans l’attente de la suite pour en conseiller l’achat . . .

21/11/2008 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Série abandonnée, pas d'option d'achat Première impression : c'est de la fantasy pour jeunes ados, je pense que même les enfants à partir de 10 ans peuvent profiter de cette sympathique lecture. Le dessin est plutôt joli et très coloré, c'est vivant et agréable à regarder, d'autant plus qu'il s'améliore au fil des pages. Ce qui saute aux yeux ce sont surtout les grandes cases, où les personnages sont eux aussi à la mesure de ces dernières et qui nous donnent l'impression de faire partie de l'histoire. Le scénario est agréable comme je l'ai dit auparavant pour un jeune public, sinon en tant qu'adulte il n'apporte rien de particulier. La magie, qui varie en fonction des différentes couleurs reste très enfantine.

06/11/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Korédan est une bande dessinée de pure heroic-fantasy. Une guerre qui s'annonce, une jeune héroïne et son sage compagnon, des méchants, des dragons, des élus du bien et du mal, différentes sortes de magie qui s'affrontent ou s'annulent... Voilà de quoi éloigner d'ordinaire les blasés de la surabondante fantasy, moi le premier. Et pourtant il y a quelque chose qui m'a vraiment bien plu dans cette série qui s'entame. Tout d'abord il y a le dessin qui est vraiment de très bon niveau. Il ne m'a pas marqué sur les premières pages mais j'ai eu le sentiment qu'il s'améliorait planche après planche. Le dessinateur est issu du milieu de l'animation et cela se voit parfois. Cela se ressent surtout par la maîtrise technique de son trait et le dynamisme de ses compositions. Cela ne l'empêche pas pour autant de bien maîtriser aussi le média de la bande dessinée car sa mise en page et sa narration sont tout à fait réussies. Son graphisme est visiblement assisté par ordinateur mais c'est là un outil qu'il sait utiliser de belle manière. La colorisation est excellente et donne une vraie lumière à l'ensemble. Seul regret, l'insertion de quelques grosses onomatopées informatiques qui ne collent pas du tout avec l'aspect d'ensemble des planches à mon goût. Le récit pour sa part est relativement simple pour commencer. Des méchants qui massacrent des gentils, une jeune fille qui doit fuir avec ses deux compagnons, qui veut comprendre ce qu'il se trame autour d'elle, pourquoi elle acquiert soudain des pouvoirs très puissants et qui est ce Koredan dont on lui dit qu'elle serait l'élue. Une élue parmi d'autres car dans ce monde semble s'affronter des élus du bien et des élus... négatifs, affiliés à autant de puissants dragons... positifs ou négatifs (je trouve le terme assez médiocre, dommage...). A cela s'ajoute un concept assez intéressant quoique pas très novateur de magies de couleurs, rouge pour les magies agressives, pourpre et marron pour les magies de guérison, vert pour les pouvoirs de devins, gris pour celle qui annule toutes les autres magies, etc... Tout cela n'a rien de très nouveau dans le domaine de la fantasy et pourtant j'ai bien accroché à ma lecture. Le rythme est bon, les personnages simples mais attachants, l'intrigue efficace. Ca donne envie de lire la suite. PS : à noter deux passages dans une langue draconique inventée où il faut aller chercher la traduction des textes sur le site web de la série. Original certes mais je n'aime pas trop être dépendant d'un autre média pour savourer la bande dessinée que je lis.

31/10/2008 (modifier)