Space Ship EE

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Noshi n’a qu’un rêve, posséder sa propre navette spatiale individuelle et partir à la découverte de l’espace !


Seinen

Noshi n’a qu’un rêve, posséder sa propre navette spatiale individuelle et partir à la découverte de l’espace ! Pour que son souhait se réalise enfin, elle accomplit chaque jour un travail qu’elle déteste. Sa seule source d’évasion est un jeu vidéo auquel d’ailleurs, elle excelle. Parfois la jeune femme sent une présence autour d’elle, se pourrait-il que depuis les profondeurs étoilées, quelqu’un cherche à entrer en contact avec elle ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Septembre 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Space Ship EE
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/09/2008 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà un manga vraiment spécial. Il mélange allègrement ambiance poétique, voire onirique, science-fiction et vie au quotidien, dans un récit qui se permet toutes les libertés. Le dessin lui aussi est très marquant. Et à vrai dire, je ne l'aime pas. En matière d'illustratrice, Aya Takano a un style bien à elle, plutôt esthétique, avec des personnages aux corps enfantins et androgynes, une ligne, des couleurs pastels et un univers bien reconnaissables. Mais le passage à la BD n'a pas du tout fonctionné pour moi. Pour commencer, le noir et blanc ôte une grande partie de ce qui faisait la force de ses illustrations. Et ensuite, son trait fait trop brouillon. Il faut vraiment y accrocher pour ne pas se faire la réflexion que n'importe qui pourrait gribouiller comme ça. Les seuls indices me permettant de reconnaître là l'oeuvre d'une vraie artiste graphique sont son style tout de même reconnaissable et des cadrages assez originaux. Pour le reste, je trouve ça laid et souvent difficilement compréhensible. Quant à l'intrigue, elle est étrange et un peu trop dispersée. Pas toujours facile à suivre, elle amorce des choses qu'elle laisse en plan, des mystères sans résolution, des évènements et des comportements dont je n'ai vu ni la finalité ni ce qu'ils apportent à l'ensemble. Et tout cela se termine comme cela avait commencé, sans que j'ai l'impression d'avoir suivi un récit cohérent et construit. Il s'est juste instauré une ambiance bizarre mêlée de SF, d'onirisme et de poésie. Mais tout cela est trop vain à mon goût. D'autres que moi pourraient peut-être accrocher mais ce n'est pas mon cas.

26/09/2008 (modifier)