Mai 68 - Le pavé de bande dessinée

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

2008 marquera les quarante ans des événements de mai 68...


Collectif Documentaires Mai 68

2008 marquera les quarante ans des événements de mai 68. Une date charnière dans l'histoire de notre pays, toujours considérée comme l'une des plus emblématiques sur le plan des bouleversements sociaux, politiques et culturels. La bande dessinée a été directement touchée par ces événements et leurs conséquences. Il était donc naturel qu'elle rende hommage au fait historique qui lui a conféré maturité et liberté. Illustrations et histoires courtes, ton léger et sérieux, plusieurs générations d'auteurs évoquent, en images le souvenir d'événements médiatisés, ou celui d'un vécu personnel lié à mai 68. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Avril 2008
Statut histoire One shot (Histoires courtes) 1 tome paru
Couverture de la série Mai 68 - Le pavé de bande dessinée
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

25/04/2008 | Alix
Modifier


Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Un collectif sur Mai 68 ? Pourquoi pas ! Mais comme Ro, je n’ai pas été interpellé par ces récits dont le message de certains laisse le lecteur pantois et leur intérêt futile. Avec une rétrospective de l’année 68 en filigrane (explosion de la première bombe nucléaire française, invention de la souris d’ordinateur, etc), les auteurs (pour la plupart pas encore né à cette époque) donnent une vision convenue voire caricaturale des événements. Certains font preuve d’un peu plus d’imagination en se mettant, non pas du côté des émeutiers, mais bien à la place des forces de l’ordre ou bien encore d’une voiture servant de barricade. Le seul point qui m’a intéressé est les vœux à la Nation de De Gaule pour l’année 68. C’est assez édifiant de voir le fossé qui séparait la classe politique et le peuple. Non, décidément, Mai 68 ne verra pas tous les souhaits des français se réaliser . . . Pas transcendant.

25/02/2009 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

J’aime beaucoup les collectifs d’auteurs, je trouve que la variété de styles graphiques et narratifs apporte vraiment un plus, dans le sens où chaque chapitre est une surprise, une découverte d’un nouvel auteur, d’une nouveau style de dessin etc… Alors quand en plus le sujet du recueil en question est « Mai 68 », il y a en principe matière à faire un truc vraiment sympa… alors, pari réussi ? Oui, moi je trouve. Les différents auteurs ont réussi à retranscrire l’ambiance de l’époque sur des tons vraiment différents : humoristique, poétique, nostalgique, cynique, instructif… voila même que Morvan nous raconte l’événement vu par un flic qui tapait sur les manifestants ! Intéressant non ? Certaines histoires font plusieurs pages alors que d’autres ne sont constituées que d’un dessin unique. Elles sont entrecoupées de faits et déclarations de l’époque, ce qui est intéressant et instructif. Bon, toutes les histoires ne sont pas aussi marquantes. Je trouve notamment la 1ere moitié de l’album moins intéressante. Mais l’ensemble est quand-même sympa. Une BD qui devrait plaire aux 68ards comme aux plus jeunes…

25/04/2008 (MAJ le 06/05/2008) (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

D'ordinaire, je fais plutôt bon accueil aux oeuvres collectives mais là, ça ne me parle pas. Il faut dire que le thème de Mai 68 en lui-même ne m'attire pas, choix politique me direz-vous peut-être mais je m'en fous. Alors en ouvrant cet album, ce que j'espérais, c'était en apprendre un peu plus sur le sujet, ou alors pouvoir ressentir les émotions de l'époque transposées jusqu'au lecteur d'aujourd'hui que je suis. Je n'ai quasiment rien eu de cela. Beaucoup de récits de cet album font trop dans le convenu, l'habituel "Mai 68 = pavés contre méchants CRS", barricades, tous unis, révolution. Pas d'explication et quasiment rien qui permette de ressentir pour de bon l'émotion d'alors. Trop de caricatures, trop de bien entendus. Et presque toutes affirment l'amer constat que tous les rêves d'il y a quarante ans n'ont pas porté leurs fruits et que la situation est morose aujourd'hui voire catastrophique. Je ne suis pas d'accord alors ça me broute un peu de le voir déclaré avec tant d'assurance. Alors parmi les quelques histoires qui ne me parlent pas, celles qui ne m'ont pas fait rire quand elles se voulaient drôles voire celles qui m'ont un peu agacés, il y en a d'autres que j'ai bien aimées, notamment celles de Lidwine, Morvan et Bessadi. Mais dans l'ensemble, ce n'est pas un collectif qui m'a vraiment plu.

25/04/2008 (MAJ le 25/04/2008) (modifier)