Don Dracula

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Les aventures humoristiques du célébre comte Dracula dans le Japon moderne.


Akita Shoten Shonen Tezuka Vampires

Le comte Dracula a fait reconstruire son château pierre par pierre au Japon. Il vit maintenant dans une forêt proche d'une ville avec sa fille Chocolat et son fidèle serviteur Igor. Le comte devra souvent affronter son ennemi juré, le professeur Hellsing, ainsi qu'une femme totalement repoussante qui est tombée follement amoureuse de lui. Quant à sa fille, elle suit des cours du soir et elle est membre du club de science-fiction de son école. Elle est aussi amoureuse de son camarade de classe, Nobuhiko.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2006
Statut histoire Série terminée (3 tomes au Japon) 2 tomes parus
Couverture de la série Don Dracula
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

12/04/2008 | Gaston
Modifier


Par Tetsuo
Note: 3/5

La série Don Dracula met en scène le fameux comte, mais transposé dans le Japon des années 80, avec sa fille Chocolat et son serviteur Igor. Les volumes sont construits sous la forme de petites histoires où on retrouve parfois un fil conducteur ou des références dans les autres scénettes. Je dois avouer que globalement, j’ai un peu de mal avec le Dieu du manga. Ma première découverte fut télévisuelle, quand j’étais môme avec l’adaptation en série anime de "Astro". Et déjà à l’époque j’avais un peu de mal. Je trouvais le dessin pas très bien réalisé et les histoires un peu trop tirées par les cheveux. Mes lectures de manga de Tezuka me laissent souvent la même impression. Ces personnages sont très bien construits, mais je trouve toujours que sa façon de raconter ne me correspond pas. Du coup, j’ai un peu de difficulté à me lancer dans ses œuvres. Ce qui est plutôt fort avec Tezuka quand même, c'est cette propension à insérer des thèmes humanistes ou de sociétés dans un manga à vocation humoristique. C’est le cas dans ce Don Dracula, manga pas sérieux et divertissant. Je pense notamment à une critique de la télévision dans une petite historiette, à une religion prénommée Charlatans ou encore ce député qui s’exclame : - Je t’aime bien ma petite Senne […] je vais t’offrir trois petits millions - Monsieur le député, ce n’est pas raisonnable - Penses-tu ! C’est l’argent des impôts. Voilà un petit aperçu de ce que cela peut donner sur certaines de ses positions. On a l’impression que cet auteur ne se relâche jamais, quel que soit le manga, il veut amener à réfléchir ou à dénoncer des faits de sociétés. Du Tezuka en mode rigolo !

06/07/2012 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Don Dracula est la série de Tezuka qui revisite le mythe du fameux vampire de Transylvanie. Celui-ci vit au Japon, a une mignonne petite fille, un majordome nommé Igor et vit dans un château. Il a tous les trucs classiques du vampire : ne résiste pas à l'ail, aux croix, se change en poussière à la lumière du jour etc. Chacun de ses petits travers va donner lieu à des petites histoires marrantes. Le point fort et l'axe de l'album sont en effet clairement l'humour. Il faut dire que c'est réussi, les histoires mettent en scène le comte Dracula dans des situations cocasses, souvent à son désavantage. Tezuka le présente comme quelqu'un de sensible, vaniteux mais très bon père. La plupart des historiettes sont indépendantes entre elles. D'ailleurs je ne savais même pas qu'il y avait un 3ème tome de prévu. Don Dracula est un bon titre d'humour de Tezuka.

12/07/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Don Dracula est un manga que je qualifierais de divertissant. Ce n'est pas mon Osamu Tezuka préféré, mais je passe toujours un moment agréable à la lecture des deux premiers tomes (Soleil ne semble pas vouloir sortir le dernier et c'est très dommage). Les différentes histoires sont très amusantes et certaines situations m'ont fait beaucoup rigoler même si ce n'est pas toujours de très bon goût. SPOILER Par exemple, le professeur Hellsing souffre d’hémorroïdes et il a souvent des crises. FIN DU SPOILER On retrouve aussi dans certaines histoires l'humanisme si cher à Tezuka. Je termine mon avis avec ce que j'ai aimé le plus : la représentation de Dracula par Tezuka. C'est un réel plaisir de voir le maître nous montrer sa version du mythe de Dracula. Il en fait un anti-héros attachant que j'ai tout de suite aimé dès la première fois que je l'ai vu. J''adore aussi sa relation avec sa fillette. C'est tout simplement adorable ! Ça me donne presque envie de mettre 5/5.

12/04/2008 (MAJ le 14/06/2009) (modifier)