Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Le Banyan rouge

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Le potier Kailash prend du bon temps entre les cuisses de la femme du seigneur du Royaume, et, comme le veulent les règles de toute bonne tragédie, il finit par être découvert.


Contes funèbres Paquet

Le potier Kailash prend du bon temps entre les cuisses de la femme du seigneur du Royaume, et, comme le veulent les règles de toute bonne tragédie, il finit par être découvert. Il doit alors s’enfuir de la forteresse du seigneur, et se réfugier dans la Jungle du Silence, où seul un être surnaturel et terrifiant à la solde du seigneur osera le suivre... C’est ainsi que commence l’histoire...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Banyan rouge © Paquet 2007

12/04/2008 | Miranda
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

J'ai vraiment bien apprécié cette Bd en forme de conte, qui allie un dessin efficace (bien que je ne le trouve vraiment pas beau) avec une histoire pas mal du tout. J'ai été séduit par la façon dont l'auteur a donné une dynamique à son dessin, permettant de se situer rapidement dans un univers de conte, à l'ambiance évoquant l'Asie du sud-est. Pour un peu, j'extrapolerai en invoquant une ambiance de mille et une nuits. Le jeu des couleurs renforce cette ambiance et impact l'histoire. Niveau histoire, j'ai beaucoup apprécié la façon dont est mené ce conte qui arrive à jouer sur un tableau violent tout en distillant une morale au final. C'est surprenant, mais finalement j'ai beaucoup aimé mes relectures aussi. Comme quoi tout ne tient pas dans la révélation finale, mais bel et bien dans l'acheminement. J'ajouterai que j'aime bien l'édition au coin arrondi, qui ajoute un petit quelque chose au tome. C'est le genre de BD qu'on apprécie avoir en main. Amateurs de conte, je vous recommande cette lecture qui est vraiment pas mal du tout !

19/10/2017 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Ce one shot est avant tout une bd d’ambiance qui est visuellement très réussie. J’aime beaucoup le trait nipponisé façon Shigeru Mizuki (NonNonBâ). Ce trait stylisé s’accorde avec les teintes saturées et chaudes pour donner une ambiance particulière propice à illustrer ce genre de conte qui lorgne du côté de l’hindouisme. L’histoire commence classiquement avec Shikha (la femme du seigneur) qui prend du bon temps avec Kailash (le potier du coin). A ce sujet, la première planche est des plus explicites ! Comme attendu, Kailash se fait courser à travers la jungle de silence et ne doit son salut que grâce à l’intervention du "Banyan rouge". La suite est moins conventionnelle. On est plongé dans un conte qui mêle pèle mêle divination, surnaturel, prédiction et sacrifice. Les enjeux se jouent sur plusieurs niveaux et personne n’en ressortira indemne. C’est un conte dur, cruel et noir sans concession aucune. Tout comme pewi, j’y ai ressenti l’influence de l’univers de Miyazaki. Ceci est particulièrement vrai pour le personnage de Dundhu (voir planche de la galerie, 5eme case) qui ressemble au glouton du "Voyage de Shiro". Voici un album un peu dérangeant mais pas inintéressant.

08/04/2010 (modifier)
Par pewi
Note: 3/5

J'ai bien aimé l'ambiance de ce conte philosophique qui m'a rappelé la mythologie des films de Miyazaki. Le dessin, tendance cubiste, accompagné d'un graphisme ultra simple ainsi que les couleurs forment en très bon support à la forme du récit. Par contre le scénario n'est pas assez relevé à mon gout pour traiter d'une histoire aussi banale. En conclusion cette BD est techniquement bien faite mais pas assez captivante.

28/10/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Tout d'abord une précision c'est un conte pour ados-adultes et non jeunesse comme le dit le site de BD.Net, car certaines scènes sont un peu violentes. Très jolie Bd de la collection Discover aux coins arrondis, avec un dessin aux couleurs chaudes et des personnages aux visages originaux et expressifs, c'est vraiment très agréable à regarder. Le scénario est très bon avec ce qui fait tout le charme des contes orientaux toujours très imaginatifs et pleins d'enseignements sans être moralisateurs pour autant. Une fois entamées les aventures de Kailash, personnage principal, on ne peut plus s'arrêter avant d'en connaître la fin. La jungle du silence est on ne peut plus intrigante et d'où vient ce silence absolu ? Kailash y survivra-t-il ? J'ai trouvé ce conte merveilleux et en même temps frustrant, car une partie de la fin nous est dévoilée sous forme de dialogue de l'un des personnages et non en planches. Ceci est dommageable à l'histoire qui est pleine de charme magique de par son dessin et une très bonne narration, d'où ma note de 3 étoiles au lieu de 4.

12/04/2008 (modifier)