Gratin

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Aventure fantastique sur fond post-apocalyptique


Après l'apocalypse...

Dans un monde post-apocalyptique, les survivants d’une ville à moitié sous eau essaient de sauver leur peau alors que d’autres profitent du chao pour piller et voler. Gratin est sauveteur pour une compagnie d’assurances. Il est chargé d’apporter assistance et vivres par voie aérienne à la clientèle. Mais, suite au crash de son avion, il se retrouve dans la même galère que ces gens d’infortune. Une seule idée l’obsède : sortir à tout prix des méandres de cette ville. Mais bien des embûches se glisseront sur son chemin . . .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 1985
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Gratin
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/04/2008 | Pierig
Modifier


Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Alec Severin est un auteur d’exception en marge des productions actuelles. Dessinateur et illustrateur hors pair, il a décidé de ranger ses crayons pour cause d'incompatibilité avec ses convictions religieuses. Ses productions ont souvent été confidentielles. Gratin fait partie de ces dernières. Bien que j’éprouve une affection particulière pour ses récits, je dois avouer que Gratin est une déception, tant sur le plan graphique que narratif. Les planches sont terriblement brouillonnes avec un trait qui tient davantage de l’esquisse que d’un dessin achevé. Le découpage est saccadé et difficilement lisible. D’ailleurs, figure sur bon nombre de planches une numérotation des cases pour ne pas perdre le lecteur. En plus de ces griffonnages tortueux, Alec Severin propose un récit peu passionnant et assez lent qui dévoile trop peu de choses sur les événements passés. J’ai décroché plusieurs fois et il m’a été difficile d’en venir à bout. Le côté fantastique qui survient dans le dernier tiers de l’album me semble dispensable. Je ne vois pas trop ce que cela apporte. Le final est lui aussi un peu torpillé... Déçu pour le coup... :( Bien que cet album puisse se lire seul, d’autres aventures de Gratin étaient prévues... J’imagine que les planches se trouvent toujours dans les cartons d’Alec Severin.

09/04/2008 (modifier)