The Magic of Aria

Note: 2.71/5
(2.71/5 pour 7 avis)

Imaginez un monde où les fées, les elfes, les démons et les magiciens existent. Ayant quitté les sous-bois de Faerie, ils se sont installés à New-York et mènent grand train dans les fêtes nocturnes qui animent la métropole, où Lady Kildare rayonne de mille feux.


Image Comics Semic Urban Fantasy

Imaginez un monde où les fées, les elfes, les démons et les magiciens existent. Ayant quitté les sous-bois de Faerie, ils se sont installés à New-York et mènent grand train dans les fêtes nocturnes qui animent la métropole, où Lady Kildare rayonne de mille feux. Un vrai conte de fée ! Pourtant les cadavres et les massacres se succèdent. C'est l'horreur au pays des fées. Quelqu'un assassine les créatures de Faerie. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2001
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série The Magic of Aria
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

19/03/2002 | Kael
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Un dessin assez sympa mais accouplé à un scénario assez soporifique à défaut d'être féérique. The magic of Aria ne parvient pas à décoller et à nous procurer un minimum de plaisir. Il n'y a rien de vraiment original dans ce qui nous est présenté. On se perd très vite dans les fils de cette intrigue qui n'est guère passionnante. Franchement, je suis passer à autre chose dès la fin du premier tome.

15/08/2016 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

J'ai mis du temps à emprunter ce comics, d'une part parce que je ne pensais pas qu'elle s'arrêtait au bout de deux tomes, et d'autre part parce que le style et l'univers présentés ne me semblaient pas très originaux. A la lecture, il semble que finalement nous ne voyions jamais publiée en France une quelconque suite. L'histoire ne m'a pas vraiment passionné. J’ai trouvé les personnages assez plats, à l'exception de Pug (qui s'appelle Boxeur dans le tome 1). Cette histoire de foire aux âmes dans le tome 2 m'a semblée finalement assez maladroite. Côté graphisme, le dessinateur principal Jay Anacleto a un style assez proche de celui d'Alan Silvestri, que j'aime assez. Par la suite c'est David Yardin qui prend le relais, et je le trouve encore meilleur. Mais mis à part le plaisir visuel, il n'y a pas grand-chose de très enthousiasmant dans ce comics.

05/04/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le premier tome de cette série comporte 3 styles de dessins différents. Le premier et le dernier sont très réalistes, oscillant entre le photoréalisme à la Alex Ross et le dessin à l'aérographe. C'est indubitablement un style très travaillé et impressionnant de talent. Néanmoins, j'ai une préférence pour le dessin de la 2e partie, moins détaillé, moins parfait, mais plus vivant et avec plus d'âme à mon goût. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que cette BD contient du dessin de grande qualité et que ça fait toute la force de cette série. L'autre point positif de The Magic of Aria, c'est son background. L'auteur nous recrée là un univers où le monde réel du 21e siècle côtoie le monde des fées, des sorciers, des lutins et des sirènes. La quantité de personnages magiques, d'anecdotes, d'artefacts antiques, etc... parait énorme et promet des possibilités sans fin pour cette série. A tel point qu'on est un peu perdu en début de lecture car on plonge directement dans cet univers déjà fouillé au tout début du premier tome. L'héroïne est une fée puissante, au corps parfait de top-model humaine que l'auteur montre de manière un peu trop vulgaire, je trouve (ça fait assez racoleur sur ce plan là...). C'est le genre de fille super cool qui connait tout le monde, fréquente des endroits que vous autres de la plèbe n'atteindrez jamais et qui, en plus, est héritière d'un royaume magique. Bref, c'est tout le contraire de l'anti-héros. De ce côté là, je trouve l'héroïne un peu... basique dans le genre belle-forte-intelligente-puissante. Puis ensuite, le scénario lui-même, quoique bien mené et de manière assez intelligente, se révèle également très bateau et sans surprise en fin de lecture. L'histoire du premier tome se résume en 2 lignes et n'apporte rien de nouveau ni de vraiment captivant. Ceci étant dit, malgré une narration parfois fouillis, surtout dans la première partie du tome 1 qui m'a paru ardue à suivre, ça se lit bien et on sent une âme dans cette BD. C'est une agréable lecture, une série que j'aurais presque trouvée franchement bien si le scénario avait été plus original et profond.

01/08/2004 (modifier)
Par Baywin
Note: 4/5

Très clairement, ce qui m'a poussé à acheter cette série, c'est le dessin du premier tome. Jay Anacleto, dentiste de profession, signe un chef d'oeuvre en terme graphique ! J'ai rarement vu plus beau chez Semic. Malheureusement, Jay lache la série dès le second volet pour laisser place à divers dessinateurs, mais le talent n'y est pas vraiment et cela change l'ambiance et l'atmosphère d'un scénario très original de Brian Holguin. A acheter les yeux fermés...

23/02/2004 (modifier)
Par ganhima
Note: 3/5

Les graphismes du premier tome suffisent à motiver la décision d'achat...C'est les illustrations les plus abouties que je n'ai jamais vues...Le moins que l'on puisse dire c'est que le dentiste (jay Anacleto, dessinateur amateur et dentiste de son état!) a un coup de crayon tout simplement phénoménal! Et du coup, quand on tombe sur des pages dessinées par d'autres au milieu de ce chef-d'oeuvre, ça gache un peu le plaisir, leur style étant pour le moins différent! L'histoire est plutôt sympathique, pas très approfondie, ni très compliquée, mais juste assez originale pour permettre de passer un bon moment! De plus les tomes étant indépendants, on a droit à chaque fois à de nouveaux personnages, de nouveaux méchants et des menaces toutes plus variées les unes que les autres...

07/02/2003 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

J'ai acheté cette BD parce que le dessin m'a plu. Je ne savais absolument pas de quoi il s'agissait. Niveau dessin, c'est un croisement bâtard entre le comics pur et dur, peinturluré à l'aéro. Ca peut paraître étonnant, mais c'est réellement splendide, tres réaliste tout en restant très BD. Et le scenar... c'est vraiment moyen. Là encore, on voit le pate comics, mais le scénariste s'est sacrement creusé pour nous faire une petite histoire pas trop chiante, mais pas vraiment intéressante à vrai dire. La suite ? ce sera sans moi, sauf si on me la met dans les mains alors que je n'ai rien d'autre à lire...

19/03/2002 (modifier)
Par Téo
Note: 2/5

Oula ! le dessin de la première et dernière partie est assez sympa, bien lissé, même si des défauts de positions sont a relever de temps en temps, les autres dessinateurs sont loin d'avoir fait des miracles. L'histoire autant dire que c'est pas franchement très clair. on se perd entre les époques, les lieux, les mondes... les persos manquent de profondeur, et la chute est pitoyable. Un comics pas terrible du tout. Dommage, cela aurait pu être sympa par son côté féerique. Il n'y a pas un seul instant ou les pouvoirs sont mis en exerguent, les cadrages sont fouillis ce qui ne facilite vraiment pas le suivi des actions quand il y en a! :(

19/03/2002 (modifier)