Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Douze raisons de l'aimer (12 Reasons Why I Love Her)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Douze petits moments d’une relation amoureuse, à première vue anodins, mais qui sont finalement les plus importants.


Comix La BD au féminin Love Stories Treize Etrange

Douze petits moments d’une relation amoureuse, à première vue anodins, mais qui sont finalement les plus importants. Les hauts et les bas, la première rencontre, les petites crises… une belle tranche de vie qui s’offre à nous.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Douze raisons de l'aimer
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

18/01/2008 | Pierig
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Après 13 reasons why, pourquoi pas 12 reasons why I love her tout en passant par comment se faire larguer en 10 leçons ? Bref, les Américains adorent ce genre de titres assez accrocheurs mais qui peuvent également faire fuir une partie du public. J’avoue que je suis plutôt un fan des films de lovers. J’ai bien aimé ces petits moments de vie entre Gwen et Evan qui sonnent plutôt juste. Cette crédibilité est renforcée d’ailleurs par le propos qui reste neutre sans verser dans le sentimentalisme ou autre sensationnalisme. Ce sont d’ailleurs des épisodes que peut vivre chaque couple et qui nous parlent. Bonne idée également d’associer ce couple que tout oppose tant leurs caractères sont très différents entre le sérieux et la légèreté. Ils vont s’aimer, s’engueuler et se réconcilier… Le style réaliste de ce dessin en noir et blanc m’a tout à fait convenu car les personnages sont fort reconnaissables. Le trait est précis et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est clair. Pour autant, il est vrai que l’absence d’ordre chronologique m’a un peu perturbé dans ma lecture (phase de réconciliation avant celle de la dispute). J’ai été également un peu déçu par la banalité de ces situations qui n’apportent au final pas grand-chose même si on évite l’ennui. C’est un peu dommage car j’ai trouvé le concept de départ plutôt pas mal. Mon indulgence dans ma notation provient du fait que le dessin est vraiment sublime et que sur le fond, on peut retenir un récit assez romantique avec un portrait intéressant des deux protagonistes.

08/01/2020 (modifier)
Par Chalybs
Note: 3/5

En prenant cet album, j’étais persuadé de mettre le pied dans un truc que je n’aime pas : la comédie romantique à l’eau de rose. « Douze raisons de l’aimer », un titre qui associé à une couverture belle, sobre, mais représentant une fille seule sur un banc n’était pas fait pour me rassurer… Plutôt cliché, non ? Et pourtant. Cette lecture fut finalement plaisante. Sans grande surprise, sans prétention, j’ai trouvé ces pages d’une belle justesse. Amour, doute, scènes de vie, relation difficile. On y suit la relation de ses tous débuts jusqu’à un état avancée entre Gwenn et Evan. Plutôt que de chercher à produire une histoire de bout en bout, l’auteur eu le parti pris de découper son livre en douze scènes, douze raisons de l’aimer, ou pas. Ce découpage intelligent évite de chercher des liens qui auraient été sûrement parfois trop lourds pour lier réellement chacune de ces scènes. Là, nous sautons allègrement d’un mot de vie à un autre, mais la logique de l’album nous permet aisément de nous y adapter. La progression dans la relation devient simple, logique alors que chaque scène rajoute complexité et illogique dans ce couple. En fait, cette histoire fait preuve d’une belle justesse dans son approche. Nombre de personnes se reconnaîtront à coup sûr dans une, voire plusieurs scènes. Sans vouloir rentrer dans une psychologie lourd-dingue, l’auteur joue plus avec les émotions avec les sensations et cela sonne vrai. Le développement de la relation semble crédible et l’attachement aux personnages s’en trouve renforcé. Les personnalités sont efficaces, les personnages efficaces, l’histoire efficace. Et puis, les dialogues sont plutôt bien traduits. Fluides, ils n'en font pas trop là aussi. Ils rajoutent à la crédibilité de l'ensemble à l’homogénéité de l'ensemble. De plus, le dessin en noir et blanc est vraiment joli. Le style réaliste est maîtrisé, précis. Le découpage, la mise en page sobre mais efficace aide à rentrer dans cette histoire d’amour qui n’est finalement pas tant à l’eau de rose. Le trait légèrement épais, le trait légèrement anguleux fait ressortir les bons détails. Gwenn est craquante et le trait est alors arrondi pour elle. Un album sans grande prétention, mais qui a su me convaincre de l’intérêt potentiel de sa découverte par d’autres lecteurs.

04/07/2012 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

C’est un bel album qui retrace, en 12 chapitres (et autant de raisons de l’aimer), la relation amoureuse de Gwen avec Evan. Chaque chapitre est un regard posé sur des moments épars de leur vie, un peu comme des instantanés agencés pèle mêle sans ordre chronologique. Cet agencement particulier du récit procure une atmosphère assez unique. Chaque chapitre est une pièce d’un puzzle qui permet d’avoir une vision entière en toute fin d’album. Comme tout couple, la vie de Gwen et Evan est parsemée par des moments de joie, des moments de crise aussi . . . L’auteur livre simplement une histoire telle qu’elle est vécue par les protagonistes, sans entrer en profondeur dans la psychologie des personnages. L’auteur donne davantage l’impression d’être témoin à l’histoire. Quant aux dessins, ils sont sympas avec un trait un peu anguleux et épais. A lire.

18/01/2008 (modifier)