Comment le cancer m'a fait aimer la télé et les mots croisés (Cancer made me a shallower person)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Miriam Engelberg a appris à 33 ans qu'elle avait un cancer du sein. Ceci est son autobiographie dessinée.


Autobiographie Douleurs intimes Maladies et épidémies

Miriam a 33 ans lorsqu'on lui diagnostique un cancer du sein. Alors que certains malades revendiquent l'efficacité des groupes de soutien, elle trouve son réconfort dans le dessin. Des relations sexuelles au port de la perruque, des nausées aux moments de désespoir, elle aborde tous les aspects de sa maladie avec un regard lucide et acide, sans jamais perdre son sens de l'humour.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Février 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Comment le cancer m'a fait aimer la télé et les mots croisés
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/12/2007 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

L'autobiographie est un genre bien à la mode en BD. Popularisée en Europe par de nombreux auteurs, elle est moins évidente Outre-Atlantique, malgré des auteurs comme Harvey Pekar. Mais c'est le déclenchement de sa maladie qui a amené Miriam Engelberg à dessiner son histoire. Récits à la première personne, ses histoires courtes montrent une femme qui, malgré le regain de forme du crabe, réussit, avec de l'humour, à surmonter, au moins temporairement, le mal. Miriam Engelberg, cependant, ne gagnera pas son combat, puisque le cancer l'a emportée il y un an. Elle nous laisse un témoignage à la fois poignant, drôle et intéressant. Miriam parle de ses loisirs, de ses obsessions, de ceux des autres, cancéreux ou non... Le seul bémol concernera son dessin. Assez épouvantable, il me fait penser au style que j'ai eu à l'adolescence, sans la moindre notion d'anatomie, de perspective ou de proportions. cela peut rebuter un certain nombre de lecteurs potentiels (aussi bien que le titre qui, s'il ne cache rien du contenu du bouquin, n'en est pas moins un peu trop long) ;) Mais il ne faut pas hésiter à aller au-delà de cette impression pour lire ce témoignage original.

28/12/2007 (MAJ le 28/12/2007) (modifier)