Corridor

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Du roman graphique indien.


Inde

A Delhi se trouve la librairie de Jehangir Rangoowalla où s'entassent dans un désordre apparent des monceaux de livres d'occasion aux titres les plus divers et les plus improbables. En outre, le maître des lieux offre à ses clients du thé, des joints ainsi que sa profonde sagesse. Parmi ces derniers, Brighu se prend pour un explorateur post-moderne à la recherche aussi bien de l'amour que d'objets invraisemblables tandis que Digital Dutta s'est créé un univers fantastique où Marx croise Chris Evert et Heisenberg côtoie Houdini. Quant au jeune marié Shintu, en quête de l'aphrodisiaque suprême, il tombe dans les griffes d'inquiétants charlatans. L'humour pinçant de l'auteur et son graphisme mettent en lumière les contradictions de l'Inde, partagée entre culture millénaire et soif de modernité.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Corridor
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

31/10/2007 | cac
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

?????????????????????????????????????????????? Non, je ne me suis pas endormi sur la touche interrogation. Mais c'est juste que c'est le seul truc qui me vienne à l'esprit après avoir refermé cet album. J'avoue avoir péniblement fini cette lecture, et n'y avoir trouvé que peu de plaisir. Si l'éditeur aurait certes mieux fait de glisser le petit glossaire en début d'album, ce ne sont pas les quelques allusions ou termes indiens qui m'ont posé problème et m'ont empêché de suivre l'histoire. C'est juste que c'est vraiment n'importe quoi ! Et que j'avais l'impression de lire quelque chose d'écrit en consommant certaines herbes, comme les personnages de l'album. C'est totalement décousu, très verbeux et pesant, les états d'âme de quelques bobos de Delhi ne m'ayant en plus pas trop passionné. Je suis peut-être passé à côté du sujet, mais c'est une lecture dont je ne garderai pas trop de souvenir.

09/10/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a des bd où c'est non et c'est catégorique. Je m'imaginais sans doute une bd intéressante sur l'Inde et ses contradictions entre culture millénaire et soif de modernité. J'ai été embarqué dans un récit pompeux dont les réflexions m'ont hautement ennuyé car cela n'avait pas de sens, pas de cohérence, pas de grâce. Le fantasque bobo de New Delhi m'a vite pris la tête. Bref, je suis un peu déçu.

24/04/2015 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

A la première lecture, je n'avais pas compris grand chose et ma note se serait située entre 1 et 2. Puis je me suis dit que c'était de ma faute, à force de lire un album sur plusieurs soirées (ceux qui sont assez longs comme celui-là), je perds tout le raisonnement de l'histoire. En plus c'est de la bande dessinée indienne (des vrais, pas des américains :)), il y a sûrement un truc à chercher là-dessous. J'apprendrai d'ailleurs plus tard que Banerjee était un précurseur du graphic novel indien avec "Corridor". Mais ne le sachant pas encore, et par indulgence et curiosité, je l'ai donc relu plus rapidement dans ses grandes lignes quelques jours après. Surtout j'avais lu les définitions et explications de termes typiquement indiens qui sont disséminés dans les dialogues sans qu'on sache de quoi on parle. L'éditeur aurait pu être plus intelligent de mettre ce glossaire au début, ou de renvoyer par une petite astérisque en fin de volume. Et lors de cette seconde chance, j'en ai compris un peu plus, un peu hein. Mais à l'image du résumé que vous pouvez lire sur cette fiche, c'est assez alambiqué. L'auteur essaie de faire un portrait réel ou fictif d'un homme à la recherche d'un livre précis. Il aurait été en possession d'un tel livre qui aurait aujourd'hui une forte valeur. Tel un chasseur d'EO en bande dessinée, il va écumer les marchés aux livres. Puis on a l'impression que cette intrigue n'est pas trop finie et on passe à autre chose comme ça. La transition se faisant dans le dessin qui passe de noir et blanc à de la couleur pour conter une histoire tournée vers la sexualité d'un indien. C'est un auteur qui raconte des histoires sans trop de liant entre elles mais avec un graphisme intéressant, mélangeant dessin, noir et blanc, couleurs, et parfois photographies, de différentes inspirations tant il n'y a pas une "école indienne" en bande dessinée comme il peut y avoir en Europe, au Japon ou aux States. A découvrir quand même pour son côté dépaysant. Avis aux amateurs, lisez le glossaire avant ! A venir "Calcutta" du même auteur ;)

31/10/2007 (modifier)