Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

3, Rue des mystères et autres histoires

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Le Japon renferme nombre de légendes et de créatures...


Folklore asiatique Seinen

À l'exemple de Toriyama Sekien qui avait dressé, vers 1780, l'inventaire des monstres japonais, Shigeru Mizuki a réintroduit dans la culture populaire, les yôkaï, ces êtres surnaturels du quotidien, que la modernisation de l'ère Meiji avait mis en sommeil. Amoureux des contes populaires et du merveilleux qui s'infiltre dans les interstices de la vie ordinaire, le créateur de Kitaro (série à paraître en 2007) a mis les yôkaï au centre d'une œuvre qui oscille constamment entre fantastique, humour et poésie. Explorant la frontière incertaine et mouvante qui sépare les spectres des vivants, les histoires de "3, Rue des mystères" sont des fables étranges, dans lesquelles il suffit de prendre un ascenseur pour passer d'un monde à l'autre. Les hommes s'y amourachent de fantômes, ils y retrouvent les êtres chers qu'ils ont perdus, ils y cherchent même l'immortalité... mais ils s'y condamnent eux-mêmes à n'être que des hommes. Texte : Cornélius.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2006
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série 3, Rue des mystères et autres histoires
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

12/05/2007 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une série d'histoires courtes qui est dans la moyenne de ce que j'ai lu de Mizuki jusqu'à présent. C'est à dire que je trouve qu'il y a des qualités dans ces deux albums, mais que je ne réussi pas à trouver cela captivant à lire. Il faut dire que la qualité des récits est inégales. J'ai du trouver la moitié sympathique à lire et l'autre moitié moyenne voir même mauvaise. Par exemple, le récit qui donne son nom aux deux tomes est vraiment bateau selon moi. J'ai surtout aimé les histoires plus longues vu que l'auteur avait plus de pages pour bien développer ses idées. J'aime aussi le dessin rétro de Mizuki et je trouve qu'il sait comment créé une atmosphère un peu glauque. Un manga à lire si on aime le fantastique/l'horreur et qu'on ai pas allergiques aux vieux mangas.

24/03/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Bizarre, vraiment bizarre, ce recueil. Il comporte sept histoires dans lesquelles Shigeru Mizuki, l'auteur de NonNonBâ explore et exploite une part de l'imaginaire nippon, en particulier les yokai, ces êtres bienveillants ou maléfiques. Mais Mizuki y rajoute sa sauce, avec des éléments parfois à la limite du malsain (comme dans "l'ambroisie féline", où la semence des chats est recueillie pour confectionner un élixir de longévité). Histoires de fantômes, légendes urbaines, mondes parallèles, légendes millénaires, pas mal d'éléments sont passés en revue par l'auteur. L'ensemble, s'il ne constitue pas un catalogue exhaustif du bestiaire fantastique du pays du Soleil levant, n'en est toutefois pas moins intéressant, Mizuki proposant parfois sa vision ou son interprétation de telle ou telle légende. Il est dommage que son dessin soit plutôt moche. Mais cela ne gêne pas vraiment la lecture, qui s'avère assez distrayante, voire instructive par moments.

12/05/2007 (modifier)