Le Gardien de la Lance

Note: 1.22/5
(1.22/5 pour 9 avis)

Un vulgaire morceau de métal trouvé lors d'une fouille archéologique en Egypte est en fait une pièce d'un puzzle très compliqué et tellement ancien... plus encore que notre système solaire, peut-être que la naissance de l'univers... Celui qui réussirait à rassembler l'objet initial serait investi d'un pouvoir sans limites.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Esotérisme La Loge noire

Un vulgaire morceau de métal trouvé lors d'une fouille archéologique en Egypte est en fait une pièce d'un puzzle très compliqué et tellement ancien... plus encore que notre système solaire, peut-être que la naissance de l'univers... Celui qui réussirait à rassembler l'objet initial serait investi d'un pouvoir sans limites. Le seul autre morceau répertorié est incrusté dans un objet mythique : la lance de Longinus... La lance du Christ... Mais celle qui se trouve au musée de Hofburg à Vienne est une copie. La vraie lance a disparu à un moment inconnu de l'histoire. Et nos protagonistes la recherchent depuis longtemps... Très longtemps... A commencer par un officier de l'Allemagne nazie de 1936, ainsi que par un archéologue menant ses recherches dans la Vallée des Rois... Et si ces deux-là étaient frères ?... Et s'ils avaient été victimes d'une malédiction dès leurs premiers jours ?...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2002
Statut histoire Série abandonnée 5 tomes parus
Couverture de la série Le Gardien de la Lance
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

29/01/2002 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je préviens tout de suite que les 2 étoiles valent uniquement pour le dessin de Ersel que j'aime et que j'ai toujours apprécié sur ses autres séries ; ici, il est particulièrement beau, élégant et soigné, très détaillé dans les décors et les arrière-plans, particulièrement saisissant sur les décors vénitiens, égyptiens ou encore le krak des chevaliers, et dans le tome 5, il est même encore plus beau. Mais alors question scénario, de qui se moque-t-on vraiment ? Je n'arrive déjà pas à comprendre comment un dessinateur comme Ersel puisse mettre son talent dans un scénario aussi nul, parce que c'est nul de chez nul... ça ne signifie rien, on nage dans une incohérence totale où il est très difficile de s'y retrouver, et je ne sais pas comment Ersel a pu savoir ce qu'il illustrait franchement... et ensuite comment un éditeur de la trempe de Glénat a pu accepter un tel projet ! Le comité de lecture avait fumé quoi ? ou avalé quelle substance ? c'est incroyable... Cette flopée de mauvaises notes avaient éveillé ma curiosité, il fallait donc que j'y jette un oeil parce que souvent je suis à contre-courant des avis du site, mais là, y'a pas photo. Pourtant la base de départ (retrouver la lance de Longinus) est séduisante, on cherche un objet devenu mythique, on associe la folie mystique d'Hitler qui veut contrôler le monde à une quête potentiellement intéressante, on mêle le mystique et l'irrationnel à l'aventure en s'inspirant d'Indiana Jones, comme en témoigne cette couv du tome 1 (clin d'oeil ou honteux repompage d'une photo spielbergienne ?). Bon jusque là, ça allait, d'autres Bd ont versé dans ce créneau et s'en sont plus ou moins bien sorti. Mais dès les premières pages, l'hallucination de Von Balder semble bizarre et maladroite, les premiers effets paraissent trop surprenants, et ensuite c'est un véritable festival de foutage de gueule du lecteur : invraisemblances monstres, multitude d'événements étranges comme pour en mettre plein la vue, pouvoirs sortis d'on ne sait où (les éclairs de lumière), phénomènes trop folkloriques, séquences granguignolesques balancées n'importe comment, multiplication éhontée de facilités scénaristiques, traversées temporelles complètement anarchiques entre le XIIème siècle et 1936, personnages trop nombreux aux rôles flous (que fait exactement ce Seth ?), final complètement grotesque... En bref, trop de choses sont assénées au lecteur sans lui laisser le temps de digérer tout ça, on lui balance en pleine poire des trucs vraiment invraisemblables qui sont autant d'insultes à son intelligence, en plus ça va à toute vitesse et dans un désordre indescriptible qu'il est pratiquement impossible même pour un cerveau normalement constitué de déchiffrer quoi que ce soit dans tout ce fatras ! Même les objets se succèdent, après la lance, les personnages cherchent un glaive, puis des disques gravés... on ne sait même pas ce qu'ils vont faire avec tout ça. Tout ceci relève de la pure démence, je ne sais pas non plus comment Ferry qui avait produit jusqu'ici des Bd honnêtes, a pu en arriver là avec ce récit ésotérique totalement foutraque. Dessin : 4/5, histoire : 0/5...

03/03/2016 (modifier)
Par McClure
Note: 1/5

En lisant les avis déjà énoncés (après lecture malheureusement), je me dis que je n'ai pas eu de la mouise dans les yeux. Graphiquement c'est classique, ni môche ni excellent, du travail de commande quoi. Mais ça passe encore. C'est le 1* quoi. Par contre l'histoire........... déjà que je ne suis pas friand d'ésotérisme, on a le droit au plus grand n'importe quoi qu'il m'ait été donné de lire. Déjà, on est dans le racoleur putassier avec la couverture du tome 1, Indiana Jones contre les Nazis, quelle trouvaille. Et puis cette trame qui mélange les plus grand nombre d'ingrédients de ce que l'on a déjà vu/lu sur ce type de sujet, sans complexe, sans recherche d'un tant soit peu de crédibilité et de travail sur l'écriture. Les racourcis les plus vils sont employés à qui mieux mieux. Tout est facile pour diriger ce semblnt d'histoire vers la fin plus ridicule que risible. Du bon gros foutage de gueule que cette série.

12/03/2013 (modifier)
Par rudolf
Note: 1/5

C'est une série faite sans esprit de coeur. Le graphisme de Gemine n'est pas trop mal mais le scénario, plus précisément le dialogue, est vraiment nul et complètement incohérent. On en attendait un peu plus de la part d'un scénariste comme Ferry, mais cette fois il a été mal ferré !

18/09/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Il paraît que c'est une des séries phares de "La loge noire" . C'est une histoire, en fait, qui mélange le suspense, la magie, le thriller et l'occultisme. Et fait beaucoup en même temps, surtout que le mélange n'a pas les bonnes doses.... J'ai quand même relu les tomes posément. L'épicentre des scénarios est la lance du légionnaire Longinus, celui qui perça de cette dernière le flanc du Christ en croix. Problème, c'est vrai, j'ai l'impression qu'on "tire dessus". Le graphisme est généreux, oui, MAIS pourquoi l'encombrer ?... (au vu des détails dans les décors et arrière-plans). Les personnages sont bien campés, la palette de couleurs ne démérite pas. Tout ça aurait pu donner une bonne série sortant -un peu- des sentiers battus. Problème : ça fourmille d'idées, mais j'ai l'impression qu'elles ont été mises en vrac sur papier; sans grande élaboration pour la bonne compréhension et l'intérêt du lecteur que je suis. Et quand une série me laisse bien passif, c'est du "bof"...

11/02/2007 (modifier)
Par Gevaudan
Note: 1/5

Ok, pas grand chose à ajouter par rapport aux précédents avis. C'est nul. Dessin insipide, sans relief ni originalité. Scénario franchement moyen. On nous ressort le bon vieux mélange de l'occulte et des nazis, servi et resservi des dizaines de fois par tous les médias, sans lui donner une once de crédibilité ou d'intérêt. Cette collection loge noire est vraiment très, très inégale...

21/08/2006 (modifier)
Par godzy022
Note: 1/5

Hé hé... Le gardien de la lance... Une blague, cette BD. Que dis-je, une imposture! J'ai été bien inspiré, ce jour là, de commencer la BD en librairie, ça m'a évité une bien mauvaise surprise à domicile.

01/06/2006 (modifier)
Par xavier
Note: 1/5

C'est vrai que je n'avais pas lu une BD aussi mauvaise depuis longtemps. Pourtant le sujet (la recherche de la lance que tenait le soldat romain au Golgotha) et le dessin sont prometteurs. Ce qui ne va pas ? Ce sont surtout le découpage graphique (mise en situation des personnages) et les dialogues qui discréditent le tout, en mettant en scène des situations ridicules ou en ôtant toute émotion dans un moment clé... Le côté pompage d'Indiana Jones n'arrange rien. Un gâchis certain, dommage !

12/03/2004 (modifier)
Par nao
Note: 1/5

Alors là je ne pige pas Glénat... Un scénario d'une platitude extrême et des dessins classiques, mais pas mauvais. Ma critique est surtout basée sur une histoire....euh...une histoire? A éviter

28/12/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 1/5

Un seul mot me vient après avoir lu cette BD : LAMENTABLE. De qui se moque Glénat ? C’est quoi ce truc ? Des scenar comme ça, je peux vous en pondre 10 par jour. Niveau dessin, c'est très classique, très Glénat. On a l'impression de lire une vieille BD, genre Ric Hochet n' Co. Pfffff. Marre de perdre mon temps à lire des trucs comme ça moi...

29/01/2002 (modifier)